Inauguration officielle de l’Autoroute à péage Dakar-Diamniadio Allocution de Mme Vera Songwe, Directrice des Opérations de la Banque mondiale, au nom des Partenaires Techniques et Financiers


Inauguration officielle de l’Autoroute à péage Dakar-Diamniadio Allocution de Mme Vera Songwe, Directrice des Opérations de la Banque mondiale, au nom des Partenaires Techniques et Financiers
J’ai aujourd’hui le privilège de prendre la parole au nom de la Banque Africaine de Développement et de l’Agence Française de Développement qui, avec le Groupe de la Banque mondiale, ont été les principaux partenaires du Sénégal pour la réalisation de cette importante infrastructure qu’est l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio qui sera mise en service dans quelques instants et qui est, indiscutablement, un grand projet structurant.
Ce projet commencé au début des années 2000 a été une première car il a fallu atteindre un degré de coordination rarement vu en Afrique entre les partenaires au développement que sont la Banque Africaine de Développement, l’Agence Française de Développement et le Groupe de la Banque mondiale.

C’est l’occasion de féliciter, au nom de ses trois institutions, l’état du Sénégal qui a rendu possible ce projet en mettant au point un plan de financement remarquable par son montage qui a su allier des ressources du budget national, des partenaires au développement et du secteur privé.

Sans tomber dans l’excès, nous pouvons dire que nous assistons à un évènement historique car cette autoroute va radicalement améliorer l’accès à cette région de Dakar qui concentre 25 pourcents de la population sénégalaise et 80 pourcents des activités du Sénégal sur seulement 0,3 pourcent du territoire national.

Au-delà de ses effets positifs sur la mobilité urbaine et le désenclavement de la métropole de Dakar, cette infrastructure constitue l’un des tout premiers projets en Partenariat Public Privé dans le secteur routier en Afrique subsaharienne et à ce titre représente un modèle de réussite à suivre.

Ce partenariat entre l’Etat du Sénégal et ses partenaires devrait même se poursuivre dans le cadre du prolongement de l’autoroute jusqu’à l’Aéroport International Blaise Diagne puisque nous savons que l’Agence Française de Développement a déjà répondu favorablement à la demande de l’Etat pour instruire le financement du projet.

Excellence Monsieur le Président de la République

Mesdames et Messieurs,

Permettez-moi d’exprimer la reconnaissance des partenaires techniques et financiers à l’égard de tous ceux qui ont et qui continuent d’œuvrer à la réussite de ce projet, en particulier l’Agence pour la Promotion des Investissements et des Grands travaux, l’APIX, mais aussi les autorités déconcentrées de l’Etat du Sénégal et les collectivités locales. Cependant, je tiens à réserver une mention particulière de remerciement aux nombreuses familles qui ont accepté de mettre en avant l’intérêt de la Nation en acceptant de libérer l’emprise de l’autoroute.

Je ne reviendrai que brièvement sur la qualité du partenariat exceptionnel et les efforts consentis par les partenaires techniques et financiers qui en plus du financement global consenti à hauteur de 130 milliards de francs CFA, continuent d’accompagner les différentes composantes du projet autoroute à péage par le biais d’une assistance technique dans des domaines tels que la réinstallation des populations, la restructuration urbaine et la gestion des déchets solides.

Dès aujourd’hui, des milliers d’usagers vont profiter d’un gain de temps considérable, de plus d’une heure, dans le trajet entrant et sortant entre Dakar et Diamniadio, soit sur un linéaire de 32 kilomètres.

Dès aujourd’hui, l’autoroute à péage Dakar-Diamniadio contribuera à réduire le coût des affaires et à améliorer l’accès aux opportunités économiques pour de nombreuses entreprises établies dans l’agglomération Dakaroise. 30 pourcents des entreprises Sénégalaises ont cité le déficit en infrastructures routières comme le principal facteur qui limite l'expansion de leurs activités. Jusque-là, elles ont souffert du manque de voies efficaces reliant Dakar aux zones rurales où les matières premières sont produites.

Cette autoroute représente aussi une opportunité réelle pour le Gouvernement de réaliser son programme décennal de lutte contre les inondations qui prévoit le désengorgement de la zone urbaine de Dakar par la création de nouvelles opportunités de lieux d’habitats et d’activités. Ces zones mieux aménagées pourront assurément soutenir le programme de restructuration des zones inondables et encourager la politique volontariste d’aménagement et de création de nouvelles villes pour lutter contre la prolifération des quartiers spontanés.

Sur le plan social, le projet aura un impact considérable sur le développement humain dans la région de Dakar. Il contribuera à améliorer les conditions de vie de plus de 30,000 personnes impactées par l’autoroute à péage à travers un accès accru aux services sociaux de base tels que l’éducation, la santé, et l’assainissement.

Cette autoroute jouera donc un rôle important pour faire progresser l’économie Nationale.

Enfin, nous encourageons tous les acteurs, et réitérons notre engagement en tant que partenaires techniques et financiers, à ne ménager aucun effort pour l’achèvement du projet autoroute à péage dans sa globalité, à savoir, l’achèvement des travaux d’aménagement du site de recasement de Tivaouane Peulh, la fermeture et la requalification de la décharge de Mbeubeuss et, enfin, la restructuration urbaine du quartier Pikine Irrégulier Sud.

Je vous remercie pour votre aimable attention.




Jeudi 1 Août 2013
Notez


Dans la même rubrique :