KAOLACK- Selon le SG de l'Association des ferrailleurs de la région, l'État du Sénégal a paralysé le secteur et promu les Chinois


KAOLACK- Selon le SG de l'Association des ferrailleurs de la région, l'État du Sénégal a paralysé le secteur et promu les Chinois
Le secteur de la ferraille a considérablement périclité depuis que les Chinois ont installé leurs camps et démarré l'exploitation. C'est l'avis de Pape Omar Mbow. Pour le secrétaire général de l'Association des ferrailleurs de la capitale du Saloum, '' l'État du Sénégal a paralysé le secteur en favorisant les Chinois au détriment du jeune Sénégalais. À ce dernier ,il est désormais imposé de remplir un certain nombre de garanties dont celle de disposer d'une licence d'exploitation. Ce qui n'est guère facile à obtenir '', a notamment regretté Pape Omar Mbow.  

Celui-ci de poursuivre : ''avant, tout allait bien.  Il y'a des jeunes ferrailleurs qui ont construit  des maisons pour leur famille grâce à leur travail. Aujourd'hui, ce n'est plus possible. Il est obligatoire de libéraliser l'exploitation de la  ferraille au lieu de l'assujettir à une licence que seuls les privilégiés parviennent à décrocher. Il y a un problème de lobbies. Nous étions capables d'avoir jusqu'à 59-60 tonnes de ferraille. Maintenant, c'est presque impossible. " Pape Omar Mbow d'inviter la prochaine législature à faire de cette affaire une priorité avant de confier ce dossier à leur collègue Serigne Momar Sokhna, candidat inscrit sur la liste de la coalition Gagnante Manko Wattu Sénégal.
Mercredi 21 Juin 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :