Infantino vise toujours la vidéo au Mondial 2018

Le président de la Fifa a précisé qu'il espérait toujours pouvoir concrétiser l'usage réel de l'assistance vidéo à l'arbitrage durant la prochaine Coupe du monde, en 2018 en Russie. Le match amical de mardi soir entre l'Italie et l'Allemagne, disputé à Milan et qui s'est terminé sur le score de 0-0, a notamment été l'occasion d'un nouveau test en conditions réelles de cette assistance vidéo. Il s'agit du deuxième test réel en rencontre internationale après l'amical entre l'Italie et la France (1-3) en septembre.


Infantino vise toujours la vidéo au Mondial 2018
"Ce n'est pas encore parfait, mais nous avons au moins eu quelques incidents pour lesquels l'arbitre vidéo a pu aider l'arbitre principal en confirmant ses décisions", a précisé le président de la Fifa à l'issue de la partie. Le Suisse ne désespère pas d'écarter tous les doutes à temps pour une utilisation officielle durant le prochain Mondial, même si les tests en conditions réelles (avec communication entre l'arbitre et l'assistant vidéo) sont relativement récents. 

Chaque compétition ou nation approuvée par la Fifa comme "testeur" de ce système des VARs (Video Assistant Referees) devait en effet d'abord passer par une phase de tests "hors-ligne", sans influence sur les matches. Le passage aux tests en conditions réelles s'est fait ensuite, avec approbation de l'Ifab, le conseil responsable des règles du jeu. Les Néerlandais faisant office d'enthousiastes précurseurs dans ce domaine, la Coupe des Pays-Bas a eu la primeur du test en conditions réelles en match officiel, fin septembre.

En approuvant une phase de tests officielle au printemps dernier, la Fifa avait déjà annoncé qu'elle se réservait le droit d'également utiliser des amicaux ainsi que la Coupe du monde des clubs, en décembre prochain, comme cobayes. Mais l'Ifab avait aussi laissé entendre qu'elle s'attendait à prendre sa décision finale, après évaluation des tests, "potentiellement en 2018 ou 2019", soit un timing serré pour le Mondial. 

"Nous travaillons à une aide pour l'arbitre au Mondial, la plus importante compétition, pour qu'il ne fasse pas de grosses erreurs. J'espère que nous verrons les VARs là-bas", a encore annoncé Infantino mardi.
Mercredi 16 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :