JO-2016 – Jour 12 : humiliés par l'Espagne, les Bleus de Parker rentrent bredouilles de Rio


Décidément, les stars du sport français vivent un difficile début de semaine à Rio, à l'occasion des JO-2016. Après le calvaire vécu mardi par le perchiste Renaud Lavillenie, copieusement sifflé à l'heure de recevoir sa médaille d'argent, le basketteur Tony Parker (TP) a lui aussi passé une sale journée, mercredi 17 août. Opposés au grand rival espagnol en quarts de finale du tournoi olympique, les Bleus ont explosé en vol, encaissant une défaite historique (92-67), synonyme d'élimination.

"TP", qui avait annoncé qu'il disputerait son dernier grand tournoi sous le maillot bleu, n'aura donc jamais réussi à réaliser son rêve de médaille olympique. Frustrant mais presque logique, tant les Espagnols étaient au-dessus sur le parquet carioca.

L'équitation française brille à nouveau

Pas de médaille en basket donc, mais en revanche un second succès pour l'équitation française, qui a retrouvé un standing international à Rio. Après l'or décroché lors du concours complet la semaine passée, l'équipe de France de saut d'obstacle est elle aussi monté sur la plus haute marche du podium, apportant une huitième breloque dorée à la délégation française.

Les Bleus ont d'ailleurs porté leur total de médailles à 31unités au terme de cette douzième journée, grâce au bronze décroché par Mahiedine Mekhissi en finale du 3 000 m steeple, qui a malheureusement clôt la moisson du jour côté français. La France pointe tout de même au septième rang des nations à cinq jours de la fin des Jeux.

Le 100 m haies pour les Américaines, le reste pour la Jamaïque

Hors France, on retiendra la superbe affiche en finale du tournoi de football masculin : un Brésil – Allemagne d'autant plus alléchant que les Brésiliens n'ont pas oublié l'affront subi lors de la Coupe du Monde 2014. Sur son sol, la Seleçao avait essuyé un humiliant 7 à 1 en demi-finale.

La piste d'athlétisme a également vu le sacre d'Elaine Thompson en finale du 200 m féminin. La Jamaïcaine, qui a remporté le 100 m quatre jours plus tôt, donne un peu plus de volume encore à l'ultra-domination de sa délégation sur le sprint mondial.

Et difficile de parler de la Jamaïque sans évoquer Usain Bolt. Seul athlète à déplacer les foules depuis le début de ces JO de Rio, le septuple champion olympique a encore fait le show à l'arrivée de sa demi-finale sur 200 m en échangeant quelques mots, sourire aux lèvres, avec le Canadien Andre De Grasse. Un duo qui se retrouvera donc mercredi soir pour une finale que disputera également le Français Christophe Lemaître.

Dernière image du jour, et pas des moindres : les États-Unis se sont offert une soirée de gala, en concluant la finale du 100 m haies féminin sur un superbe triplé. Brianna Rollins (12''48) a devancé Nia Ali (12''59) et Kristi Castlin (12''61) sur la ligne d'arrivée d'une course qui restera dans l'histoire de ces Jeux.

Voici le compte rendu de cette douzième journée de compétition, en heures locales.

• 10 h 00 – Divers : décidément, pas un jour ne passe sans qu'une polémique liée à l'organisation des Jeux n'éclate. Cette fois, ce sont les volontaires qui sont au devant de la scène. Selon le Washington Post, sur les 50 000 recrutés, ils seraient déjà près de 15 000 à avoir jeté l'éponge en raison des conditions de travail. Les volontaires doivent assumer des journées de 8 à 9 heures entrecoupées d'un maigre snack, rapporte le quotidien américain.

• 11 h 44 – Handball (M) : longtemps accrochés par des Brésiliens galvanisés par leur public, les Experts ont fini par venir à bout de leurs adversaires dans le dernier quart d'heure de leur quart de finale olympique (34-27). Les Bleus seront donc bien au rendez-vous des demies.


  Lire la suite sur France24
Jeudi 18 Août 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :