KING FAHD PALACE : Un «mémorandum» sans... auteur


KING FAHD PALACE : Un «mémorandum» sans... auteur
Libération révélait que le mémorandum publié dans la presse concernant la situation présumée au King Fahd Palace n’était pas récent. Nous ajoutions que les délégués du personnel, qui auraient signé le document, avaient tous démenti en être les auteurs à la suite d’une sommation interpellative (voir fac sumulé) servie par la Direction générale.
Ce que les délégués ne sauraient nier puisque Libération s’est procurée la sommation en date du 7 décembre 2015 qui a fait suite à la première diffusion dudit mémorandum.
A la requête de la Direction générale du King Fahd Palace, maître Mintou Boye Diop a servi la
sommation aux délégués Omar Diabel Diop, Amadou Ba, Mignane Bessene, Mamadou Camara, Pape Mor Ndiaye, Véronique Nathalie Ndour, Ndèye Fatim Diop, Alassane Sy, Sidy Ndiaye, El Hadji Malick Kébé, Souleymane Sow, Jean Pierre Niang, Jean Albert Ndiaye, Maguette Diop, Souleymane Faty et Mbaye Guèye.
Interpellés sur le «mémorandum», notamment sur les «informations» tendant à «ternir l’image de la Direction générale», ils ont tous nié avoir été les co auteurs dudit document. Certains ont même écrit n’avoir pas été «au courant» de son existence. Comme quoi...
Mardi 19 Avril 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :