Inscriptions sur les listes électorales : L’Apr des Hlm magnifie le chiffre de 15 340 inscrits dans la commune

L’Alliance pour la République (Apr) des HLM, dans le cadre de la campagne d’inscription sur les listes électorales d’une part, et d’autre part dans le souci d’assurer une majorité confortable à l’Assemblée nationale en 2017, au président Macky Sall, a tenu hier un point de presse. Ceci, pour faire une évaluation des inscriptions sur les listes électorales, mais aussi pour parler de l’actualité politique dominée ces derniers jours par le rassemblement de Y’en a marre.


Inscriptions sur les listes électorales : L’Apr des Hlm magnifie le chiffre de 15 340 inscrits dans la commune
Diaraf Ndao, membre du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) et responsable politique de l’Alliance pour la République (Apr) des HLM, a tenu hier un point de presse pour faire une évaluation sur les inscriptions aux listes électorales dans cette commune. Selon lui, 15 340 inscrits à ce jour ont été obtenus, soit un enregistrement de 150 inscrits par jour en moyenne. Ce qui mérité une félicitation pour tous les responsables et militants du parti de Macky Sall et ceux de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) qui se sont investis dans la sensibilisation et la mobilisation des habitants pour une inscription massive sur les listes électorales afin d’assurer une majorité confortable à l’Assemblée nationale en 2017, mais aussi un deuxième mandat et dès le premier tour, à la présidentielle de 2019. « Nous tenons à féliciter tous les camarades pour ce travail difficile mais bien fait qui a conduit à ce beau résultat », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : « Ces résultats globalement satisfaisants montrent qu’il y a toujours des populations non-inscrites ; et nous demandons aux responsables de redoubler d’efforts pour amener les récalcitrants à venir s’inscrire avant le 23 avril, date de clôture des inscriptions, afin d’obtenir des résultats meilleurs ». Comme les législatives à venir sont très importantes pour le camp présidentiel, risque de cohabitation avec l’opposition à l’Assemblée, en cas de défaite, Mr Ndao dont pareille éventualité n'effleure pas l'esprit, a invité les militants et responsables du parti à tous les niveaux, à taire les querelles et à se concentrer sur les véritables enjeux des élections législatives du 30 juillet prochain, tout en exhortant une implication des jeunes et des femmes dans la gestion publique et politique au niveau des bases. 
Revenant sur l’actualité politique avec les arrestations de Bamba Fall et de Khalifa Sall, ce dernier de faire savoir que le président Macky Sall n’a rien à voir dans ce dossier. « Bamba Fall et ses camarades ont été interpellés, suite à une plainte du Parti socialiste et Khalifa Sall suite à un rapport de l’Ige. En quoi Macky Sall est-il concerné ? », s’interrogera-t-il.
 
Khalifa alimentait Y’en a marre avec la caisse d’avance
 
Parlant de Y’en a marre qui a réussi à mobiliser le vendredi dernier à la Place de la Nation, le responsable de l’Apr aux HLM de faire une révélation de taille : « Le maire Khalifa Sall les alimentait avec la caisse d’avance ». Avant de faire savoir que la présence et la prise de parole des membres de l’opposition montrent à suffisance le caractère politique du mouvement Y’en a marre. « Si vraiment le mouvement était citoyen comme ils le prétendent, ils auraient pu magnifier le travail extraordinaire effectué par le PUDC dans les zones les plus reculées du pays. Cette attitude de Y’en a marre devient inquiétante », a-t-il conclu.
Mardi 11 Avril 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :