Injures ethniques contre Idrissa Seck: Les témoignages et la réaction de Thierno Bocoum


Lundi 25 Novembre 2013
Dakaractu




1.Posté par Samba Alassane Thiam le 25/11/2013 12:02
Twitter
Le débat politique, supposé convenir aux citoyens sur les orientations de la majorité présidentielle et les objections de l'opposition, quitte manifestement le champ de la courtoisie républicaine pour se perdre dans les méandres de la rancune tenace et du sabotage du programme présidentiel. Frappés par la trouille d'assumer, les hypocrites évitent systématiquement la linéarité de leurs propos et de leurs actes. En retour, ils diffusent des idées haineuses dans l'espoir d'exciter le substrat ethnique pour en faire un motif de tension sociale. Alors, méditez ces mots de Serge Gainsbourg : "Prends garde à ce boomerang. Il pourrait te faire payer".

2.Posté par Garmi le 25/11/2013 13:01
C'est intéressant de dénoncer ces exactions de la part de gens incultes qui sont imbus de défauts. Mais , la caste des griots si nous pouvons parler de caste dans son sens élargi n'est pas une ethnie, réduire ces insultes à des injures ethinicistes n'est pas fondé par ce que la caste des " guéweuls ne constitue pas une ethnie mais résultait de l'organisation sociale de la société traditionnelle sénégalaise d'avant.
Réduire aussi les griots et les gens de castes à des rôles insignifiants aussi c'est ne pas connaitre l'histoire du Sénégal et les rôles qu'ils ont toujours joué, bien vrai que la donne a beaucoup changé. Dans l'organisation politique toutes les catégories socio-professionnelles avaient leurs représentants dans les cours royales et jouissaient d'un respect considérable : le Fara lamb , le fara ngorong, le fara teug, le fara woudé, le Malaw etc étaient tous des représentants, on pourraient dire des députés de leurs communautés. Si on suit l'histoire du Sénégal que ce soit dans la politique, dans la vie religieuse et culturelle, les gens dits "castés" ont toujours eu une place importante dans la société sénégalaise. Dire que les sénégalais ne vont pas élire un griots pour président de la république c'est pas une affirmation totale cela dépendra du choix des sénégalais et des qualités des candidats. Avant même l'indépendance, le Sénégal a toujours eu de grands hommes politiques issues de ce que l'on appelle des "castes" des premiers ministres, des présidents de l'assemblée nationale, des députés, des sénateurs et maires etc. Pour dire que les sénégalais ne sont pas sectaires et ethnicistes. Et ce problème ne se posait pas?
Mais toujours est-il que une certaine partie ou une infime partie de la population sur certains articles journalistiques et certains réseaux sociaux expriment leur mépris tinté de jalousie à l'égard de certains ethnies et et de certaines communautés. Il est donc nécessaire et important que les sénégalais et nous y croyons fort usent comme toujours de leur sens de maturité, d'entente et de paix qui, depuis les grands empires en passant par le Tékrur, le Walo, le Djolof, le Cayor etc ont eu à partager une histoire commune et faire de cet espace un creuset de passages,de rencontres, de métissages et d'échanges pour former un Peuple qui partage un But ensemble et en une Foi qui devrait être inébranlable.

3.Posté par dgsfgfsd le 25/11/2013 14:36
Et l'Islam dit que nous sommes tous egaux. OU bien est ce que nous ne sommes plus des musulmans. Moi j'ai qu'un seul grand pere; il s'appelait Adama, ma grand mere Awa..

4.Posté par moctarou le 25/11/2013 14:55
revoila Samba Alassane Thiam aprés sa débacle d'avec Abdou Mbow. Thierno Bocoum n'est pas ton égale et Macky Sall le sait tres bien

5.Posté par pape fall le 25/11/2013 15:01
Désolé de cette tournure du jeu politique qui mène le SENEGAL vers le chaos.les fils de ce beau pays ont toujours étaient considérés de par leurs vertus et leurs talents, les relents ethniques qui caractérise le regime de Macky Sall sont à bannir, nous sommes dans une démocratie et l' homme visé par les propos tient beaucoup à la dimension humaine; il faut aller vers les deux maximes fondamentales de son parti REWMI:
CONSIDERER QUE CHAQUE INDIVIDU EST DOTÉ D'UNE DIGNITÉ SEIGNEURIALE DONT LA PROTECTION ET LA PRÉSERVATION MÉRITENT MÊME QU'ON SE DONNE LA VIE
CONSIDÉRER QUE CHAQUE INDIVIDU EST DOTÉ D'UN RÉSERVOIR DE TALENTS DONT L'ÉCLOSION À SON PROFIT, AU PROFIT DE SA FAMILLE ET DE SA COMMUNAUTÉ NE DOIT SOUFFRIR D'AUCUNE ENTRAVE
Cet homme mérite respect et considération surtout pour les gens à qui il n'a ménagé aucun effort pour l'expression de leurs talents. Je veux nommé Macky Sall qui, par la volonté de IDY est devenu president de la CIS, puis directeur à Petrosen, ministre de l'industrie, de l intérieur avant d'être propulsé premier ministre par Wade au rprix de sa traîtrise contre IDY et finalement president de la république de par sa haine viscérale qu'il nourrissait contre son géniteur Abdoulaye MadeWade
Et si il était banni d'être griot pour incarner le pouvoir ABDOUL MBAYE ne serait jamais PM, Farba Ngom jamais député
IDY est issu d'une famille griotte et l'assume jugez le sûr son parcours politique et son ambition pour le SENEGAL
MAMADOU FALL
Dit Pape FALL
Médina Gounass
Guediawaye

6.Posté par Fili le 25/11/2013 15:18
Nos télés et radios invitent dans leurs émissions des cons (Massaly,Ameth Suzanne Camara,etc...),des lutteurs ignares,des politiciens véreux,malhonnêtes et véreux,des soit-disant artistes moralisateurs et sans substance,etc...
ALORS QU'ON NE S'ATTENDE PAS A DES DEBATS DE HAUT NIVEAU.

7.Posté par Fili le 25/11/2013 15:20
Mr L'ADMINISTRATEUR,
ARRÊTEZ LA CENSURE.C'EST INUTILE.
ET AYEZ LE COURAGE DE REPONDRE

8.Posté par rocky balboa le 25/11/2013 15:57
manque d'humilité ces gens de rewmi comme leur boss, c'est quoi ces méthodes

9.Posté par mario le 25/11/2013 18:06
JE VOUS LE REPETE ENCORE,GENS DE REWMI,PREPARONS A RENDRE COUPS POUR COUPS,SURTOUT QUE NOUS POUVONS SANS RIEN INVENTER DIRE BEAUCOUP DE CHOSES SUR CELUI QUI A MARABOUTER NOS LIONS EN 2012,PARCE POUR LUI UNE VICTOIRE DE NOS LIONS A LA CAN ARRANGERAIT LE CANDIDAT WADE demandez au marabout KOUNTA,comment peut on etre derriere un ce mec qui est pret à vendre son pays pour ses ambitions et se permettre comme ces cons de la suzanne,de biram faye,youssou toure ou autre abdou mbow,d'insulter le plus valeureux d'entre les hommes politiques

10.Posté par joejoe le 26/11/2013 00:41
Suzanna. est un leche cul c est lui l fou du village

11.Posté par Diarra le 26/11/2013 01:15
Je suis vraiment et d'apprendre que ces considerations minables existent toujours au Senegal .ce Monsieur idrissa seck est beaucoup plus intelligent ,plus religieux,plus respectueux et plus respectable que Lui.seuls les minables les cons peu vent reagir comme Cela.je te te deteste je deteste ce que tu representes .tu n es rien

12.Posté par Membre de RVB 5 le 26/11/2013 03:38
Voila le sénégal, un président qui veut garder le pouvoir s' entoure de son ethnie, un opposants du nom de Idrissa seck qui se sent choquer et pour occuper le devant de la scene s' entoure de griot et de teuk : bocoum, dieng pour parler a haute voix d'un probleme que beaucoup de sénégal n' ose pas dire de haute voix concernant Idrissa seck.
Voila réalité nous sommes entouré au niveau du leadership de toucouleurs, de griots et de teuk de tres bas niveau qui sont prêt a tout pour avoir le pouvoir meme s' il faut mettre le sénégal à feu et à sang.
Macky sall un vrai toucouleur s' il connait son histoire doit etre ouvert et rassembleur car etant le produit de metissage.
Un griots et un teuk doit etre digne et n'est pas un traite qui utilise sa parole pour detruire, trahir et prêt a tout pour la conquete du pouvoir. Au lieu de parler de ceux qui unis le senegal , vous parler de ce qui le divise... vous trahissez à haute voix lorsque vous vous sentez menacé. Vous etes prêt a tout pour vous faire voir sachant qu' un vrai casté dans le passé était quelqu' un d' important et de discret...Voila le mal du sénégal et cela n'est qu ' un début... les gens ont oublié leurs histoires à cause du pouvoir et de l'argent....que sera demain le sénégal si ces leaders sont au pouvoir.

13.Posté par Membre de la COJER le 26/11/2013 08:37
@ Moctarou, si nous, jeunes de l'APR, avions 10 comme Samba Alassane Thiam et Biram Faye, le mouvement des jeunes serait plus percutant.

14.Posté par Cherif Mahmoud Aidara le 27/11/2013 12:46
Nous peuple senegalais on veut des debats d'idée ou des solutions pour sortir le pays de cette misére .En lieu et place n assiste à des debats entre les fils de Macky,d'Idrissa Seck ou des inconditionnels d'Abdoulaye Wade ....Encre une fois la politique c'est pas un boulot ..



Dans la même rubrique :