J.O à Rio : Mamadou Diagna N'diaye vante les performances du sport sénégalais et espère le podium


Pour mettre les athlètes qualifiés aux Jeux olympiques de 2016 dans d’excellences conditions de performance, le Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss), dirigé par Mamadou Diagna Ndiaye a tablé sur un budget de 800 millions de francs Cfa. Un montant que l’Etat a entièrement validé et débloqué lors du conseil interministériel sur cette question. En plus de convoquer une réunion spéciale pour la préparation et la participation des athlètes sénégalais à cette compétition, prévue du 5 au 21 août prochain, à Rio (Brésil), le Cnoss a tenu une cérémonie d’ouverture de la réunion du Comité, hier, à l’hôtel Radisson Blu, en présence du président Mamadou Diagna Ndiaye qui a déroulé les différentes étapes de l'exécution de son programme et de la reddition des comptes mais aussi devant le ministre des sports Matar Ba.
Face à la presse, Mamadou Diagna Ndiaye déclare que «les derniers jeux olympiques de Londres en 2012, les activités des fédérations et groupements sportifs du Cnoss ont été centrées sur les préparations des athlètes sénégalais potentiels candidats à une qualification dans l'objectif de faire participer le plus grand nombre de compétiteurs. Je me réjouis que les efforts faits aux olympiades de 2015-2016 aient permis d'obtenir un nombre global de 24 athlètes répartis entre les principales disciplines qu'on vous énumérera tout à l'heure. Je rends hommage à tous ces qualifiés et à leurs dirigeants, des présidents de fédérations jusqu'aux techniques et leur souhaite toutes les chances de succès.»
Entamant sa communication, Mamadou Diagna Diagne de se réjouir en disant «pour garantir les meilleures conditions de participation de nos athlètes, le Comité olympique a été à leurs côtés depuis de longs mois pour, sans relâche, organiser leur participation, en reconnaissance de ces efforts. Pour la première fois dans l’histoire de notre pays, un Conseil interministériel consacré à la préparation des J.O a été organisé et des moyens appropriés mobilisés par l’Etat».
Avant d’ajouter : «Le budget que nous y avons présenté, la vitalité de notre partenariat avec le ministère des Sports, a été validé sans réserve et permettra de mettre nos athlètes dans des conditions de performer (…)  La transparence et la traçabilité étant au cœur de notre action, nous devrons veiller, avec le plus grand soin, à son exécution et à la reddition future des comptes. Parce qu’ils font des résultats, les sportifs sont aujourd’hui davantage écoutés et reconnus par les pouvoirs publics. Il nous reste désormais à engager le dernier défi, qui est celui de la participation et des conditions d'accès au podium. Le succès doit être notre réconfort et  que chacune de nos participations soient un exemple de réussite. je vous souhaite une agréable réunion. »
 
Mercredi 20 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :