Jonction entre le « Front du NON, ñani bañna » et celui de l’opposition dure : « Rien n’est exclu pour voir demain si on ne peut pas travailler ensemble» (Fadel Barro)


Le  « Front du NON, ñani bañna » composé d’organisations de la société civile, de mouvements citoyens, de personnalités indépendantes et d'organisations politiques opposés au projet de réforme constitutionnelle, en conférence de presse cet après-midi, après leur assemblée générale, a noté qu’il n’était pas exclu qu’il travaille avec la plateforme constituée du Pds et des autres membres de l’opposition.  « Au lendemain de la déclaration du président de la République pour annoncer le référendum nous avons échangé entre nous et la plupart des différentes organisations se sont exprimées pour dire Non au référendum, et tout de suite une dynamique a été enclenchée. Et différentes rencontres ont été tenues pour arriver à lancer le  « Front du NON, ñani bañna ». Tout de suite on a eu une position, claire nette et précise », a rappelé Fadel Barro, Coordinateur du Mouvement Y en a Marre.
 
«Nous allons voter non au référendum, sachant que nous n’avions pas beaucoup de temps. Pour les autres qui ont aussi décidé de voter « Non », nous nous sommes regroupés pour faire cette campagne du « Non ». Bien sûr les premiers avec qui nous avons discuté, sont les gens avec qui nous partageons les mêmes valeurs, les mêmes principes avec qui nous sommes sûrs d’être de la même éthique politique.  Nous sommes en démocratie, chacun est libre d’avoir une quelconque plateforme nous avons été invités à répondre à d’autres plateformes. Nous avons continué notre processus comme nous étions déjà dans un processus de mise en œuvre de cette plateforme, qui a abouti à cette plateforme. Dans l’avenir rien ne nous empêche de voir des plages de convergences, des synergies d’actions pour voir comment faire aboutir le Non qui est commun à toutes les différentes plateformes. Rien n’est exclu pour voir demain si on ne peut pas travailler ensemble » dira t-il...
Mercredi 24 Février 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :