DAKARACTU.COM

Incroyable voiture de El HadjI dIOuf






Jeudi 7 Février 2013
Notez


1.Posté par Kennedy le 07/02/2013 03:00
Diouf li gua feuss rek doyoula???

2.Posté par alakhame le 07/02/2013 03:45
EL HADJI OUSSEYNOU DIOUF OU LE DECLIN D’UN JOUEUR TRAHIT PAR SON AGE ?(Partie1)

Le tonitruant vieux de Leeds united vient de s’en prendre au novice GIRESSE en déclarant ‘’ Le problème du Sénégal aujourd’hui, je le dis et le répète ce n’est pas un problème d’entraîneur. Même si le Sénégal recrute José Mourinho, l’équipe n’ira nulle part par ce que tout simplement les dirigeants du football ont pris en otage notre football et font du n’importe quoi » a-t-il pesté dans le populaire. « A l’évidence la liste de Giresse n’a pas été confectionnée par lui. Je suis prêt à mettre ma main au feu que ce n’est pas sa liste (…) C’est vraiment dommage, cela montre que Alain Giresse est un incapable’’.



EL HADJI DIOUF EST IL UN MALADE MENTAL ?

Bien évidemment que oui !

El Hadji DIOUF ne conçoit le monde que de son seul point de vue. Il a tendance à ramener tout à soi, à se sentir comme étant le centre du monde. El Hadji DIOUF se préoccupe avant tout de sa personne et pense qu'il est la première préoccupation des autres.

Il est narcissique car il se considère comme une personne très importante, et grandiose. Selon El HADJI DIOUF sans lui l’équipe nationale n’ira nulle part. Il se croit différent des autres, parfait et tout-puissant.

El HADJI DIOUF présente de graves troubles narcissiques il se sent tout-puissant et invulnérable vis-à-vis du monde extérieur. Et comme il a l’habitude de le déclarer’’Mane talibé Serigne Touba kéne meuna louma dara’’. Son manque d’estime de soi l’amène à se sentir enragé, lorsqu’il est critiqué El Hadji DIOUF se sent humilié et finit toujours par répondre en sortant des insanités !

Juste pour confirmer mes propos il a insulté le Grand Monsieur Lamine Diack en disant :

"Moi je suis un footballeur qui n’a que le terrain comme lieu d’expression, je n’entre pas dans la polémique avec quelqu’un qui veut briguer la magistrature suprême sans mouiller le maillot". "Les gens me connaissent et me reconnaissent à travers le monde pour avoir porté haut les couleurs de mon pays et je continue de me battre dans mon club pour arriver aux mêmes résultats que quand je jouais en équipe nationale", a-t-il dit, ajoutant ne pas vouloir répondre aux propos d’un candidat qui préfère s’absenter du pays quand il brûle. El Hadj Diouf dit avoir du respect pour "les politiciens qui se battent tous les jours pour avoir la confiance de leurs concitoyens et non pour ceux qui répondent aux abonnés absents quand ça chauffe", en allusion au président de l’IAAF, qui n’exclut pas de se présenter à la prochaine présidentielle.

Pourtant Lamine DIACK n’avait fait que donné son avis’’ "Si le Sénégal a encore besoin d’El Hadj, (cela veut dire) que vous n’avez pas de football !", avait déclaré le président de l’IAAF.

Ancien champion de France du saut à la longueur et ancien directeur technique national (DTN) du football sénégalais lors de la CAN 1968 (Asmara, alors province de l’Ethiopie), Lamine Diack a dirigé pendant plusieurs années le ministère des Sports sous la présidence de Léopold Sédar Senghor.



En 1999, en tant que vice-président de l’IAAF, il a succédé à Primo Nebiolo, décédé, à la présidence de l’instance dirigeante de l’athlétisme mondial. Il a été élu en 2001 puis réélu à la tête de la structure dirigeante de la première discipline olympique.’’

El HADJI DIOUF est arrogant, il veut toujours avoir gain de cause, il est intolérant aux critiques, il s’auto suffit, il se met en vedette. Il recherche constamment les traitements de faveur et exagère sur ses réussites et ses performances. De plus, du côté social, il utilise les autres pour satisfaire ses propres besoins et les contrôler. Par contre ceux qui le côtoient et le connaissent bien savent que DIOUF refuse l’aide des autres et leur fait sentir qu’il n’a pas besoin d’eux.

Il souffre aussi de la mégalomanie car la mégalomanie consiste en la surestimation de ses capacités, elle se traduit par un désir immodéré de puissance et un amour exclusif de soi. Elle peut être le signe d'un manque affectif. En psychologie, la mégalomanie est classée dans la famille des psychoses délirantes chroniques. On la nomme couramment folie des grandeurs.

La personne mégalomane, se voit et se vit plus "grande" qu’elle ne l’est réellement La mégalomanie traduit souvent un manque affectif. La mégalomanie peut conduire le sujet au délire, avec des comportements incohérents, si elle ne se traduit pas par des ambitions vouées d'office à l'échec en raison des capacités réelles insuffisantes de la personne mégalomane.

EL HADJI DIOUF peut laisser paraître un certain bien-être. Par contre, plusieurs aspects sous-jacents et non négligeables expliquent son comportement. Malgré les apparences, EL HADJI DIOUF souffre beaucoup !

El HADJI DIOUF a vu son père pour la première fois en 1999 même si ce dernier ne porte pas son nom. El HADJI DIOUF a été éduqué par sa grand mère et jouait avec les talibés avec qui il partageait le daara ou il a appris le Coran.

La rencontre entre DIOUF et son Père en est un exemple :

Parler de son fils et des circonstances de sa naissance n'enthousiasme guère Boubacar Diallo. L'homme est gêné à l'idée d'évoquer un épisode de sa vie qui ne le rend pas fier. Entre deux gorgées de châ, il tire sur sa cigarette et lance dans la fumée : «Je vais vous dire ce qui s'est passé...» II écrase sa cigarette à peine entamée, se redresse, croise les bras et reprend : « Ndioufa (surnom de Seynabou, la mère d'El Hadji), je l'ai rencontrée à Louga. Elle venait de Saint-Louis et habitait chez une de ses tantes, Thiaré Mbodj à Thiokhna. Elle venait tout le temps aux entraînements du Ndiambour. C'est ainsi qu'on a sympathisé et commencé à «marcher» (sortir ensemble).»

Entre les deux amoureux tout se passe bien, sauf que la famille de Ndioufa ne voit pas d'un bon œil cette union avec un footballeur. «Le problème, c'était sa tante. Vous savez, les footballeurs n'étaient pas bien vus à l'époque, on disait: «football dou métieu (Le football n'est pas un métier).» Boubacar et Seynabou continuent malgré tout à vivre leur amour. Quelques mois après, cette dernière attend un enfant. «Sa tante l'a alors renvoyée à Saint-Louis chez ses parents. J'y suis allé pour la voir, mais j'ai été incapable de trouver la maison et de toute façon ses parents ne voulaient pas que je la voie. Quelque temps après, j'ai su que j'avais un fils et que son grand-père lui aurait donné le nom d'un marabout de Sor : Ousseynou. Voilà, ce qui s'est passé, conclut Poulo, tout ce qu'on a pu dire après, c'était du n'importe quoi.»

Iba Dia, ancien entraîneur de Boubacar Diallo au Ndiambour, a été témoin de l'idylle de Poulo et Ndioufa et des événements qui s'en sont suivis. II révèle: «Le jour du baptême d'El Hadji Diouf, je me suis rendu à Saint-Louis avec une délégation du Ndiambour pour reconnaître le bébé au nom de Diallo. Le grand-père s'y est opposé en nous disant : «Pas de mariage, pas de baptême.» II voulait que Poulo épouse d'abord sa fille avant de reconnaître l'enfant. Ce qui était impossible puisque Poulo était déjà marié à Louga et venait d'avoir un fils à qui il avait donné le prénom de son oncle, Mamadou Diallo «Kaw » quelques semaines auparavant.»



Quand on lui raconte la version de son ancien coach, Boubacar Diallo esquisse un sourire et dit: «C'est vrai, mais c'était plus compliqué que ça.» II n'entrera pas dans les détails et nous n'en saurons pas plus, à part que Ndioufa lui a quand même «amené Ousseynou à Louga quand il était bébé quelques semaines après sa naissance». C'était la seule et la dernière fois que Poulo voyait son fils avant 1999. «II faut savoir que même quand j'étais à Lisbonne, il arrivait à El Hadji d'aller passer des jours dans ma famille à Louga, sans problème. Et on s'appelle tout le temps depuis qu'il est arrivé en France», tient à faire savoir le père.



Lorsqu'on lui demande s'il regrette que les choses se soient déroulées ainsi, il répond sans hésitation, un brin fataliste : «C'est la vie, l'essentiel, c'est qu'on se soit retrouvés.» Ces retrouvailles eurent lieu en décembre 1999 sur l'initiative d'un oncle d'El Hadji vivant en France. A l'approche de Noël, le père et le fils se sont offert l'un à l'autre comme cadeau. Aujourd'hui, Poulo évoque cette rencontre avec le sourire mais reconnaît qu'elle était chargée d'émotion. «Le rendez-vous était fixé à Paris à la Gare du Nord, raconte le père. C'est El Hadji qui m'a reconnu. Je venais de passer devant lui sans le voir, et il a lancé: «Poulo»...(...)

QUELS SONT LES CAUSES DES TROUBLES PSYCHIQUES D’EL HADJI OUSSEYNOU DIOUF ?

Il se pourrait qu’il provienne d’un échec profond et précoce dans le développement de l’enfant à intégrer et imiter les comportements empathiques des parents. Et pour rappel El HADJI DIOUF a grandi à côté des talibés. L’origine de ce trouble peut être lié à une structure défensive de l’enfant en réaction à des abus ou des traumatismes. Finalement, ce problème peut venir d’un dysfonctionnement vécu dans l’enfance.

La deuxième possibilité s’oriente davantage vers les abus, la négligence des parents ou des personnes proches de lui, comme les camarades de l’école. Cela peut se traduire par des critiques sévères, du rejet, de l’exclusion. C’est alors que le narcissisme se développe en guise de protection.

Pour confirmer ses propos tout le monde sait que DIOUF vivait dans le dénuement total. Il était obligé de laver ses habits la nuit car ce sont ses mêmes habits qu’il devait porter le lendemain.

Cela m’amène à me poser plusieurs questions dès lors qu’on entend souvent des talibés être victime de viol de la part de leurs prétendus maitres coraniques. Cela a-t-il été le cas de Weuz? Seul DIEU sait !

IL FAUT DORENAVANT COMPRENDRE LES AGITATIONS DE CE MALADE MENTAL !

Aux membres de la Fédération Sénégalaise de Football, aux joueurs actuels qui évoluent en équipe nationale et au staff technique il faut suivre les conseils ci-dessous :

• Il faut d’abord bien connaître la nature vulnérable de la personne qui souffre du trouble de personnalité narcissique afin de développer une tolérance aux attitudes égocentriques qu’elle manifeste.

• Tout en apprenant à tolérer ces attitudes, il faut apprendre à s’affirmer adéquatement, par exemple, ne pas la critiquer ou seulement lorsque c’est nécessaire en n’oubliant pas de lui démontrer l’effet de son comportement sur autrui (empathie). La critique doit être précise, c’est-à-dire qu’elle doit reposer sur des faits. Il est important toutefois de ne pas revenir sur des situations passées. Les critiques doivent être faites seulement lorsque c’est indispensable.



• Les attitudes de la personne étant souvent très dérangeantes pour autrui, il est important de ne pas oublier de la féliciter pour ses bons coups, sans toutefois exagérer la note. Lorsque l’on perçoit de la sincérité dans ses paroles ou ses gestes, il faut lui montrer notre approbation.

• Comme la personne narcissique pense qu’elle mérite plus que les autres, il est important de demeurer discrets sur nos réussites, nos avantages et nos privilèges. Sinon, elle ressentira un sentiment d’injustice et pourrait avoir des attitudes dérangeantes, ce qui risque d’avoir un impact sur notre relation.

• Même si son attitude peut devenir insupportable, il faut éviter de la contredire et de s’opposer à elle, malgré notre besoin d’intervenir. Sinon, notre relation pourrait devenir intolérable.

FAUT-IL INTERNER EL HADJI OUSSEYNOU DIOUF ?

Un traitement est possible pour ce trouble, mais cela s’avère plutôt difficile, car dans la plupart des cas, la personne narcissique se croit supérieure à son thérapeute. Donc, le lien de confiance entre l’aidant et l’aidé ainsi que la crédibilité du thérapeute est remis en cause. Il peut arriver aussi que la personne qui présente ce trouble soit traitée pour dépression, car elle est vulnérable en cas d’échec et il n’est pas rare qu’elle traverse plusieurs épisodes de déprime ou de dépression durant une année.

Si Weuz boit et est souvent ivre il faut le comprendre. Il essaie de cacher sa tristesse et les souvenirs qui l’agacent…



Source: www.senegal60.com

3.Posté par Younouss34 le 07/02/2013 07:33
Je n aime pas trop les excès d El HADJI DIOUF mais je trouve cet article particulièrement méchant et lâche. Que la personne qui l a écrit le signe et l assume comme le prétentieux joueur assume lui même ses écarts.

4.Posté par Diaz le 07/02/2013 08:24
On dirait que l'homosénégalensis a un problème avec les gens qui ont "réussi"
Franchement am na niou sokhor.
Ça c ce kon apel de la méchanceté gratuite.

5.Posté par dikha le 07/02/2013 09:02
c'est vraiment méchant de parler d'une personne comme ça surtout de quelqu'un qui n'est pas n'importe qui c de la pure jalousie celui qui a écrit l'article el hadji mo la eup weurseuk si on fouine dns ta famille il y a plus pire que ce que tu as écrit espèce de lâche tout un chacun cache quelue chose dans sa famille on dirait que tu n'est pas issue d'une femmme si c'était ta mére ou ta soeur la mére de el hadji tu ne voudra pas qu'on le villipande de cette manière
stop c trop méchant je n'aime pas la méchanceté il y a le dialogue pour faire revenir les personnes.
El hadji à beaucoup fait pour le sénégal c comme BOCANDE lorsqu'il vous a amené en quart de finale à la coupe du monde on ne le traitait pas de cette maniére c'est toi le fou le malade mental qui sort ces balivernes vraiment c de la méchanceté laissez DIOUF tranquille il veut vous aider tout simplement , l'équipe national il fo appeler DIOUF et causer avec lui c'est vraie qu'il est du milieu et qu'il peu apporter ses idées qui peuvent mener des amélioration mé il ne fo pas le villipander comme cela c'est encore méchant la méchanceté c'est pour ce qui n'ont pas de popaluraité pour que l'on fasse attention à eux cat tout le monde dira qui à écrit l'article ?
ARRETEZ la méchanceté DIOUF est né d'une belle étoile personne ne peu rien contre lui c'est dieu qui lui a donné ce qu'il à et:" nagnou wakhanté degue kouné que beugone gna sa dome mél ni DIOUF"

El Hadji que cette article ne t'ébranle pas c'est la vie regarde ton côté positive.

c'est a cause de DIOUF que je suie les matchs de l'équipe nationale cela à commencé à la coupe du monde
la rage de vainqueur et d'emporter la coupe du monde ( avec son équipe) et qui sera unique dans nos annales

BRAVO DIOUF
quene dou l bagne nakhté do dome gou gnouy baye

Lawla thiat DIOUF !
domou diambour là

lorsque j'ai lue l'article tôt le matin ma journée est fichue.


COURAGE DIOUF tout ce qu'il te font retounera sur eux car tu es généreux

Une fidéle admiratrice de DIOUF.

6.Posté par Vérité le 07/02/2013 11:42
khamone na né guelle nga, wayé dioufy doyéwou la touss. lémal sa guène tok ci

7.Posté par falou ndiaye le 07/02/2013 11:59
Je n'ai vu et connu EL hadj qu'à travers les médias mais ne mérite pas ce que vous écrivez sur lui. C'est très méchant et je pense que la personne malade c'est toi. Vivre en tant que talibé ou avec eux n'a jamais été un facteur destabilisateur sinon combien serions nous à être des dérangés mentaux. Je ne sais pas ce vous avez apporté à votre pays mais il fut des jours ou tout le Sénégal comptait sur lui et ses coéquipiers. Même si tout ce que tu raconte sur son enfance était vrai et j'en doute et tu n'avais aucun droit de le publier si ce n'est de la lâcheté, il n'a pas choisi de naître et de grandir dans de tels circonstances, encore que dans ce continent et ce pays oû nous vivons on voit chaque jour pire. Mais malgré les vicissitudes de la vie, il s'est battu pour réussir et être connu mondialement. Qu as tu fait pour ton pays et tes proches

8.Posté par dikha le 07/02/2013 13:35
je peut être la mére de DIOUF je n'aime pas la méchanceté c tout
la mesquineri et le villipandage

9.Posté par sante serigne touba rek le 07/02/2013 14:06
na c honteux apparament larticle bi kene aimei wouko va chier et va travailler pr etre diouf.....damn shit niit waroul en tt cas ya po mieux ke diouf deux ballon et de nationalitei senegalaise normalman fiertei la warone nek si gnoune bagnou diap si leinein book
t jalou et lui mo gui si jacousie wam
touti wah def ni diouf
i love diouf e

10.Posté par mame boye le 07/02/2013 18:38
du nouveau sur skype vous voulez connaitre votre avenir ajoutez moi la.voyante89 merci

11.Posté par leuk le 07/02/2013 18:38
EL HADJ DIOUF EN FORCE !
N'en déplaise à certains rabougris et autres aigris comme alakhame qui ne voit pas loin que le bout de son nez !

12.Posté par barou le 07/02/2013 19:27
j'ai été talibé...........je ne crois être un malade..........alhamdoulillah ça m'a beaucoup aidé à cheminer dans la vie sociale et professionnelle........pour dire que les propos tenus pa le mec sont betes et méchantes

13.Posté par joob gey le 08/02/2013 07:50
C'EST SON ARGENT NON?

IL NE L'A PAS VOLE QUE JE SACHE.

IL EST LIBRE D'EN FAIRE CE QU'IL VEUT CONTRAIREMENT A NOS POLITICIENS VOLEURS DE DENIERS PUBLIQUES.

14.Posté par dikha le 08/02/2013 08:06
merci beauoup joob gey

15.Posté par cool le 08/02/2013 11:54
dioufy forever !!!!! affair bi yawleu

16.Posté par DOYNAWAR le 08/02/2013 21:09
@Alakham: Tout ce long reportage pour lannn? Cela se voit nettement que KHOLOU KANIANNN MO LAAY REYY.. Neh yegoh fi Dioufy yega.. donc sa khol bangui bakh... ni rouyou saloom..si kow tallllll.. Yow yayy deh rekkk. WAYEH DIOUF MOMM ...REUSSIR NA.. AM DIABAR, AM AYY DOM.. YOW, NEKEU SI SITE DI BINDEU LOU NIOR AK LOU NIOROUL.. TU PENSES QUE DIOUF A TON TEMPS?? TU PARLES.

17.Posté par Dj Spool le 09/02/2013 11:41
vraiment diouf tu es le meilleur



Dans la même rubrique :