Interview exclusive de Youssou Ndour : "ils sont avec moi"


Interview exclusive de Youssou Ndour : "ils sont avec moi"
Le 2 janvier 2012, Youssou N’Dour annonçait sa candidature pour la présidence de son pays, le Sénégal, lors d’une émission diffusée par chaîne de son groupe, Futur Médias (TFM). Le décor est sobre : arrière-plan noir, Ndour porte un boubou blanc simple. Une semaine plus tard, il m’accueille chez lui dans une atmosphère détendue. Il porte un vêtement sportif qui symbolise son mouvement citoyen "Fekké ma ci boolé", dont les éléments centraux sont "être témoin" et "s’engager". Le candidat Youssou N’Dour fait de notre entretien un témoignage et sa volonté de participer aux élections est évidente.

Par Bram Posthumus, Dakar
Quand est-ce que vous avez finalement décidé de vous présenter comme candidat ?
Ndour : Pendant 30 ans, j’ai parlé avec les gouvernants par ma musique, par mes discours. Ils m’ont jamais écouté. Ensuite je suis un observateur de la scène politique sénégalaise, parce que j’habite ici. J’ai vu que la démocratie était en danger. J’ai vu aussi le désespoir de la population et je suis venu pour leur redonner espoir. Je pense que nous pouvons avancer vers un Sénégal qui prend en compte les réalités et les besoins des Sénégalais.

Les réactions à votre candidature ont été mixtes. Il y en a qui se demandent : est-ce que Youssou N’Dour se rend compte dans quel genre de jeu il s’implique ?
Ndour : Il y a un rappeur qui s’appelle Duggy Tee, qui a dit de moi : "il a le droit, il a les compétences. Mais il doit convaincre". Et moi, j’ai commencé à lancer le débat et à rassurer les gens. Maintenant : dire que la politique est faite pour certaines personnes, pour un certain style...non. Je crois tout ça est révolu.

Il y a 11 ans, Youssou NDour mettait lui aussi son espoir dans l‘Alternance, le " sopi" en Wolof, une des langues principales parlées au Sénégal. Le président, M. Abdoulaye Wade était "le pape du sopi". Mais avec le temps, l’attitude du président a évolué et Ndour se affirme maintenant être amplement déçu par le "sopi".
Ndour : Je me présente comme l’alternative. Je ne suis pas un président qui se lève et pense : bon, je suis président, il faut construire une statue qui coûte 15 milliards de francs CFA (22 millions d'euros, ndlr), sans vraiment prendre en compte les priorités d’une population qui n’a pas d’eau potable. Je veux gouverner à partir de besoins et des priorités de la population.

La statue est, bien entendu, le très controversé Monument pour la Renaissance de l’Afrique, qui surplombe les quartiers de Ouakam et voisins depuis quelques années. Construite par des Nord-Coréens et "Plus grande que la Statue de la Liberté", comme le président ne cessait pas de répéter. La statue est détestée par la majorité des Dakarois qui la regardent comme le monument pour la gloire d’un vieux chef d’Etat qui, de surcroît, veut se représenter comme candidat pour les élections pour une troisième fois. Youssou N’Dour confirme cet avis avec un discours passionné.
Ndour : Ici, nous n’avons pas un président, nous avons un roi. Et il faut que ça s’arrête. C’est troublant et inquiétant. Je suis aussi inquiété par le comportement de la communauté internationale. Je veux un message clair et j’interpelle le gouvernement néerlandais à raisonner Wade pour qu’il ne se représente pas. Peut-être est-il même otage de son camp. Il faut le sauver. Et pour le sauver il faut lui dire la vérité. Il faut dire la vérité à ce vieux qui a 87 ans qui a toujours l’idée dans sa tête de donner le pouvoir à son fils. Et ça ne passera pas !

On va dire c’est la politique intérieure (du Sénégal, ndlr). Mais tous les pays ont une constitution. Les pays ont le droit et le devoir de parler aux gens qui bafouent leur constitution et ils doivent mettre toute la pression pour que ça n’arrive pas. Peut-être que nous n’avons pas de pétrole ou de diamants, peut-être est-ce pour cela que les Pays-Bas ne disent rien. Mais le Sénégal était la vitrine de la démocratie. Géographiquement, nous sommes la porte de l’Afrique. Donc, s’il y arrive quelque chose, le président est responsable, mais la communauté internationale sera aussi pointée du doigt.

Vous n’avez pas peur de cette confrontation quasiment inévitable ?
Ndour : Mais, vous savez, ce n’est pas une confrontation. C’est quelqu’un qui veut choper les droits de tout le monde. Nous sommes dans un monde civilisé. Il est devant la majorité écrasante des 12 millions Sénégalais et il veut forcer la porte.

Donc victoire au premier tour le 26 février ?
Ndour : (vivement) Oui ! Les populations ont envie que ça change, même les gens qui travaillent dans les partis historiques veulent changer. Il faut comprendre qu’au Sénégal on a toujours interdit les sondages, d’avoir une lecture de ce que les gens pensent. Il y a beaucoup d'indécis. Et ils sont avec moi. Donc, on a la capacité de gagner au premier tour... Si!... Les règles de jeux seront respectées.

Les Sénégalais ont une culture démocratique. Si [pendant les élections] on laisse les Sénégalais travailler dans des conditions claires et nettes en coopération avec les observateurs, les médias et la société civile ici qui s’intéressent aux élections, alors nous pouvons avoir des élections irréprochables. C’est tout à fait possible.
Mardi 10 Janvier 2012
Bram Posthumus - Radio nederland




1.Posté par drame moi le 10/01/2012 19:53
ck j veux dire à youssou ndour est simple, you tu es entrain de faire un mirage,tu te trompe gravement, tu es entrain de donner raison à sidy l niass ki disait k té une hirondelle.Tu es entrain d'insulter tous les intellectuels du senegal en retour nous allons t'insulter pour te prouver k nous ne sommes pas des idiots... à bon entendeur salut

2.Posté par MOMO le 10/01/2012 20:17
THIEY YOU YOW LA WAKH DEY

3.Posté par Ali le 10/01/2012 20:26
Moi ce que je veux dire a Youssou Ndour c'est BRAVO , avec un grand B.
Bravo , parceque vous pouviez rester dans vos chateaux , manger votre caviar veinement gagne a la sueur de votre front et vous l avez pas fait , au contraire vous vous engager au cote de votre peuple par amour a votre peuple et votre patrie.

Ne repondez pas a ces complexes de la france , ce petit pays de colons .
Si ils vous disent que vous ne parler pas francais , repondez leur que vous n avez rien a faire du francais .
Dites leur que votre wolof vous siffura , dites leur aussi que malgre que vous ne parlez pas francais , vous etes le seul parmi cette multitude de candidat a pouvoir lever la main haut et dire ; J ai gagne un milliard a la sueur de mon front et sans rien prendre a letat du senegal et au peuple senegalais ; dites cher youssou que de tous ces grands intellectuels candidats , tu es le seul a donner du travail a des millier de senegalais , dites leur que tu es le seul a avoir fait d'une activites jadis ignoble et consideree comme source de deperdition : une industrie , oui la musique est aujourdhui une industrie.

Dites a cela qui vous traite de farceur que de tous ces pretendu intellectuel de candidat, tu es le seul a savoir comment creer une entreprise et la rendre rentable ...
Dites leur que tu est le seul candidat qui a attire l attention des mediat du monde entier , le seul a voir rencontre tous les grands leader du monde .....

Tu es le plus fonde a te presenter, mais puisque ce sont des complexes qui n'ont pas compris , que la valeur de l etre humain doit etre apprecie en fonction de ses qualite et capacite a changer l humanite en positif ... mais non du fait de son nom de famille ou de son titre .. vas y et que le bon Dieu t accompagne , fais juste ce que tu fais tous les jours c est a dire etre honnete et tu auras de bon resultats.

Cordialement.

4.Posté par kevin-eric le 10/01/2012 22:01
Bravo, Ali, tu as tout dit.. Quant à toi Dramé, je veux savoir à quels intellectuels tu penses.. Serait-ce Iba Der,Aliou Sow, A. Wade, Massaly, Farba le diplômé d'Italie ? ...Le seul mérite du régime de Wade c'est de nous avoir permis de découvrir qu'il ya peu d'intellectuels au Sénégal, mais beaucoup d'universitaires vendus, qui se compromettent pour un rien... Youssou est intellectuel dans son domaine, contrairement aux diplômés griots qui se déculottent devant Wade pour de maigres postes... You, avance allègrement !!! tu surprendras beaucoup de Sénégalais...Toi au moins, tu travailles et réussis à la sueur de ton front à la différence de ceux qui ont pour profession "politicien"..

5.Posté par Boy Djolof le 10/01/2012 23:00
Rien que pour le respect de l'ecole où on met nos enfants cette candidature est un scandale, l'apologie de 'analphabétisme.
Quant à You, nous l'avons fait nous les sénégalais à acheter ces K7 à 1500 F et à remplir Sorano et Thiossane, il n'est en rien plus travailleur que n'importe quel sénégalais.
MAY LEEN GNOU JAAM

6.Posté par Boy Djolof le 10/01/2012 23:10
Tout au long de sa carrière il a recu d'innombrables aides des présidents Sengor, Diouf, et autres riches personnalités du pays. Il a bien recu sa carrière et est un excellent chanteur, mais il n'est en rien plus travilleur que les sénégalais. Tout sénégalais n'a pas été autant épaulé par son pays.
Mais nak, na yam ci domainam, JANGOUL JONGOUWOUL té REW DOU THIAKHANE
Qu'il continue de BIRIMER pour le bonheur des sénégalais.

7.Posté par ETUDIANT le 10/01/2012 23:45
Etudiant en deuxième année informatique cherche un boulot pour payer ses études supérieur en travaillant la journée disponible de 8H00 à 16H30. Vous pouvez me contacter : emailetudiant@gmail.com pour plus de renseignement.

8.Posté par Assane DIOP le 11/01/2012 06:15
Youssou NDOUR dit qu'il se presente par amour pour le peuple senegalais et est pret a mourir pour le peuple.
Voila quelqu'un qui est pire que les politiciens. Il n'a ni ethics ni deontologie,
1-Youssou a trompe, sacrifie sa premiere famille (femme et plusieurs enfant) a qui ils exigait un certain comportement et il se retrouve avec sa seconde epouse pour faire exactement ce qu'il interdisait a sa premiere epouse et cela a ete a l'origine de son divorce.
Il n'a pas consentis de sacrifice pour le bonheur de sa famille et il veut etre pret a mourir pour le peuple.
2-Demandez a toute personne qui a travaille avec YOU, ses veritables rapports avec ses employes, vous serez choque par ses comportements. Il a vu avec la musique et ses affaires que la politique rapporte plus avec la corruption donc avec son train de vie il a besoin de beaucoup d'argent pour maintenir sa cour: la seule solution aller le chercher la ou il pense etre le plus facile. YOU n'est pas aussi riche qu'il le pretend et depense trop pour sa cour.
YOU s'il est elu sera pire que Wade sans oublier Aida champagne qui n'a aucun niveau avec son complexe et son opportunisme, voleuse d'homme aux poches garnies.

9.Posté par YEU le 11/01/2012 08:54
Grand bravo Ali, je pense que c'est les véritables thèmes de campagne que YOU doit développer pour convaincre, et ça il faut impérativement qu'il s'en approprie.Moi quand j'aurai l'occasion d'être en face de lui, je le lui dirais.

10.Posté par diambar le 11/01/2012 16:04
BRAVO poste n°3 Ali je suis entièrement d'accord avec toi!!!!!maintenant à YOUSSOU de convaincre les sénégalais et leur montrer comment ces intellectuels ont détruit le pays!!!!en tt cas je fonde bcp d'espoir sur lui pour notre cher GALSEN.Allez YOUSSOU BOUL TITE BOUL RAGAL§§§RAGAL YAP YALLA LA Té LOUDOUL YALLA NéNLA!!!



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016