José Mourinho et Jordi Roura lancent le Clasico

Par presse interposée, Jordi Roura et José Mourinho ont fait monter la tension avant le Clasico prévu mardi entre le Barça et le Real Madrid. Au centre de la polémique: l'arbitre désigné, qui n'a pas fait le bonheur des Blaugranas par le passé.


José Mourinho et Jordi Roura lancent le Clasico
 
Undiano Mallenco va arbitrer la demi-finale retour de la Copa del Rey entre Barcelone et le Real Madrid (1-1 à l'aller). Un homme qui n'est pas au goût des Catalans. Jordi Roura, qui remplace toujours Tito Vilanova hospitalisé, a peut-être manqué son premier grand baptême médiatique en créant une mini-polémique.
 
"L'arbitre est celui qu'il est, il a été désigné et ce n'est pas à nous de dire si c'est une bonne ou une mauvaise décision. Ce qui est certain, c'est que c'est avec cet arbitre nous avons nos plus mauvais résultats, de loin", a lancé Roura.
 
"C'est avec cet arbitre que nous avons subi notre seule défaite en championnat (ndlr: 3-2 contre la Real Sociedad) et nous gardons à l'esprit sa permissivité lors de la finale de la Copa del Rey face au Real Madrid il y a deux ans (1-0, a.p.)", a souligné Roura. "Ce que je dis, c'est purement statistique. Tout le monde peut le voir. Ce n'est pas une critique, et je ne veux pas m'étendre là-dessus. Nous savons que ces matches sont intenses et difficiles, mais cela doit rester dans la limite de l'esprit sportif. J'insiste sur le fait que nous ne nous soucions pas de l'arbitre, et j'espère qu'il passera inaperçu, et que cela ne doit concerner uniquement ceux qui dirigent la compétition."
 
L'ironie de Mourinho
Même s'il a tenté de noyer le poisson, les propos de Roura ont été suffisants pour lancer le clash. Bien entendu tenu au courant des propos de son collègue, José Mourinho a répliqué lors de sa conférence de presse d'avant-match. "Je préfère rester sur les leçons que nous avons reçues du FC Barcelone par le passé. Des leçons de sportivité, des leçons pour ne pas mettre de pression sur l'arbitre, pour ne pas simuler afin que les joueurs adverses prennent des cartons, et évidemment, des leçons sur la façon de jouer au football. Ils le font très bien." Le Portugais sait se montrer ironique...




Mardi 26 Février 2013
Notez


Dans la même rubrique :