KOUMPENTOUM : La 1ère Edition du FOSCO du CEM de la commune


KOUMPENTOUM : La 1ère Edition du FOSCO du CEM de la commune
Les locaux du CEM ont abrité les premières journées du Foyer Socio-éducatif (FOSCO) très riches en couleurs et en souvenirs. Cet événement a été parrainé par le Maire de la commune Sidy Traoré. le thème de cette edition est : << Les Droits de l’Enfant : L’Education pour tous >>. Un thème très important dans la mesure où l’Etat prône la scolarité universelle pour tous . Il y avait d’importantes personnalités à cette cérémonie d’ouverture comme : le représentant du Maire, du Préfet, de l’Inspecteur de l’Education et de le Formation, le président de la CEDA , le président des chefs de village… . cette premiere edition s’est deroulée sur deux jours.
La cérémonie officielle ,  qui a eu lieu le samedi 13, a débuté vers 11h avec l’allocution du président du Fosco Mamadou Minthé qui a souhaité la bienvenue à tous les invités. Dans son discours, le président a souligné l’importance de la création de ce CEM mais sans oublier ses difficultés qui sont d’ordre didactiques, pédagogiques et matériels. Au nom de tous les élèves, il a demandé aux autorités de les aider de trouver des solutions à toutes ces difficultés pour qu’il ait un collège moderne et accessible à tous les élèves. Après l’allocution du président, suite à celle de la Principale Joséphine Traoré qui a souhaité la bienvenue à tout le monde et qui a souligné les mêmes problèmes que ceux du président. Elle a ajouté à sa liste le recouvrement des frais de location pour la sécurité des ordinateurs et d’autres matériels fragiles. Dans ses propos elle n’a pas la violence le démarrage à temps des enseignements apprentissages. Ses remerciements vont aussi à l’endroit des professeurs  qui se donnent corps et âme pour avoir de bons résultats et ce sacrifice est à l’origine de très bonnes moyennes comme 19,50. Elle a adressé ses doléances aux autorités municipales et administratives pour faire de ce CEM un collège d’excellence. Monsieur l’Inspecteur de l’Education, dans son allocution a aussi remercier Monsieur le Maire et ceux qui ont participé de près ou de loin ὰ la création de ce collège. Il a souligné aussi l’importance du gouvernement scolaire qui doit joindre l’utile ὰ l’agréable pour la réussite des apprentissages. Il a même cité le proverbe de l’ancien président de la République Maitre Abdoulaye Wade ὰ savoir « il faut travailler beaucoup travailler  toujours travailler encore travailler » pour inciter les élèves  au travail et au sérieux.  Apres les allocutions, suite aux prestations des différents clubs. La     première prestation est celle du club littéraire qui nous a présenté une poésie accompagnée de la musique pour dénoncer les violences faites aux filles comme les mariages précoces. Les filles ont exhorté les mamans et les autorités de les protéger contre ces pratiques pour les permettre de poursuivre correctement leurs études suivi de la prestation du club d’anglais avec un dialogue bien argumenté et d’un groupe de Rap de la localité ; ensuite la prestation du club EVF qui a joué une pièce sur le danger du paludisme ; le club littéraire revient pour une deuxième fois avec une pièce qui conscientise les parents d’élèves sur les dangers des mariages précoces. La danse traditionnelle a clôturé les prestations et un cocktail bien agrémenté avec des boissons très fraiches ont mis fin les activités de la journée.  La nuit il eut une soirée culturelle avec toutes les couleurs au foyer des jeunes.    

    Talibé Thiam
Lundi 22 Avril 2013
Dakaractu




Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015