Israël lance une opération terrestre dans la bande de Gaza


Israël lance une opération terrestre dans la bande de Gaza

7sur7.be Le gouvernement israélien a ordonné jeudi soir à l'armée de lancer une opération terrestre sur la bande de Gaza, après dix jours d'une offensive ayant fait 241 morts, a annoncé le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

© photo news.
© ap.
© epa.
© photo news.
© epa.
© reuters.

"Le Premier ministre et le ministre de la Défense ont ordonné jeudi soir à l'armée de commencer une opération terrestre et de pénétrer dans la bande de Gaza pour détruire les tunnels utilisés pour des activités terroristes en Israël", a annoncé le bureau du Premier ministre dans un communiqué. 

"La décision a été approuvée par le cabinet de sécurité, après le refus du Hamas d'accepter le plan égyptien pour un cessez-le-feu et la poursuite des tirs de roquettes sur Israël", ajoute le bureau de M. Netanyahu. 

L'armée bombardait très intensivement la bande de Gaza par air, mer et par des tirs de chars massés à la frontière, selon un correspondant de l'AFP sur place tandis que la télévision israélienne diffusait des images d'immeubles en feu et de boules de feu dans le ciel de Gaza. 

Le Hamas a avertit que l'Etat hébreu allait "payer un prix élevé" pour cette nouvelle escalade, dans laquelle un Palestinien a été tué jeudi soir selon une source médicale à Gaza. 

"Ramener la sécurité pour les citoyens d'Israël"
Le gouvernement israélien a ordonné à l'armée de lancer cette opération terrestre dans le but de "porter significativement atteinte aux infrastructures terroristes du Hamas" et de "ramener la sécurité pour les citoyens d'Israël", a indiqué un communiqué militaire. 

"Cette opération limitée sur certains secteurs de Gaza va inclure des activités d'infanterie, d'artillerie et de renseignements, appuyées par l'aviation et la marine", a précisé à l'AFP le major Aryié Shalikar, un porte-parole de l'armée, qui a indiqué à l'AFP que l'armée demandait "la mobilisation d'autres réservistes". 

"Je demande aux habitants de la bande de Gaza qui se trouvent dans les zones où l'armée frappe puissamment d'évacuer", a pour sa part déclaré le porte-parole de l'armée, le général Moti Almoz, dans une allocution retransmise à la télévision israélienne affirmant que l'opération "pourra être étendue selon les besoins de la situation". 

En dix jours, l'opération "Protective Edge" a déjà fait 241 morts, dont une majorité de civils tandis que plus d'un millier de roquettes ont été tirées sur le territoire israélien, faisant une victime.

Jeudi 17 Juillet 2014




Dans la même rubrique :