Incendie au pavillon vert du CICES : Les revendeurs de stands dans de sales draps


Incendie au pavillon vert du CICES : Les revendeurs de stands dans de sales draps
La Foire, c’est aussi un marché noir qui ne dit pas son nom. Il y a des individus qui font tout pour obtenir des stands dans les différents pavillons sans pour autant vouloir exposer. Ces derniers revendent les cantines aux commerçants qui, par malchance, n’ont pas pu accéder à ces lieux directement. Un business qui risque de porter préjudice aux acquéreurs. «Le Directeur (Cheikh Ndiaye) affirme que tous ceux qui ont des stands rachetés à des revendeurs ne seront pas dédommagés. J’ai pourtant les papiers de l’acquisition du stand. Seulement, ils ne correspondent pas au même nom que les factures des marchandises que j’ai perdues dans cet incendie. Je crains donc de tout perdre comme ça», clame Serigne Saliou.
Ce commerçant du marché Hlm se dit perdu parce que des millions investis sont partis en fumée et les chances de recouvrer l’argent sont piètres. Il n’est pas le seul qui nourrit ce désespoir, la plupart de ceux qui ont perdu leurs marchandises étant des Sénégalais. Pour ce Syrien, c’est un accident qui peut arriver dans tous les lieux de rencontre. «J’aime le Sénégal, c’est un pays de droit et de commerce. Cela fait au moins 5 ans que je viens dans ce pays», note-il. Il ajoute que ses papiers sont en règle et il fait confiance aux procédures administratives annoncées.
Mercredi 16 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :