Jérôme Boateng doit une revanche à Messi et au Barça

Jérôme Boateng a été humilié par un dribble de l'Argentin Lionel Messi en demi-finale aller de la Ligue des champions de football (3-0). Le défenseur allemand brûle désormais de prendre sa revanche avec le Bayern Munich sur le FC Barcelone, ce 12 mai en demi-finale retour.


Jérôme Boateng doit une revanche à Messi et au Barça

Sa chute un peu grotesque lors de la demi-finale aller de Ligue des champions de football entre le FC Barcelone et le Bayern Munich (3-0)  continue de faire le tour du monde. Déstabilisé par un dribble génial de l’Argentin Lionel Messi, Jérôme Boateng est la risée des internautes depuis près d’une semaine.

L’attaquant italien d’origine ghanéenne, Mario Balotelli, a entre temps volé au secours de son ex-partenaire à Manchester City : « Beaucoup de gens se foutent de sa gueule mais vous avez peut-être oublié qu’il avait gagné ceci (la Coupe du monde 2014, Ndlr). »

A 26 ans, le palmarès de Jérôme Boateng est en effet déjà bien fourni. Hormis la Coupe du monde 2014, l’intéressé a déjà remporté une Ligue des champions en 2013 avec le Bayern ; un titre auquel il faut notamment ajouter trois trophées de champion d’Allemagne (2013, 2014 et 2015), deux coupes d’Allemagne (2013 et 2014) et une Coupe du monde des clubs (2013).

Défenseur talentueux…

La chute de Jérôme Boateng détournée sur Internet.DR

Jérôme Boateng reste l’un des meilleurs défenseurs centraux au monde. Et il a tout simplement été victime d’un des meilleurs footballeurs de tous les temps.

José Guardiola, l’entraîneur du Bayern et ex-coach du Barça, n’hésite ainsi jamais à tresser des lauriers à son protégé. « C’est un joueur de très très haut niveau, avait ainsi lâché le Catalan après un but de Boateng en Ligue des champions. Je le lui ai dit plusieurs fois : "Si tu veux être un des meilleurs défenseurs centraux du monde, tu peux le devenir." Il est jeune, rapide, magnifique avec le ballon que ce soit à gauche ou à droite (de la défense), a une personnalité formidable et c’est un bon mec ».

…et gentil garçon

De fait, Jérôme Boateng n’est pas du genre à insulter ceux qui le critiquent. Garçon bien élevé, le natif de Berlin ressemble peu à son demi-frère, le sulfureux attaquant ghanéen Kevin-Prince Boateng, tout juste viré par le club allemand de Schalke 04. Il véhicule ainsi l’image d’un joueur posé et talentueux.

Une réputation certes ébranlée par son faux-pas face au Barça, le 6 mai dernier. Mais Jérôme Boateng a répondu à sa façon, sur les réseaux sociaux, en postant ce message : « Les détracteurs répandront vos échecs mais ils murmureront vos succès. » Après la déroute 3-0 à Barcelone, il avait lancé, plein d’espoir malgré tout  : « Nous avons besoin d’unité. Notre objectif doit être de gagner à Munich. »

Lundi 11 Mai 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :