Invasion pacifique des Argentins à Rio de Janeiro


Invasion pacifique des Argentins à Rio de Janeiro

Une foule massive et sans précédent de touristes argentins a envahi Rio de Janeiro où se déroulera dimanche la finale de la 20e Coupe du monde de football. Le Sambodrome est devenu le Tangodrome. Le quartier bohème de Lapa au centre de Rio et celui touristique de Copacabana, en bord de mer, sont devenus le "centre de Buenos Aires".

"Sommes-nous à Rio de Janeiro ou à Buenos Aires? ", se demandent les Cariocas tant la langue espagnole et les couleurs de l'Albiceleste sont partout dans les bars de Lapa et dans les restaurants de Copacabana. "Maradona est meilleur que Pelé", chantent les Argentins provocateurs.


Les autorités brésiliennes estiment que quelque 100.000 Argentins, la grande majorité sans billets pour la finale Argentine-Allemagne, sont présents à Rio de Janeiro. Ce nombre pourrait être beaucoup plus élevé dimanche si l'on considère que vendredi des centaines d'Argentins effectuaient jusqu'à trois heures de file à la frontière entre les deux pays pour entrer au Brésil. 

Des centaines de camping-cars, d'autobus et de véhicules traversent le Sud et le Sud-est du Brésil en direction de Rio. 

Les autorités brésiliennes ont mobilisé 26.000 policiers et militaires dimanche afin d'éviter tout incident à l'occasion du 64e et dernier match du Mondial brésilien. Les moqueries des Argentins après le 7-1 concédé par le Brésil en demi-finale face à l'Allemagne pousse les Brésiliens à soutenir la Mannschaft et les autorités craignent que des incidents puissent se produire comme ce fut déjà le cas dans d'autres villes brésiliennes.

7sur7.be

Dimanche 13 Juillet 2014




Dans la même rubrique :