Investiture de Cheikh Abdou Ahad Baly Mbacké : L’URD de Touba applaudit


Investiture de Cheikh Abdou Ahad Baly Mbacké : L’URD de Touba applaudit
L’Union pour le Renouveau Démocratique (URD) à Touba dit soutenir sans reserve le choix de du président Macky Sall d’avoir choisi comme tête de liste de la coalition BBY, Cheikh Abdou Ahad Baly Mbacké. Dans une note signée par Serigne Abdou Lahad Diop, membre du bureau politique de l’URD et Conseiller municipal à la mairie de Touba  et qui nous est parvenue, il indique qu’il est temps « que les fils de la ville sainte prennent leur destin politique pour pouvoir gérer le temporel en même temps ».
« Tout le monde sait que si on parle aujourd’hui d’un poids démographique non négligeable électoralement parlant dans le département, c’est grâce à Touba. Historiquement, il faut qu’on se rappelle que les clivages politiques ont toujours existé dans le département de Mbacké. Dans les années 70, des moments très agités ont été constatés entre Moustapha Fall et Samba Yélla Diop ; tous les deux étaient ministre à l’époque et en même temps fils du département et proches de la famille Cheikhoul Khadim. Je pense que la communauté mouride n’a pas encore oublié les interventions des guides religieux à l’époque. Donc, il faut que les gens cessent de critiquer l’investiture de Cheikh Abdou Ahad Baly Mbacké. Il est temps que les fils de la ville sainte prennent leur destin politique pour pouvoir gérer le temporel en même temps » lit-on sur la note.
La même source d’ajouter que représenter le département à l’Assemblée nationale n’a à rien avoir avec la communication du Magal de Touba. « Tout le monde sait qu’il a toujours assuré d’une manière impeccable la communication du magal, avec la grande satisfaction du Khalife général et des talibés mourides. Donc, je pense que cette personnalité de renom qu’est Cheikh Abdou Ahad Baly Mbacké, pourrait représenter dignement le département à l’Assemblée nationale ».
« Aujourd’hui, les contextes sont différents ; le temporel et le spirituel vont de pair. Les religieux ne doivent pas laisser la gestion des affaires politiques à des tierces personnes. Nous l’avons vécu ce phénomène et nous en n’avons pas tiré profit. Le discours selon lequel les religieux ne doivent pas s’impliquer dans les affaires politiques est révolu » poursuit il.
Pour finir Serigne Abdou Lahad Diop de faire savoir que Cheikh  Abdou a le charisme intellectuel et sur le plan religieux, c’est un digne et exemplaire serviteur de la communauté mouride et au regard de son rang, il peut donc parfaitement être le modèle député que le peuple sénégalais souhaite voir à l’Assemblée nationale durant la 13ème législature qui sera issue des urnes au soir du 30 juillet prochain.
Mardi 20 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :