Invité de “EN APARTE”, Fadel Barro : “ce qui se passe est pire que ce que le ministre d’Etat Amath Dansokho a dit ; Y’en a marre va s’organiser pour faire face aux coupures de courant”


C'est un Fadel Barro ô combien offensif contre Macky Sall et son régime qui a reçu la Rédaction de Actusen.com au Quartier général du Mouvement “Y’en a marre”, dont il est le coordonnateur. Invité du quatorzième numéro de votre émission “EN APARTE”, il a sonné une lourde charge contre le successeur de Me Abdoulaye Wade, “coupable”, selon lui, d’un manque de volonté notoire dans la gestion de l’électricité et de l’eau.

Convaincu que le ministre de l’Energie ou le Directeur général de la Senelec auraient été électrocutés, dès le lendemain de la coupure de courant sur presque toute l’étendue du territoire national, si le régime avait une volonté politique de résoudre la question énergétique, Fadel Barro déclare à qui veut l’entendre que la période de grâce est terminée, et que “Y’en a marre” va s’organiser pour faire face.

A ce titre, d’ailleurs, le coordonnateur de “Y’en a marre” reste persuadé, dit-il, que la gravité de la situation du pays n’est rien, comparée au tableau noir peint par le ministre d’Etat Amath Dansokho et qui lui vaut une pendaison publique.

Ergotant sur le Groupe de travail des Nations-unies, Fadel Barro vide une bonne partie de ses munitions sur les membres de celui-ci, au motif que ces derniers ne défendent que des gens richissimes à l’image de Karim Wade, alors qu’ils feraient mieux de s’occuper de bien des citoyens qui croupissent dans les prisons africaines par la faute de dirigeants à la tête de régimes autoritaires.

Autres sujets sur lesquels le coordonnateur de “Y’en a marre” a disserté : le répit dans la traque des biens mal acquis, l’épineuse question du financement de “Y’en a marre”, objet souvent de toutes sortes de fantasme… Fadel Barro à bâtons rompus avec Daouda Thiam.
Mardi 16 Juin 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :