KORA AWARDS 2016 : Coumba Gawlo Seck et Adiouza dans la course

Chaque année se tient la cérémonie des Kora Awards. C’est à la ville de Windhoek de recevoir la présente édition prévue en mars 2016. En attendant cette date, le comité de présélection a publié la liste des artistes nominés dans différentes catégories. Parmi ces derniers : Coumba Gawlo Seck et Adji Diallo alias Adiouza.


KORA AWARDS 2016 : Coumba Gawlo Seck et Adiouza dans la course
Elles ne sont pas nombreuses,  les chanteuses sénégalaises à figurer sur la liste de présélection des Kora awards 2016. En effet, le Sénégal n’est représenté cette année que dans deux catégories, celle de la meilleure artiste femme de l’Afrique de l’Ouest et celle des ‘’legendary awards’’. Trois fois Kora d’or, Coumba Gawlo Seck est cette année dans la dernière sélection citée. Le jury de présélection dirigé par le producteur et par ailleurs président du comité Afrique des Kora, Asse Alexandre, l’a choisie en même temps que cinq autres grands noms de la musique africaine. C’est ainsi que le 20 mars 2016, le jury devra choisir entre la star sud-africaine de la musique Yvonne Chaka-Chaka, de l’Egyptien Amr Dias, de l’Ethiopien Teddy Afro, du Camerounais Werrason ou enfin du duo nigérian P-Square. Ce sera à Whindoek en Namibie où sont attendus tous les artistes nominés dans le cadre des Koras awards 2016.

La chanteuse Adji Diallo alias Adiouza quant à elle figure dans la catégorie ‘’meilleure artiste femme de l’année en Afrique de l’Ouest’’. Elle présentera la chanson ‘’Daddy’’ à l’occasion à la cérémonie officielle des Koras. A ses côtés concourent également la Nigériane Tiwa Savage, la Ghanéenne Efya, la Cap-Verdienne Suzanna Lubrano, la Béninoise Sessimé ainsi que la Burkinabé Sissao. Adiouza devra faire autant qu’Aïda Samb qui, en 2012, a remporté le prix de la meilleure artiste africaine traditionnelle.

Avec ‘’Gelongal’’ qui avait eu le prix de la meilleure réalisation vidéo, ils sont les derniers artistes sénégalais à avoir gratifié le pays de récompenses à cette grande manifestation de la musique africaine. D’illustres chanteurs et acteurs du showbiz africain ont eu à recevoir au moins une fois cette kora. Ce fut le cas de Youssou Ndour lors de la première édition en 1996. Il n’est pas le seul dans ce cas. Ismaïla Lô a reçu, comme Coumba Gawlo, à trois reprises un Kora d’Or. Et en 1997, le Womex 2015 Cheikh Lô recevait le Kora du meilleur artiste espoir masculin africain. Il succédait ainsi au phénomène congolais Lokua Kanza. Ces choix d’antan qui ont un statut incontournable aujourd’hui dans le milieu musical africain donne un certain cachet à la manifestation.

Par ailleurs, les Africains de la diaspora ne sont pas laissés en rade. Cette année Me Gims avec ses éternelles lunettes est attendu sur la scène des Koras awards. Il est nominé dans la catégorie ‘’best artists of the diaspora’’. 
Mercredi 9 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :