JO 2016 : Le Brésil rate ses débuts (0-0 face à l'Afrique du Sud)

Le Brésil n'a pu faire mieux que 0-0 jeudi face à l'Afrique du Sud aux JO 2016 (première journée du groupe A). Neymar, qui a bien sûr disputé tout le match, a cadré plusieurs tirs mais le gardien sud-africain était chaud.


JO 2016 : Le Brésil rate ses débuts (0-0 face à l'Afrique du Sud)
Premier couac pour le Brésil, qui n’a pas réussi à faire trembler les filets de l’Afrique du Sud pour ses grands débuts dans le tournoi de football des JO 2016. Avec Neymar et Marquinhos en têtes de pont, comme prévu, la Seleçao se contente donc d’un pauvre 0-0 à Brasilia. On ne peut pas vraiment parler d’un mauvais match de la part des Brésiliens, qui ont pilonné le but de leurs adversaires en fin de seconde période. Mais il y a eu des manques, et le scénario aurait même pu être plus défavorable.
En effet, les Sud-Africains ont eu leur lot d’occasions (3e, 35e, 49e) et le gardien Weverton n’a pas été particulièrement rassurant. En première période, il n’y a guère eu que Neymar pour secouer Itumeleng Khune, le portier des Bafana Bafana qui s’est envolé à deux reprises sous sa barre transversale (29e, 40e). Après le repos, la star du Barça a manqué de précision (72e) et quand ce n’était pas à nouveau Khune qui s’interposait encore (75e), c’est le poteau qui contrariait Gabriel Jesus (69e), pourtant seul face au but vide en angle fermé.
Neymar: "Je veux cette médaille d'or"
On a longtemps cru que Neymar, qui a tout de même paru en jambes, allait réussir à forcer la décision dans les dernières minutes. Mais galvanisés par le score favorable et l’avancée du chrono, les défenseurs sud-africains ont formé une garde impassable. Khune, encore lui, a même prétexté des crampes dans le temps additionnel. Pas banal pour un gardien de but… Parfois, on a même vu Neymar poursuivi par cinq adversaires ! C’est un avertissement sans trop de frais, pour le moment. Toutefois, ce résultat nul n’est pas fait pour rassurer le Brésil.
Encore marqués par l’échec retentissant du Mondial 2014, les supporters avaient au moins eu le loisir, il y a deux ans, de voir leur équipe s’imposer lors du match d’ouverture (3-1 contre la Croatie). Avec l’Irak et le Danemark encore au programme dans ce groupe A, ça devrait passer pour les Brésiliens, mais… "Je n’aime pas perdre, je veux ramener cette médaille d’or", assénait avec force Neymar en conférence de presse. Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir, et le Brésil-Irak de lundi s’annonce tendu.
Vendredi 5 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :