Justice : Habib Sow condamné à 6 mois ferme pour abus de confiance et détention de chanvre indien


Justice : Habib Sow condamné à 6 mois ferme pour abus de confiance et détention de chanvre indien
Habib Sow a été condamné par le Tribunal de Grande instance de Dakar à une peine de 2 ans, dont 6 mois ferme. Il a été reconnu coupable des délits d’abus de confiance, détention de chanvre indien et émission de faux signes monétaires. Il ressort des éléments discutés  à la barre que Habib Sow a été attrait devant le tribunal par son marabout, Thierno Seydou Nourou Ba. Ce dernier voulant se rendre au Gabon, lui avait remis 430 mille francs CFA afin qu’il lui achète un billet d’avion. Mais après avoir encaissé l’argent, Habib Sow va disparaitre dans la nature.
Outré par le comportement de son disciple, Thierno Seydou Nourou Ba va déposer une plainte pour abus de confiance. Les éléments enquêteurs en charge du dossier, une fois chez le prévenu pour le cueillir, vont découvrir que ce dernier s’activait aussi dans la fabrication de faux billets de banque : une machine de fabrication de faux billets de banques, deux seringues déjà utilisées, deux ordinateurs portables ainsi que 500 grammes de chanvre indien seront confisqués. Soumis au feu roulant des questions, le prévenu avoue, devant les enquêteurs, qu’il fait partie d’un réseau de fabrication de faux billets. Il avait d’ailleurs admis que le chanvre, destiné à sa consommation personnelle, appartenait à sa bande. Devant le magistrat instructeur, il a réitéré ses propos. Mais, hier, à la barre, il a changé de fusil d’épaule pour échapper à la condamnation, niant les faits qui lui sont reprochés.
D’après ses explications, il n’a reçu des mains du marabout que la somme de 400 mille francs CFA. « J’ai été trompé. J’ai remis ce montant à un ami ivoirien afin qu’il me trouve le billet d’avion mais, finalement, il a fui avec l’argent », a déclaré le prévenu. Concernant la machine de fabrication de faux billets et le chanvre indien, il jure sur le saint coran que ces choses n’ont pas été trouvées dans sa chambre.
Estimant que les faits d’espèce ne souffrent d’aucune contestation, le maitre des poursuites a requis 2 ans de prison ferme. Un réquisitoire que ne partagera pas l’avocat de la défense. Selon la robe noire, il n’y a pas de scellé encore moins d’échantillon pour attester la culpabilité de son client concernant les délits de détention de chanvre indien et de faux billets de banque. Pour ce qui est du délit d’abus de confiance, il a plaidé l’application de la loi du fait que son client a accepté avoir reçu de l’argent des mains de son marabout. Rendant sa sentence, le tribunal a infligé au mis en cause une peine de 2 ans dont 6 mois ferme et a réservé les intérêts de la partie civile en l’occurrence Thierno Seydou Nourou Ba. Lequel n’a pas comparu...
Mercredi 14 Septembre 2016
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :