Incident raciste lors des rassemblements à Nice

Une minute de silence a été respectée hier sur la Promenade des Anglais à Nice, en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet. Mais entre tristesse et recueillement, la colère a parfois pris le dessus. Le racisme primaire aussi.


Les huées à l'arrivée du Premier ministre Manuel Valls en témoignent: la colère gronde à l'égard de la classe politique française et l'unité nationale, observée après le massacre du Bataclan, a déjà volé en éclats. 

L'atmosphère de recueillement n'aura d'ailleurs pas duré longtemps, même à Nice. La preuve à découvrir en images sur la séquence ci-dessus. Un homme, chapeau de paille sur la tête, invective une passante d'origine maghrébine:

- Retournez où vous êtes née!, lui lance-t-il. 
- Je suis née en France, monsieur!, répond-elle. 

S'ensuit un échange verbal vain, à sens unique, entre quelques "Français de souche" et une Française issue de l'immigration. 

L'altercation sera finalement interrompue par la police municipale mais l'incident pose évidemment question sur les conséquences potentielles de l'attentat sur le climat national et le danger de la propagation des thèses populistes au sein de la population. 
Mardi 19 Juillet 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :