KAOLACK - Après le départ de Jammeh, l’Afp pour la résolution définitive de la crise Casamançaise


Par le canal de Babacar Ndiaye, Secrétaire administratif du parti progressiste à Wack Ngouna et Président du Mouvement Teewal Moustapha Niasse, c’est tout l’Afp de Kaolack qui a applaudi le Président Macky Sall suite au dénouement heureux de la crise Gambienne. Considérant que Yayah Jammeh était l’unique blocage pour parvenir à rétablir la sérénité en Casamance, les progressistes de la capitale du Saloum espèrent déjà la fin du calvaire des Sénégalais qui habitent le sud du pays. « Maintenant que l'axe Bissau-Dakar-Banjul est apaisé, nous osons espérer que la crise casamançaise est en train de nous dire adieu! », dira Babacar Ndiaye. 
Le responsable politique de féliciter le Président Macky Sall d’avoir pu rester ferme et agile diplomatiquement. « Sans doute, l'issue aurait été différente, si le gouvernement du Sénégal avait tergiversé sur l'attitude à adopter suite au revirement de Yayah Jammeh ».
 
Les progressistes de se réjouir de la parfaite collaboration qui lie le Chef de l’Etat à Moustapha Niasse qui, disent-ils, « a longtemps mis son expertise et son expérience au service des Nations Unies dans le cadre notamment de la résolution  de conflits », avant d’ajouter que le Sénégal a « montré à la face du monde que notre siège au Conseil de Sécurité de l'ONU n'était pas usurpé. » 
Une mention spéciale sera accordée, par ailleurs, à Médina Baye et plus précisément au Khalife Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahim Niass et à ses frères, notamment Cheikh Mouhamdoul Khoureychi Niasse, qui n’ont ménagé aucun effort pour éteindre le feu.
Mardi 24 Janvier 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :