Jets de pierres sur le convoi présidentiel Quatre étudiants dont une fille placés sous mandat de dépôt


Jets de pierres sur le convoi présidentiel   Quatre étudiants dont une fille placés sous mandat de dépôt
Après un peu plus d’une semaine de garde à vue au Commissariat central de Dakar, les étudiants arrêtés suite au caillassage du convoi présidentiel à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), ont été déférés au Parquet de Dakar, ce lundi 10 août, pour être présentés au juge du 6e Cabinet d’instruction, en charge du dossier. 
El Haji Diaw, Bara Ndiaye, Ami Diouf et Amadou Ndiaye ont été placés sous mandat de dépôt, à l'issue de leur face-à-face avec le juge d’instruction. Arrêtés dans le sillage de l’enquête sur les incidents survenus lors de la visite du président de la République à l’Université de Dakar, les quatre étudiants vont passer leur première nuit en prison.    
Auparavant, le procureur de la République a noté dans le Procès verbal (Pv) d’enquête préliminaire, des indices de culpabilité qui ont abouti à une décision de placement sous mandat de dépôt du Secrétaire général adjoint du Meel et ses camarades. L’on apprend que les policiers du Commissariat central de Dakar, pour en avoir le cœur net, se seraient procuré des enregistrements vidéo qu’ils ont pu visionner...
 
Lundi 10 Août 2015
Dakaractu




1.Posté par barou le 11/08/2015 11:05
...dont une fille....

2.Posté par ancien étudiant le 11/08/2015 11:24
La place d’un étudiant ce n'est pas la prison, il n’y a aucun doute, les étudiants ont fauté et il faut les punir mais aller jusqu’à les en mettre en prison c’est un peu excessif et je suis sûr cela va rien régler. Il faut par contre essayer d’arrêter de politiser l'espace universitaire (coud) et interdire toutes et je dis bien toutes les associations politiques (MEEL, MES, je ne sais quoi d’autres) dans le campus.
La vérité est que nos actuels dirigeants politiques (Macky sall, Djibo KA, Souleymane ndéné Ndiaye, Alioune Sow, Diagne FADA, Mame Mbaye Ndiaye, Diattara, Abdou Mbow etc. la liste est longue) servent de références aux « petits étudiants politiciens » car ils ont été récompensés par leurs partis pour leur militantisme étudiant. On a vu ces gens nommés ou promis ministres, députés et PCA sans expérience. Cela fait une sorte d’émulation chez les « politiciens étudiants » et font d’eux des politiciens professionnels. Je prends le seul cas de Modou Diagne FADA qui a fait des études à la fac de sciences, personne ne jamais vu même pas un stage dans son domaine d’études ou encore moins travailler. Ainsi même de finir ses études, il est devient chef de cabinet de Wade en 1993, puis député, ministre et dire un politicien professionnel. C’est le cas d’Abdou MBOW, Thierno Bocoum, Diattara … on peut multiplier ces cas à merveille, c’est dommage.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016