Info FM : libre, Pape Diakhaté ouvre la porte à un retour en L1


Info FM : libre, Pape Diakhaté ouvre la porte à un retour en L1
Dans le plus grand anonymat, Pape Diakhaté (30 ans) est devenu un joueur libre cet été. L’international sénégalais (37 sélections) a décidé de rompre le contrat qui le liait à Granada jusqu’en juin 2015. Contacté par nos soins, il a expliqué son choix et ses motivations. « J’ai résilié mon contrat avec Granada de manière unilatérale. Avant de partir en prêt à Kayseri Erciyesspor en janvier, le club ne me payait plus depuis trois mois. Je l’ai relancé par rapport à ça. Je voulais que le club règle cette situation à mon retour de prêt. Le club a fait traîner les choses. Il s’est mis en contact avec Bursaspor pour mon transfert et m’a dit que ce qu’il me devait allait être déduit du transfert. Je m’y suis opposé. Je ne voulais pas leur faire de cadeaux », a-t-il confié, précisant que la confiance était rompue depuis le mercato d’hiver.
« Début janvier, j’ai eu une proposition d’Al Wasl. La direction de Granada ne l’a pas acceptée, parce qu’elle voulait plus. À 29 ans, c’était une belle proposition, je voulais la saisir. Mais quand j’ai dit ça au directeur sportif, il a été dire au coach qu’il ne fallait purement et simplement plus compter sur moi. Chose que je n’ai jamais dite. De là, il y a eu un malentendu et une situation un peu compliquée à gérer. J’ai donc demandé à être prêté. Je suis parti en Turquie, à Kayseri, où j’ai joué sans problèmes (13 titularisations en Süper Lig). La Turquie, ça m’a plu. C’est un championnat attractif, compétitif. Je me suis bien amusé. J’ai pris du plaisir. J’ai fait six bons mois là-bas », a-t-il indiqué, savourant son bonheur d’être libre comme l’air après « une expérience finalement mitigée mais enrichissante » en Andalousie (43 matches de Liga entre septembre 2011 et janvier 2014).
« Un retour en L1 ? Pourquoi pas ! »
« Avec mon avocat, nous avons entamé la procédure pour la résiliation du contrat il y a plusieurs semaines. Pour le moment, ça se passe bien. Je suis donc libre de m’engager dans le club de mon choix. (...) Je suis libre, je m’entraîne, c’est ça le plus important. Je suis libre, je suis content. Je serai libéré par la FIFA, sur demande du club qui me recrutera », a-t-il lancé. Désormais, il s’entraîne avec un préparateur physique afin de se tenir prêt à saisir toute belle opportunité qui se présentera à lui. « J’ai pris un préparateur physique personnel. Ça se passe bien. Il manque évidemment le rythme et la vie de groupe, mais je m’étais déjà préparé. Physiquement, je suis bien et je suis prêt », a-t-il glissé avant de poursuivre.
« Je suis en contact avec Bursaspor, avec qui j’ai signé un protocole d’accord. J’ai même déjà passé la visite médicale, qui s’est très bien passée. Je suis toujours dans l’attente. Logiquement, cela devrait se faire avec eux. Ils attendent de faire sortir Renato Civelli. C’est donc toujours à voir. S’il y a une autre proposition qui se présente d’ici là, je suis prêt à l’étudier », a-t-il expliqué. Passé par l’AS Nancy (2001-2007), l’AS Saint-Étienne (premier semestre 2010) et l’Olympique Lyonnais (2010/11), le roc défensif ne dirait d’ailleurs pas non à un retour en L1. « La Ligue 1 ? Bien sûr. Je n’ai jamais fermé la porte à la L1. Au contraire, s’il y a une bonne proposition et bon challenge, pourquoi pas ! », a-t-il conclu. À bon entendeur.
FM
Lundi 25 Août 2014
Dakaractu




Dans la même rubrique :