KAZU RAJAB - LA GRANDE MOSQUÉE ( AUSSI ) CÉLÈBRE SON CONTINUATEUR


KAZU RAJAB - LA GRANDE MOSQUÉE ( AUSSI ) CÉLÈBRE SON CONTINUATEUR
Elle aura le 7 juin prochain, 53 ans. Hier, dans la nuit comme aujourd’hui, elle se fait le plaisir d’allumer ses lustres, scintillant de sa splendeur à l’occasion de la célébration de la venue au monde de celui à qui elle doit, pour beaucoup et grâce à Dieu, son existence. Lamp Fall culminera, aussi, une nouvelle fois, et imposera ses rayons. Très belle, la mosquée semble refuser que Serigne Fallou soit célébré ailleurs que dans son enceinte, prise d’assaut depuis 72 heures. Les fidèles préfèrent d’abord se recueillir au mausolée du Saint homme juste à quelques pas d’elle avant d’aller ailleurs.
 
Joyau mouride né d’une ambition rendue publique par Cheikh Ahmadou Bamba en 1926, la mosquée a démarré sous la houlette de Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké. L’aîné du Saint homme, tenaillé par la crise économique mondiale des années 30 et la seconde guerre mondiale réussit le coup de génie en faisant sortir de terre l’édifice le plus important dans l’hagiographie mouride. Nous étions le 4 mars 1932. Au début des travaux, le premier Khalife mouride dut batailler ferme contre l’administration coloniale réticente au projet. Seuls 400 hectares lui seront octroyés sous forme de bail. De fil en aiguille, Serigne Moustapha donnait forme au rêve de son vénéré père jusqu’en 1945, année de son retour vers son Seigneur. Dans le rôle de continuateur, Serigne Fallou Mbacké, le fondateur de Ndindy, Touba Bogo, Sam Yabal, Aaliyah fera preuve d’efficacité et de promptitude.                                                                                                                               
Il y mettra de son argent et de son temps et affrontera l’administration de l’époque. Il n’épargnera aucun effort. Cela le mènera vers l’inauguration de la mosquée le 7 juin 1963. 53 ans après, le joyau mouride se rappelle donc de son continuateur...
 
Mercredi 4 Mai 2016
Dakaractu




1.Posté par ahmadou le 04/05/2016 12:56
Tres bien écrit. c'est ça le journalisme.




Dans la même rubrique :