‘’Inculpé et placé sous mandat de dépôt par la Commission d’instruction de la CREI (Cour de répression de l’enrichissement illicite), Karim Wade a été totalement compromis par AHS et DP World SA’’


‘’Inculpé et placé sous mandat de dépôt par la Commission d’instruction de la CREI (Cour de répression de l’enrichissement illicite), Karim Wade a été totalement compromis par AHS et DP World SA’’
‘’Inculpé et placé sous mandat de dépôt par la Commission d’instruction de la CREI (Cour de répression de l’enrichissement illicite), Karim Wade a été totalement compromis par AHS et DP World SA’’, deux entreprises opérant à l’aéroport et au port de Dakar, explique Le Quotidien. ‘’C’est la clé de son incarcération après 48 heures de garde à vue’’, selon ce journal.

‘’Karim touche le fond’’, estime Walfadjri. ‘’Rebeuss accueille un hôte de marque depuis hier (mercredi). Aussitôt après l’expiration de sa garde-à-vue (deux jours), il a été déféré au parquet spécial de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) et placé sous mandat de dépôt. Ses camarades de parti frappé d’une interdiction de voyage sont tous en sursis’’, écrit le même quotidien.

‘’En plus de l’enrichissement illicite, la commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) a collé à Karim Wade le délit de concussion. Pour les autres interpellés inculpés et placés sous mandat de dépôt, seule la complicité d’enrichissement illicite est retenue’’, indique Libération.
Dakaractu2




Jeudi 18 Avril 2013
Notez


1.Posté par Dave le 18/04/2013 13:50
Le gouvernement sénégalais a élaboré un projet de loi portant création d'un tribunal économique chargé de juger des affaires de corruption, a annoncé mercredi le président Abdoulaye Wade lors d'un séminaire gouvernemental d'un jour, une première depuis son arrivée au pouvoir en 2000.

En matière de répression contre la corruption et le détournement de deniers publics, le gouvernement a fait un projet de loi de création d'un tribunal économique et ce projet sera examiné demain (jeudi) en Conseil des ministres, a déclaré M. Wade devant de nombreux ministres, parlementaires, responsables d'institutions et acteurs sociaux.

C'est pour que les délits de concussion, les délits de détournement de deniers publics, etc. soient poursuivis avec diligence, a-t-il ajouté, avant d'annoncer: Nous allons abroger la loi sur l'enrichissement illicite, qui n'a jamais fonctionné car, depuis sa promulgation, on n'a jugé qu'une personne.

Cette loi, votée en 1981, est anti-démocratique, a-t-il estimé.
Au Sénégal, le délit d'enrichissement illicite est constitué lorsque, sur simple mise en demeure, un élu, un agent de l'Etat ou un privé agissant pour le compte de l'Etat, se trouve dans l'impossibilité de justifier de l'origine licite des ressources qui lui permettent d'être en possession d'un patrimoine ou de mener un train de vie sans rapport avec ses revenus légaux, selon la loi.
Il est passible de jusqu'à dix ans de prison, et le double du montant de l'enrichissement illicite.
Le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye a affirmé que l'économie du Sénégal continue son redressement avec un taux de (croissance) 4% en 2011, et le gouvernement table sur un taux de 4,4% en 2012. Les investissements sont passés de 118 milliards de FCFA (près de 180 millions d'euros) en 2001 à 471 milliards (plus de 718 millions d'euros) en 2011, selon lui.
Extrait du : http://www.dakaractu.com/Senegal-le-gouvernement-veut-creer-un-tribunal-economique_a4192.html
LOL ! ........



Dans la même rubrique :
SALL CRASH !

SALL CRASH ! - 24/04/2014