Incendie criminel à l’auberge du leader du Fap à Kaolack : Ahmed Khalifa Niasse échappe à l’immolation


Incendie criminel à l’auberge du leader du Fap à Kaolack : Ahmed Khalifa Niasse échappe à l’immolation
Après avoir été attaqué physiquement hier, Ahmed Khalifa Niass a vu des talibés et proches de son demi-frère et Khalife de Léona niassène s’en prendre à son auberge avant d’y mettre le feu. L’incendie sera maîtrisé par les sapeurs-pompiers aidés par la police qui est parvenue à exfiltrer le leader du Fap, qui appelle ses talibés du Sénégal et de la diaspora à le rejoindre à Kaolack pour faire face à ses agresseurs.
Le leader du Front des alliances patriotiques (Fap) a failli passer de vie à trépas, hier, à Kaolack. Ah­med Khalife Niass a fait l’objet d’attaques physiques de la part de talibés de son demi-frère aîné et par ailleurs Khalife de Léona niassène, El hadj Ibrahima Niass. Ces derniers, d’après la radio privée Sud Fm, qui étaient en masse et très furieux, s’en sont pris physiquement à Ahmed Khalifa Niass. Ils n’ont pas manqué de mettre le feu à l’auberge du marabout-politicien à l’intérieur de laquelle se trouvait celui-ci, d’après son épouse Yaye Fatou Diagne, sous le choc de l’émotion, qui a été jointe au téléphone dans la nuit d’hier par le journal Le Quotidien. Les casses et le feu ont mis l’auberge dans un désordre indescriptible. D’ailleurs, c’est une intervention rapide des sapeurs-pompiers aidés par la police, qui a permis de maîtriser l’incendie.
Selon les témoignages recueillis sur place, tout est parti de «propos irrespectueux» que le marabout-politicien et homme d’affaires aurait tenus à l’endroit de son demi-frère aîné, El hadj Ibrahima Niass. C’était au cours d’une cérémonie funéraire, à la suite du décès d’un membre de la famille religieuse de Léona niassène.
Pour tirer d’affaire le leader du Fap et l’exfiltrer de l’auberge, les policiers ont dû faire usage de grenades lacrymogènes. Ahmed Khalifa Niass sera conduit ensuite vers un autre lieu par les Forces de l’ordre.
L’incident d’hier ressemble presque à celui qui s’était produit lors du gamou de Léona niassène de l’année dernière. L’auberge de Ahmed Khalifa Niass avait été l’objet d’attaques de la part de talibés niassène à la suite d’une sortie musclée de son propriétaire contre le Khalife de Léona niassène.
Pour réagir à l’attaque dont il a été l’objet hier, le marabout-politicien a tenu un point de presse dans la cité religieuse de Médina Baye. Mais face aux journalistes, Ahmed Khalifa Niass n’a voulu piper mot sur les propos qui lui auraient valu l’agression d’hier.
Cependant, le leader du Front des alliances patriotiques a fait dans l’accusation. Ahmed Khalifa Niass a en effet accusé le régime du président Macky Sall, le ministre de la Justice, garde des Sceaux ainsi que le procureur de la République et le commissaire central de police de Kaolack de non assistance à personne en danger.
Ahmed Khalifa Niass ne compte pas rester de marbre. Pour faire face à ses agresseurs, il a lancé un appel à tous ses talibés qui se trouvent au Sénégal et ceux de la diaspora pour qu’ils le rejoignent à Kaolack. Une ville qu’il ne compte d’ailleurs pas quitter.
Le quotidien




Samedi 8 Décembre 2012
Notez


1.Posté par niokhor diop le 08/12/2012 12:21
ay gnoune bou serignesi didèfni gnoune nougnou wara dèf thièy adouna diakhassona

2.Posté par Mak le 08/12/2012 14:51
Niokhor diop ce sont pas des marabout c des businessman

3.Posté par kheuch le 08/12/2012 17:16
sa métone pas kil mank de respect a son frere ce soit disant marabout est un clochard ils passe tout son temps au bistrot de paris qu'a la mosquée il a baisé tte les etudiantes de paris c un voyoux ambulant sayyy sayyy

4.Posté par deug le 08/12/2012 22:16
quand j'étais au collége un de mes professeur disait souvent: le jour du jugement dernier il y'aura beaucoup de surprises.je lui ai dis pourquoi ?parceque le talibé qui croit à son marabout et qui voit ce dernier entrain d'etre tabassé par ses multiples pechés.yalla na Allahou guindi gnu reer te saxal jàmm ci sunu senegal.Na gnu liggeey te bayi caxaan .caxaan du jemale reew kanam.

5.Posté par MOISE le 09/12/2012 01:53
ahmet niasse mérite d'etre envoié en prison et ne perdé pas votre temps sur cet afaire si on l'avais
t tué il n'y aurai pas de commentaire

6.Posté par Mama BOUKI le 09/12/2012 09:06
Voila ce qu'on risque quand on a une langue pendue

7.Posté par kanko le 09/12/2012 10:17
Qu'attend l'ETAT du SENEGAL qui est intervenu dans le cas BETHIO THIOUNE pour sévir , normalement un incendie volontaire est passible de le Cour d'ASSISES? Est ce que le KHALIFE sera entendu , tout comme AHMED KHALIFA NIASSE ? Il y va de la crédibilité de notre système judiciaire.

8.Posté par ngora keng le 09/12/2012 10:20
NGORA KENG SOIGNE L EJACULATION PRECOCE L IMPUISSANCE DONNE UN BON ERECTION DURABLE AUGMENTE LE SEXE DONNE DE L ENDURANCE PURIFIE LE SANG DONNE DE L APPETIT SEXUELLE ETC........... CONTACT 77 338 43 06 LIVRAISON POSSIBLE PARTOUT

9.Posté par massage le 09/12/2012 11:20
voulez vous un bon massage tonique,relaxant,doux et sportif dans un cadre calme et discret avec les plus belles filles qui metrisent lart du metier.Pour tout info au 708568311 ou au 774312250. Passer nous voir vous n le regretterai pas

10.Posté par diou le 09/12/2012 16:26
Personne n'interviendra toutes les mauvaises choses qu'il disait à l'endroit de Macky sall.Bien fait pour toi abrutit.

11.Posté par Lena le 09/12/2012 18:59
Pour les profanes
Medina Baye n'a rien a voir avec ces choses la
Ahmed khalife NIASS et SIDY LAMINE ne sont pas des fils de Baye NIASS , mais plutôt fils d'un grand érudit qui s appelle KHALIFA NIASS et qui est le frère aine de BAYE NAISS.
Cette communauté contrôle LEONA NIASSENE Centre ville de KAOLACK
Les Niassenes de MEDINA BAYE sont des gens bien éduquées pacifiques et pas extravagants .
D ailleurs SIDY lamine et Ahmed khalife détestent les gens de MEDINE car ils sont jaloux de la popularité de Baye NIASS hors des frontières .

12.Posté par yar ak teguine le 11/12/2012 10:06
yar ak teguine liguéye ak diamou yala.



Dans la même rubrique :
Hommage à Birane Wane

Hommage à Birane Wane - 13/10/2014