Incursion à l'hôpital régional de Tamba : Là où les toilettes sont les plus sales au monde.


Hier nous vous informions des dures conditions d'existence et de prise en charge extrêmement lente des malades. Nous vous parlions également des désastreuses qualités  de l'accueil à l'hôpital régional de Tamba, où il faut parfois attendre 72 heures pour être correctement pris en charge. Aux dernières nouvelles la dame de Saraya, dont nous avions déploré la prise en charge, a été transférée au bloc. Mais en réalité ce n'était que la face visible de l'iceberg. Hier soir, aux environs de 22 heures, un jeune homme qui a laissé sa mère à la porte des urgences, fera trois aller et retour, pour que les infirmiers viennent  chercher sa mère. A son dernier voyage il retrouvera sa mère morte à la porte des urgences. Nous vous parlions également de la chaleur dans les chambres des malades admis dit t-on aux urgences, dont certains sont à même le sol. Une visite poussée dans les lieux, le visiteur est submergé par une odeur nauséabonde qui enveloppe l'atmosphère. Juste à côté des chambres des malades, les toilettes des malades sont dans un état honteux qui reflète en réalité l'irrespect de l'hôpital envers ses malades. Comme d'habitude à Dakaractu nous tirons la sonnette d'alarme avant qu'il ne soit trop tard...

Mardi 6 Juin 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :