Jean Felix Paganon sur les frais versés lors de la demande de visa : « Le fait de payer ne donne pas le droit automatiquement de se voir accorder un visa»


Sur le mode de financement des visas et le non remboursement des frais après un refus de délivrance du sésame tel que réclamé par certains sénégalais, l’ambassadeur  de France au Sénégal, son Excellence Jean Felix Paganon, en conférence de presse cet après-midi, a fait savoir qu’en terme de gestion administrative, un visa refusé coûterait la même chose que celui accordé. 
« Les frais administratifs, ce n’est pas le dépôt d’un tampon mais le processus de gestion de la demande ».  D’ailleurs selon le diplomate, « le fait de payer ne donne pas le droit automatiquement de se voir accorder un visa. »
Toujours lors de ce point presse et sur la question des recours en cas de refus de se voir octroyer un visa, le diplomate a indiqué que n’est pas un principe des consulats français, mais qui s’applique à tous les visas Schengen.  Jean Felix Paganon de faire savoir que l’administration n’a pas à notifier son refus concernant les visas de long séjour. Concernant les séjours, tout demandeur se voit notifié par écrit la raison du refus selon une norme qui s’applique dans le cadre des accords de Schengen. La personne aura le droit d’adresser un recours contre la décision.
Sur le nombre d’étudiants sénégalais en partance pour la France , les sénégalais, dira le diplomate sont de très loin le premier contingent d’étudiants d’Afrique de l’Ouest en France et se situe entre « 9 et 10.000 sénégalais ». « Une fois le dossier visé par l’entité « Campus France », il convient au consulat de délivrer les visas.
1 300 étudiants sénégalais sont partis en France en 2014, 2 000 en 2015 ce qui fait une augmentation de presque 50% en une année ».
La délivrance de visas vers la France fait l’objet de critiques récurrentes de la part du public sénégalais. Conscients de cette situation, l’Ambassade de France et ses services consulaires ont entrepris depuis deux ans d’importants efforts pour améliorer la qualité et la lisibilité du service proposé.
Jeudi 11 Février 2016
Dakaractu




1.Posté par mon assurance le 18/02/2016 13:23
l assurance exigee a l avance est une arnaque de plus. c est a la délivrance du visa au requérant que l assurance devait être obligatoire . DEPENSER de l argent pour souscrire une assurance en sus des frais de visas est une dépense superflue



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016