Jennifer Lopez priée de se rhabiller au Maroc

La chanteuse est attaquée devant la justice marocaine pour outrage à la pudeur. Sa prestation a été jugée "inacceptable" par un ministre.


Jennifer Lopez priée de se rhabiller au Maroc

Lors du festival Mawazine qui a lieu au Maroc, la chanteuse Jennifer Lopez s'est produite – comme à son habitude – en tenue légère sur scène. La star du tube planétaire My love don't coast a thing est accusée d' « outrage à la pudeur ». Sa performance s'est déroulée devant un parterre de fans le 29 mai dernier. La prestation de l'artiste latino-américaine a été diffusée sur la chaîne publique marocaine 2M.

Le dépôt de plainte a été enregistré le 2 juin. Le plaignant accuse la chanteuse d'avoir « dansé et chanté des chansons d'une bassesse et d'un mauvais goût indéniables, avec des gestes et attitudes suggestives attentatoires à la pudeur et aux bonnes mœurs. Tout ceci en présence d'un public majoritairement composé de mineurs. »

Inacceptable

Émoi au plus haut sommet de l'État marocain. Le ministre de la Communication, Mustapha El khafi, a condamné la performance de l'artiste : « Ce qui a été diffusé est inacceptable et contraire au droit de la radiodiffusion .»

Cette polémique se produit au moment où le film Much Loved du réalisateur marocain Nabil Ayouch suscite une virulente polémique. Abordant la question de la prostitution, il a été interdit dans le royaume, car jugé attentatoire à l'image de la femme marocaine. 
Source: Le Point

Mercredi 10 Juin 2015




Dans la même rubrique :