Installation d’ATOS au Sénégal : Une offre de développement exaltant et de perspectives d’emplois pour la jeunesse


En prélude à l’inauguration officielle par le Président de la République, prévu jeudi 23 juin, Atos Sénégal a tenu une conférence de presse pour expliquer les contours de son installation au Sénégal.  Ainsi au-delà de son inscription dans l’écosystème local, Atos Sénégal se veut comme une offre de développement exaltant et de perspectives d’emplois pour la jeunesse sénégalaise et africaine.

S’inscrivant dans une logique de confiance pour une meilleure transformation digitale, Atos se position d’emblée comme  un partenaire en mesure de concevoir des infrastructures technologiques innovantes et capables de mettre à disposition des compétences numériques compétitives au Sénégal et Afrique. Le choix du Sénégal explique, le Directeur du Centre numérique de services, Momadou Ndoye, est  surtout fondé sur une disponibilité d’une haute qualité de connectivité, d’une excellente qualité des ressources humaines,  mais aussi de la stabilité socio-politique notre pays. 

«Nous voulons devenir un acteur majeur des IT au Sénégal », ambitionne M. Ndoye qui est plus convaincu que ATOS Sénégal apportera une forte plus value en terme d’emplois et de développement des Technologies de l’Information dans l’écosystème sénégalais.  Il s’agit, également, note-t-il, de faire du vecteur des IT un levier fondamental de lutte contre le chômage et d’une base d’attraction des investissements à l’instar de ce qui a été réussi par l’Inde et le Maroc qui ont boosté leur émergence sur la formation des ingénieurs.

Le Directeur Général de Bull Sénégal (un démembrement de ATOS Sénégal), Mour Ndiaye Seck précisera que ATOS Sénégal qui couvre aussi  la région l’Afrique de l’Ouest et du Centre, fait beaucoup dans le Offshore et conçoit plusieurs offres portant sur les secteurs des télécoms, le e-gouvernement, l’éducation, la santé, etc. Ce qui n’empêche pas ATOS Sénégal de s’investir également dans le secteur de l’éduction et de la formation en nouant des partenariats avec plusieurs instituts et écoles de télécoms au Sénégal. C'est en tout cas la volonté du Directeur des Ressources Humaines de ATOS Sénégal, Mansour Guèye qui se félicite du retour de plusieurs sénégalais de la diaspora, "de la matière grise" pour venir accompagner le Sénégal dans son développement. 
Mardi 21 Juin 2016
Dakaractu





Dans la même rubrique :