JEUNESSE : le Chef de l’Etat insiste sur l'urgence de mettre en œuvre les nouvelles dispositions du Code du travail


JEUNESSE : le Chef de l’Etat insiste sur l'urgence de mettre en œuvre les nouvelles dispositions du Code du travail
Abordant la politique de jeunesse lors de sa prise de parole à la réunion du conseil des ministres, le Chef de l’Etat rappelle au Conseil la priorité majeure qu’il accorde, dans le cadre du Sénégal émergent, à l'éducation, la formation professionnelle, l’apprentissage,  l'insertion économique et sociale des jeunes, à leur épanouissement, dans le respect de nos valeurs culturelles fondamentales et l’impératif de mettre en œuvre des actions concertées, pour promouvoir leur autonomisation et responsabilisation. 
A cet égard, Président de la République demande au Gouvernement de développer le dialogue permanent avec les mouvements de jeunesse, d’accorder une priorité à la réhabilitation de la vie associative, en engageant la rénovation du Conseil national de la Jeunesse tout comme celle du Service civique national, avec des missions renforcées en matière d'insertion socio-économique, de renforcement de la culture civique et de promotion de l’emploi durable. 
En conséquence, le Chef de l’Etat insiste sur  l'urgence de mettre en œuvre les nouvelles dispositions du Code du travail,  relatives au contrat de stage, la nouvelle convention Etat- Employeur, qui doit intégrer l'engagement continu et soutenu du secteur privé, le Projet du Mobilier national et le volet « emploi des jeunes » de « PROMOVILLES ».  
Considérant par ailleurs 2016 comme l'année de la jeunesse et de l'emploi des jeunes, le Président de la République invite le Premier Ministre à procéder, dans le cadre d’une réunion interministérielle, à l’évaluation des dispositifs publics dédiés à l’emploi des jeunes, en prélude au Conseil présidentiel sur la Jeunesse.  
Mercredi 27 Janvier 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :