Joueur africain de l'année 2015 : L’incroyable coup de gueule de Yaya Touré

Yaya Touré est sorti de ses gonds après avoir appris sa deuxième place derrière Pierre-Emerick Aubameyang lors de la cérémonie de la CAF récompensant le joueur africain de l'année 2015.


Joueur africain de l'année 2015 : L’incroyable coup de gueule de Yaya Touré
Sacré lors des quatre dernières éditions des trophées annuels de la CAF comme meilleur joueur africain, de 2011 à 2014, Yaya Touré (32 ans) a dû céder son titre en 2015 à Pierre-Emerick Aubameyang (26 ans). En effet, lors de la cérémonie organisée jeudi soir, c’est l’attaquant gabonais du Borussia Dortmund qui a été préféré au milieu de terrain ivoirien de Manchester City pour une poignée de voix (143 contre 136).
Si l’ancien Stéphanois ressent une immense fierté, comme il l’a exprimé à l’issue de la soirée, de devancer le quadruple tenant du titre, cette deuxième place n’a pas plu du tout à Yaya Touré, qui l’a vertement fait savoir au micro de RFI : « Je suis beaucoup beaucoup déçu (sic). C’est triste de voir l’Afrique réagir de la sorte, qu’elle ne donne pas d’importance aux choses africaines ! » Dans le collimateur du Citizen, le fait que sa victoire avec la Côte d’Ivoire lors de la dernière CAN n’ait pas été appréciée à sa juste valeur. À noter qu’il avait jusqu’ici remporté la distinction individuelle sans remporter la compétition continentale avec sa sélection simultanément.
Et le joueur de Premier League d’ajouter : « Je crois que c’est ce qui fait la honte de l’Afrique. Car se comporter de la sorte, c’est indécent ! Mais qu’est-ce qu’on peut faire ? Nous, les Africains, nous ne montrons pas que l’Afrique est importante à nos yeux. Nous privilégions plus l’extérieur que notre propre continent. C’est ce qui est lamentable ! [...] La FIFA, même avec toutes les histoires de corruption ne ferait pas ça ! […] Je crois qu’aujourd’hui, avec ce qui s’est passé, la CAF va y passer aussi. » Une réaction bien virulente, que ne viendra pas apaiser son apparition dans l’équipe type africaine de l’année... en soutien de Pierre-Emerick Aubameyang.
Foot Mercato
 
Vendredi 8 Janvier 2016
Dakar actu




1.Posté par Thierno Amadou Dalein Diallo le 08/01/2016 15:46
Il y a trop de coïncidences curieuses entre le Gabon du football et la CAF:
- si la FIFA est accusée de corruption, je crois qu'il n'y a nul besoin de douter que la CAF plonge au cœur de celle-ci..
- quand on attribua récemment, contre toute attente, l'organisation de la future CAN au Gabon, l'Algérie et ses souteneurs sont tombés indexant l'effet de la corruption.
- aujourd'hui Yaya Touré et tous les analystes objectifs sont déçus par un verdict incompréhensible qui attribue le titre de meilleur joueur africain, non au méritant Yaya mais a un jeune espoir Pierre E. Aubam.
Que faut-il penser ? Évidemment que le football mondial est le lieu de prédilection des compromis de corrompus..

2.Posté par tiely le 09/01/2016 10:58
Il est loin d etre humble

3.Posté par karim le 09/01/2016 13:30
CE TYPE EST DE TRES MAUVAISE FOI; en 2013 LE NIGERIA ETAIT CHAMPION D'AFRIQUE;ET POURTANT YAYA TOURE ETAIT BALLON D'OR DE CETTE ANNEE; ALORS ; IL RECOIT 4 ANNEES CONSECUTIVES ; IL NE DIT RIEN ET CETTE ANNEE ; IL S'INTERROGE SUR DES CRITERES ALORS QU'IL N'EST L'OMBRE DE LUI MEME CETTE ANNE; ALLONS QU'ON ARRETTE . MEME EN COTE D'IVOIRE ; IL N'EST PAS LE PLUS BRILLANT A LA CAN



Dans la même rubrique :