Kaku Nubukpo : « Le franc Cfa est un outil de la servitude volontaire »


« Sortir l’Afrique de la servitude volontaire », c’est le livre que viennent d’écrire un groupe d’experts africains dont notre compatriote le Pr. Demba Moussa Dembélé. 


Kaku Nubukpo, co-auteur dudit livre, directeur de la Francophonie économique et numérique à l’Organisation Internationale de la Francophonie, ancien ministre de la Prospective du Togo, a été reçu à l’émission « Intelligence économique » sur France 24. Le Togolais a  informé que les trois premiers partenaires commerciaux de la France en Afrique sont le Nigeria, l’Angola et l’Afrique du Sud. Et aucun de ces pays n’utilise le F Cfa. Autre inconvénient, les échanges entre les économies de la Zone F sont très faibles, 15%. Pour l’Union européenne, c’est 60 %. « A part la Côte d’Ivoire qui a la manne du cacao, toutes les balances commerciales de la Zone F sont déficitaires », ajoute-t-il. A l’en croire, cette situation a des répercussions négatives sur le financement des économies puisque les taux d’intérêt imposés par les banques sont au-delà de 10 %, tandis que dans la zone euro ledit taux est de 1 %.
 
 
Vendredi 11 Août 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :