KHALIFA SALL : SI ON VEUT ME TRAQUER, IL FAUT JUSTE ME CONVOQUER A LA POLICE


C'est un Khalifa Sall très amer, mais aussi très agressif qui s'est prononcé depuis Montréal où il se trouve, sur l'arrestation des jeunes incriminés dans les troubles survenus le 5 mars dernier à la Maison du Parti socialiste. Le Maire de Dakar et responsable du PS se dit traqué par des forces obscures qui n'ont pas le courage de leur agenda. 
Outré par la détention des jeunes qui lui sont proches, Khalifa Sall s'est dit personnellement visé et que les actes qui sont en train d’être posés ne sont rien qu'une fuite en avant. "Si on veut me traquer, c'est très simple, il faut avoir le courage de me convoquer à la Police, le reste c'est de la diversion. C'est dommage que des problèmes internes ne soient pas gérés par les instances habilitées du Parti socialiste", lâche-t-il dépité.
Il faut rappeler que le Maire de Dakar est présentement à Montréal où il vient de recevoir une distinction prestigieuse de citoyen d'honneur... 
Mercredi 22 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :