A à peine 21 ans,  Justin Bieber a déjà une longue carrière derrière lui. Depuis 2009, l’ex de Selena Gomez est partout, sur les plus grandes scènes du monde et en Une des magazines people et des médias. Ses différentes frasques, avec les filles, comme ses arrestations et provocations, sont d’ailleurs toujours largement relayées. Alors oui, cette pression médiatique, l’interprète de What Do You Mean en a "souffert", comme il l’a confié à Nikos Aliagas pourEurope 1 et le nouveau numéro de 50 min Insidediffusé sur TF1, ce samedi 19 septembre.

"Personne ne m’a donné le mode d’emploi vous savez. J’avais vraiment l’impression d’être comme une marionnette, que les gens me contrôlaient, que je n’avais pas d’identité propre. Alors, j’ai essayé de créer ma propre identité, dans mon univers à moi. Je crois qu’avant je n’étais pas heureux", confie Justin Bieber sans détour. Puis il ajoute : "Cet énorme succès que j’ai connu très tôt dans ma vie… Mon agent m’a demandé pourquoi toutes ces choses m’écrasaient. Alors j’ai ressenti le besoin de prendre de la distance, de prendre du recul, de tout mettre à plat. Mon entourage, mon comportement, j’ai fait le bilan. C’est comme un nouveau départ, ça a complètement changé ma vie".

L’ex de Selena Gomez explique qu’il a eu longtemps peur du regard des autres : "Il y a beaucoup de gens qui me disent quoi faire, quoi chanter. Pendant une période, j’ai arrêté de faire confiance aux autres. Je me suis replié sur moi-même. Je me suis muré. A un moment donné, je me regardais dans le miroir et je me demandais qui j’étais. Aujourd’hui, je me sens enfin bien dans ma peau".

Heureusement Justin Bieber s’est remis au boulot et il avoue : "La réaction à ma musique a été tellement bonne, les gens étaient si adorables avec moi que ça m’a mis en confiance. Parce que ce que les médias disent, ça m’affecte (…) mais bizarrement ça m’a forcé à agir, à me remettre au travail et essayer d’aller de l’avant".
Source: Public