Incendie d’un camp de migrants africains en Algérie : 3 sénégalais toujours portés disparus (officiel)


Un incendie s'est déclaré le 25 novembre 2015, dans un campement de migrants à Ouargla, au sud-est de l'Algérie,  dans lequel logeaient 80 Sénégalais parmi d'autres ressortissants africains.
Dix-huit personnes ont trouvé la mort au cours de cet incendie. Selon le ministère des Affaires étrangères, trois sénégalais sont portés disparu depuis lors, mais l'état des corps ne permet aucune identification physique.
 L'ambassade du Sénégal en Algérie, en rapport avec les autorités algériennes, a mené toutes les investigations utiles, informe le ministère qui ajoute qu’elle est entrée en contact avec les familles de ces compatriotes au pays pour les informer de leur disparition et pour vérifier si de leur côté, elles n'avaient pas eu de nouvelles de leur parent.
Il s'agit de Serigne Mbacké Camara, né le 10/10/1984 à Diakhaté, fils de Adama et de Fatou Dione ; Salif Kâ, né le 03/02/1982 à Guély, fils de Mamadou et de Maye Kâ ; et enfin de  Khadim Diané. 
L'ambassade continue de suivre le dossier en rapport avec les autorités algériennes compétentes...
Jeudi 3 Décembre 2015
Dakar actu




1.Posté par I.E.D le 03/12/2015 13:47
Vous nous parlez toujours d'Africains , sachez que les dits Africains sont plutot ceux qui sont pres de la mediteranee
les algeriens , tunisiens etc.. ce nom Africain leur avait ete nomme , au temps ou ils ont commence leur emmigration ,
chez nous sur notre terre natale , se sont les europeens de cette epoque qui leurs appelles les Africains les semites
Dans le vrais sens nous sommes pas les Africains. ils sont etrangers chez nous,a cette epoque ily''avait des empires chez nous ...A voir les histoires Africaines...

2.Posté par Diakhoumpa-Ndiaye le 03/12/2015 14:26
Ils les ont tues, ce n'est pas un incendie naturel. Que fait un Senegalais en Algerie? C nous qui les acceuillons a bras ouverts mais eux, les naars je veux dire, ne valent rien. Trop racistes



Dans la même rubrique :