J’accuse !!! (Par Cheikh Yérim Seck)


J’accuse !!! (Par Cheikh Yérim Seck)
DAKARACTU.COM Depuis lundi soir, Dakar est plongé dans un véritable calvaire. 92 mm d’eaux de pluie ont montré un terrible visage de la capitale sénégalaise, totalement submergée par des eaux fétides. De récurrentes inondations ont causé d’innombrables dégâts et 9 morts dont deux enfants entre noyades et ensevelissement sous un mur effondré. Des milliers de sans abris errent dans la plus grande désolation dans la boue qui a envahi la banlieue. Dalifort, Cambérène, Thiaroye... sont inondés. Et, comble de désastre, l’autoroute à péage qui nous a coûté si cher, mais dont la construction a obéi à des urgences électoralistes et a induit des raccourcis risqués, se met à devenir un barrage infranchissable pour des milliers de banlieusards pris au piège. Que dire d’un système d’évacuation obsolète et peu fiable qui a englouti des milliards de francs détournés ? Au cours de ces dernières années, 217 milliards ont été consacrés à la gestion des inondations avec comme résultat ce que nous vivons aujourd’hui, c'est-à-dire l’apocalypse. La pompe d’évacuation des eaux de Thiaroye nous a coûté 72 milliards sans plus d’effets, le tunnel de l’université qui prolonge le canal 4 a montré par les dégâts causés sous ses rampes qu’il avait été bâclé dans sa construction. C’est pour ces raisons que j’accuse !!! J’accuse l’ancien président de la République Abdoulaye Wade qui a réalisé des infrastructures de pacotille et livré des travaux mal terminés. J’accuse l’Apix d’Aminata Niane pour une supervision qui ne l’a été que de nom. J’accuse Monsieur Senac du groupe Eiffage qui nous a leurrés par ses travaux qui démontrent leur danger et leur inutilité. J’accuse les autorités qui ont dilapidé les milliards dévolus à l’assainissement, alors que nous savons qu’il suffit de seulement 30 milliards pour bénéficier d’un système d’évacuation des eaux pluviales fiable et pérenne. J’accuse des dirigeants qui n’ont aucune compassion pour un peuple qui, chaque année, perd, en même temps que des vies humaines, une partie de sa dignité humaine.




Mercredi 15 Août 2012
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

35.Posté par vava le 16/08/2012 11:08
tchhiipppp... la responsabilité de tous est engagé.. la faute au nouveau gouvernement qui n'a pas su prendre les devant. le mal été déja la, c'été a eux d'avoir une vision et de prévoir. c'est leur role. au lieu de ca on est resté cantonné a des mois de politique, des mois de jubilation, des mois de campagne déguisé dans les régions alors que les urgences était laaa sous leur nez. il n'y a pas que l'autoroute qui a été inondé. et a yarack??a pikine guinaw rail??a patte d'oie? au moins avec wade on entendait parler de plan orsec au lieu de ca on voit un ministre de l'intérieu en costars cravatte dans les eaux qui appelle le premier ministre pour rendre compte. trop de folflore, trop de parole...on veux que les choses bougent et change. merde a la fin. macky sall pendant ce temp n voit aucune urgence et reste dans son voyage au lieu de rapliker pour essayer de regler ses problèmes

34.Posté par NGAGNE le 16/08/2012 10:31
Le Sénégal est malade de ses élites ,toute la classe politique des indépendances à nos jours a une part de responsabilité sur la situation que vit ce pays.Cette élite s'est fait son beurre sur la sueur du peuple sénégal et ses comportements de tous les jours montrent qu'il n'a aucun respect pour ce peuple qui s'éternise dans les bras de morphée. La presse surtout audiovisuel a sa part de responsabilité parce qu'elle a échoué dans sa politique d'information et de conscientisation des masses en encourageant la médiocrité et en donnant un coup de pouce à l'obscurantisme. Mais comme dirait l'autre tant qu'il y aura la vie ,il y aura l'espoir ,en continuant à alterner les alternances peut -être qu'on trouvera un jour l'oiseau rare qui osera entreprendre les ruptures nécessaires

33.Posté par ctsm0 le 16/08/2012 10:30
Avec cette hypocrisie et amnésie collectif les inondations seront toujours présent . Qu'est ce que le régime de Wade peut quand le digue de cambéréne cède , quand le tout puissant déverse beaucoup d'eau dans notre pays . Des inondations c'est aussi a ( diourbel, centenaire, touba, sangalkam,Stlouis etc....) quel ouvrage existent la bas ? Pourtant i n'y en a des inondations . Wade a bon dos mais nous qui habitons rufisque nous savons combien ces infrastructures que Wade a contrit. N'est ce pas vous CYS qui vanter les mérites et ouvrages de Wade . Ha !!!!!!!m l'argent et passé par la , M. Seck sache que nous repondront de la moindre de nos acte devant le tout puissant .
Quand un mur s'effondre a Yarakh c'est Wade ,Partout ou il y a des morts c'est paradoxal mais y a d'ouvrage blizzard non !!!!!!!!!!!!!!!

32.Posté par Nouveau au Senegal le 16/08/2012 09:50
Nouveau au SENEGAL.

Comment Obtenir des Applaudissements Enthousiastes — même une Standing Ovation —à chaque fois que vous parlez! Ce Séminaire sur le Développement Personnel Nouveau au Sénégal par son caractère Subliminal à travers l’Hypnose et la Programmation Neuro Linguistique que nous pratiquons lors de nos rencontres d’Eveil Psychologique, va vous aider à prendre la parole en public.

Vous pourrez parler sans avoir Peur!

Découvrez une méthode Unique pour maîtriser votre voix et vos prises de parole. Inscriptions: patricia851@live.fr 00221 77 035 51 95.

Notre cabinet avec son système de cours progressif, sa pédagogie et son incomparable richesse apporte cette nouvelle technique de Développement Personnel avec toute son Efficacité.

A vous de faire le premier pas! Ecrivez nous, ou appelez nous si vous désirez transformer votre personnalité.

31.Posté par nanon le 16/08/2012 09:08
j'aimerais bien qu'on me montre quelque chose de bien que wade a fait dans ce pays .il n'était mu que par sa propre personne.il n'a jamais pris au sérieux les sénégalais qu'il a berné durant tout son magistère. .je pense qu'il a été une malédiction que dieu nous a jeté pour nous punir de nos nombreux pêchés.on se dit musulmans pour la grande majorité du pays mais on est loin de pratiquer la religion telle que enseignée par le prophète.douze ans de règne de wade et le pays a sombré dans tous les domaines .le sénégal était avec la côte d"ivoire les deux pays phare de la région.aujourd'hui on n'est plus respecté par personne .il a fallu des années pour que la presse que j'accuse d'avoir été corrompue se décide à dénoncer les dérives du pouvoir wade..en tout cas le pouvoir actuel a beaucoup de pain sur la planche.les attentes des sénégalais sont énormes.le nouveau président a été, il faut le dire, un trés proche de son prédécesseur.j'espère qu'il a appris à ses côtés tout ce qu'il ne faut pas faire comme disait l'autre.

30.Posté par DXB le 16/08/2012 07:59
Jaccuse madame le maire de Golf sud

29.Posté par Mbabadiakhou le 16/08/2012 02:04
Franchement l'autoroute et toutes autres structures dont vous parlez ont déjà au moins traversé un hivernage sans que la situation ne ressemble as à celle que nous connaissons ces jours-ci.
Il faut chercher la raison ailleurs au lieu de la faire porter à Abdoulaye Wade.
Si le gouvernement avait réalisé les travaux préhivernaux comme il était de coutume peut être que la situation ne serait pas pareil.
Pendant les 12 ans que Abdoulaye Wade a présidé le pays, nous avons vécu de multiples inondations mais pas de cette nature.
Cher journaliste cette foisci vous n'êtes pas dans le tempo.

28.Posté par beug défar le 16/08/2012 01:24
Pour une fois de puis longtemps CYS ne s'est pas contenté de suppositions ,de supputations et d'insinuations;
Votre "j'accuse" est non seulement poignant mais vérifiable par tout un chacun ; c'est vrai on nous a toujurs berné avec des infrastructures qui sont plus d'apparence qu'essence et trop couteuses qui plus est.
Mais la réalité est que le président Macky et son gouvernement ont du pain sur la planche et doivent rectifier le tir le plu rapidement en toute responsabilité et en évitant de se verser dans la politique politicienne.
Le Sénégal est dans une situation d'urgence dans laquelle seules des solutions perennes sont opportunes svp metons entre parenthese Wade et son régime que personne ne regrette et agissons ensemble à aider notre gouvernement pour faire avancer le pays

27.Posté par l le 16/08/2012 01:00
Je ne sais pas si c'est une prise de conscience ou une entourloupe de votre part. C'est inacceptable que les sénégalais soient livrés à cette désolation sans réel appui de l'Etat . ils sont tous responsables. C'est honteux pour d e prétendus responsables. Le peuple ne mérite pas ce désintérêt ou le saupoudrage. Au lieu d'acheter des 4x4 on peut assainir et acheter des motopompes.
Abdoulaye Wade a réalisé des infrastructures de pacotille et livré des travaux mal terminés, mais plus que ça. il a déstructuré notre pays. Vos affinités intellectuelles déclamées partout auraient vous inciter à lui dire la vérité au lieu de la flatter ou de taire vos critiques pendant qu'il était là/

26.Posté par papis le 16/08/2012 00:09
Je le regrette on se fatigue en afrique mais on ne se developpera jamais. On en a pas la mentalite.tout ce dont nous sommes capables et de faire de pales copies de ce qui se fait de bon ailleurs par contre nous capables de faire des repliques, plus vrai que l' origines, de ce qui se fait de plus abjecte chez les autres.

25.Posté par Senegalais le 15/08/2012 23:31
Ca me rappelle ce celebre "J'ACCUSE" d'Emile Zola... Il fallait le mentionner au moins pourque les gens ne pensent pas a un plagiat...

24.Posté par Dofff le 15/08/2012 23:27
Moi aussi j'accuse le Maire de la Medina,le Maire de dakar l'Etat du Senegal sur le triste sort du Boulevard du général De Gaulle si cher au défunt président Senghor.

23.Posté par SOS CNQP le 15/08/2012 23:02
INFORMATIONS

Présentation du Centre
Dès 1975, le Gouvernement du Sénégal a voulu rehausser le niveau de qualification professionnelle des ouvriers des secteurs modernes de l’industrie et de l’artisanat.
Cet impératif résultait de l’effort d’industrialisation visant à encourager la création de structures et l’essor d’entreprises capables de produire, dans un premier temps, des biens de consommation jusqu’alors importés.
Ces « industries de substitution » disposaient d’une main-d’œuvre dont les qualifications sont plus souvent acquises« sur le tas » et doivent être améliorées pour répondre aux exigences de la production.
Les établissements classiques d’enseignement existants ne pouvant assurer cette tâche, des
financements furent recherchés pour doter le pays d’indispensables structures de formation
professionnelle.
C’est ainsi que la Loi 83-52 du 18 février 1983 consacrait la création du Centre National de Qualification Professionnelle (CNQP) avec le statut EPA (Etablissement Public à caractère Administratif) devenu en 2000 un EPIC (Etablissement Public à Caractère Industriel et Commercial).Il est régit par la Loi 2000-26 du 1ér Septembre 2000 et le Décret N° 2000-865 du 31 Octobre 2000.
Le CNQP est doté d’une personnalité juridique, d’un patrimoine propre et d’une autonomie financière et pédagogique. Il dispose de trois organes délibérant :
- Le Conseil d’Administration tripartite : Etat – Employeurs-Travailleurs.
- Le comité de direction.
- Le conseil pédagogique.
La direction et la gestion du centre sont assurées par un directeur général nommé par un décret présidentiel.
Le CNQP s’inscrit dans ce nouveau contexte d’évolution.
En effet le CNQP vise trois objectifs :
 la préparation à l’emploi des jeunes issus du système scolaire sans qualification professionnelle ;
 la formation continue des agents en activité
 le rôle de conseil en matière de formation professionnelle auprès des entreprises, des groupements d’intérêt économique et des collectivités locales.
Le Centre dispose d’un personnel dont le salaire est pris en charge par le CNQP.
Le personnel comprend :
- des agents administratifs et de service recrutés directement par le CNQP
- des formateurs décisionnaires recrutés directement par le CNQP
- des fonctionnaires enseignants affectés par le ministère
- des vacataires affectés par le ministère.

Il tire ses ressources d’une part de la subvention de l’état d’une valeur de
185 000 000 F CFA (185 Millions F CFA) qui représente sa contribution à la formation d’ouvriers qualifiés et d’autre part des services vendus :
- Formation continue
- Formation pré-emploi (cours du jour payants)
- Cours du soir
- Hébergement
- Concours d’entrée
- Site de location d’antennes Tigo et Expresso.
- Prestation de service
Le CNQP dispense des cours allant du CAP au BTS dans les filières suivantes :
- Electrotechnique
- Mécanique générale
- Mécanique Automobile
- Construction Métallique
- Electricité Bâtiment
- Plomberie
- Electromécanique
- Électronique

Situation du Centre
Les difficultés qui constituent les obstacles au fonctionnement du centre sont les suivants :
1. Situation et gestion financière
2. Problèmes de gestion administrative
3. Difficultés pédagogiques et logistiques

POINT 1 : SITUATION ET GESTION FINANCIERE
Depuis l’arrivée du Directeur Général beau-frère de l’ancien Ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnelle Moussa SAKHO au CNQP en Octobre 2007, la situation financière du centre ne cesse de se dégrader.
En effet, le Centre disposait à chaque fois de plus de 03 mois de salaire en réserve dans les banques afin d’assurer une bonne marge pour le paiement de ces agents. Mais cette assurance financière n’existe plus car les agents du centre perçoivent leur salaire avec un retard considérable.
Cette difficulté financière résulte :
- De la nomination d’une Présidente de Conseil d’Administration dont le salaire est
supporté par le budget du centre. Cette situation n’a jamais existé car le CNQP a toujours fonctionné avec un PCA fonctionnaire qui percevait son salaire de l’état et non du centre.
- D’un recrutement abusif du DG d’un personnel inutile pour la gestion administrative et pédagogique du centre.
- Des marchés et des dépenses fictifs organisés par le DG

POINT2 : GESTION ADMINISTRATIVE
Le CNQP vit une situation administrative inquiétante.
En effet le décret 76-122 du 03 Février 1976 à son article 48 interdit au directeur du Centre l’octroi de véhicules dits de fonction à des fins personnelles . Toute utilisation du parc automobile autre que celle exclusive de l’établissement est prohibée.

La direction fait une mauvaise gestion du carburant. Le CNQP dispose d’un quota d’environ de 1000 litres de carburant par mois pour le fonctionnement mais malencontreusement utilisé.
Le CNQP dispose d’un patrimoine bâti servant d’habitat illégalement mis à la disposition de certains agents par le Directeur Général, or la gestion du logement est bien défini dans le décret 76-122 à son article 46. De plus une partie du patrimoine foncier (terrain de sport) du centre a été cédée pour la construction du centre de formation des métiers portuaires dont le protocole d’accord n’a pas été respecté.
La direction signe des ordres de missions délivrés à certains agents pour des activités non régaliennes et n’ayant aucun rapport avec la bonne marche de son administration.
Le CNQP a reçu un don de matériel informatique, de bureau… venant de l’Unicef et de la société Nestlé-Sénégal mais qui a été déployé en dehors du centre à des fins personnelles.


POINT 3 : DIFFICULTES PEDAGOGIQUES ET LOGISTIQUES
Depuis un certain temps on constate une léthargie du fonctionnement du CNQP.
Les formateurs qui constituent la cheville ouvrière du centre sont systématiquement exclus de toutes les décisions pédagogiques. En d’autres termes le conseil pédagogique ne fonctionne plus comme il se doit.
Le montant alloué à la matière d’œuvre a été considérablement revu à la baisse alors que les effectifs des élèves augmentent de manière exponentielle.
Présentement on dénote un manque criard de matière d’œuvre, primordiale pour les séances de travaux pratiques. Le matériel pédagogique (craie, éponge, table bancs, blouses …) y est quasi inexistant ; ce qui retarde les enseignements.

Toutefois une attitude responsable et conséquente des formateurs serait de ne pas accepter l’annihilation du résultat de gros efforts et d’avoir à un certain niveau un droit de regard sur la gestion du centre comme l’autorise l’arrêté ministériel du 21 Juillet 1992. Dans le souci d’une meilleure gestion du centre il serait préférable que le cnqp soit dirigé par quelqu’un qui connait les rouages de l’enseignement technique pourquoi pas une promotion interne d’autant plus qu’il y’a des fonctionnaires de haut niveau au centre.

Sur ce, nous ne pouvons plus continuer à subir les conséquences d’une gestion gabégique, opportuniste et discriminatoire des ressources du centre.

NOUS VENONS SOUMETTRE CE MEMORANDUM A TOUS LES LECTEURS DE DAKARACTU ET A TOUS LES SENEGALAIS AFIN QUE VOUS NOUS AIDIEZ A FAIRE PARTIR LE DIRECTEUR GENERAL ACTUEL ET LE PCA.

22.Posté par Séminaire Gestion des conflits le 15/08/2012 21:58
Une Grande Première au SENEGAL !

Les Conflits dans les Entreprises prennent de plus en plus d’ampleur dans notre pays. Et si jamais ces rivalités ne sont pas gérées convenablement, elles peuvent engendrer des conséquences Négatives voir Dramatiques.

Comment gérer les divergences dans nos organisations ?

Ce Séminaire, organisé par un Groupe d’experts étrangers et nationaux sera animé par un Consultant International venu spécialement de France pour répondre à toutes vos attentes et vous apporter les solutions en matière de Gestion de Conflits.

Inscriptions : nathaliemorreau2012@voila.fr / 00 221 77 583 63 83

21.Posté par zeng le 15/08/2012 21:48
Vous avez tout à fait raison Mr Seck; mais vous savez au Sénégal, nous avons les dirigeants que nous méritons. Pourquoi? Parce que chaque jour on nous bombarde de projets pompeux à coup de milliards qu'ils se partagent entre eux, les entreprises comprises, pour nous livrer des ouvrages de pacotilles.
C'est dommage, mais ça va continuer pendant encore des années. Nos meilleurs ingénieurs sont sortis des meilleures écoles du monde. Mais arrivés au Sénégal, ils font comme leurs aînés, c'est à dire entrent dans la magouille, sinon, ils s'expatrient pour garder leur dignité. Quel Gâchis !!!!

20.Posté par Boy Cap Skirring le 15/08/2012 21:19
Plus amnésique que le sénégalais, tu disparais de la planète terre. Vous avez donc oublié que c Macky, alors chef du Gouvernement qui avait la conduite de l'application de la vision de WADE? Sa responsabilité n'est t-elle pas engagée? Vous semblez le dédoiner injustement et avec maladresse.
Vous savez une grande oeuvre n'est jamais parfaite immédiatement. C plutot au grès de ce contre quoi elle a été conçue qu'elle parviendra à s'adapter et à resister à toutes pression qui n'aura pas été prévue. Celà pourrait être appelé de la résilience de circonstance. Je suis bien du PDS sans jamais avoir assumé quelque fonction que ce soit. Mais il reste claire que si les socialistes qui avaient la gestion du pays depuis 1960 à 2000, avaient fait une telle réalisation, on auraient amélioré au gré des années, son système de fonctionnement pour qu'elle résiste définitivement aux phénomènes que notre immagination n'a pas pus prévoir. Karim et WADE sont tous de vrais bosseurs vous vous en rendrez compte dans 10 ans. ils peuvent avoir volé mais pas aussi dangereusement que les socialistes lont fait.
Sans rancoeur.

19.Posté par meuz le 15/08/2012 19:42
Bo khamoul fo diam deloul fagua diogewon,La vraiment tu accuses yerim mais beaucoup de retard,quand on nous annonçait la création de Dakar actu nous l avions accueilli avec beaucoup de soulagement mais au fur et a mesure des grès nous avions fini par perdre espoir.Seulement quand les lecteurs informent le journaliste on ne peut que se contenter de ces piètres diatribes,nous on n avait accuse depuis.

18.Posté par gorgus le 15/08/2012 19:30
qu'on pende aminata niane, haut et court !

17.Posté par JULES le 15/08/2012 19:03
Il n'est jamais trop tard peut etre pour se repentir et emboucher la meme trompette que beaucoup de concitoyens, qui depuis l'année passée s'étaient émus des inondations de la nouvelle autoroute a péage qui est considere par certains comme notre hutiéme merveille
L'ordre des architectes avait émis l'idée de porter plainte contre l'APIX
CETTE MUSIQUE A DONC ETE JOUE PAR D'AUTRES BIEN AVANT TOI

16.Posté par Lousy ou le 15/08/2012 18:46
Vous etes vraiment naïf en croyant a un quelconque repenting de la part de cheeky yerim ou d,une quite de verity, il fait juste les you'd Doug au nouveau regime en tyrant sur les wades et consort.
Il est en entrain de fire la transhumance journalist issue.
Reveillond nous! Et exogenous plus de nos gouvernant, implosions Norte rythme, Norte vision, Norte vecu.

1 2 3


Dans la même rubrique :