Inauguration du poste de santé de Gorom 2 : La souffrance des populations soulagée


En partenariat avec le Réseau Africain pour le Développement intégré (RADI), la commune de Bambilor a réalisé une vieille doléance des populations du village de Gorom 2. En effet, le ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime, Oumar Guèye y était pour procéder à l’inauguration d’un joyau ce jeudi 13 Avril. Celui-ci porte  sur une infrastructure sanitaire d’un coût de 85 millions F Cfa, dont 53 millions F Cfa comme apport de l’ONG RADI. Selon Dame Sall, le directeur exécutif de l’Organisation non gouvernementale, il s’agit d’un projet qui a été validé par l’Etat du Sénégal pour faciliter l’effectivité du droit à la santé des populations. Autant dire que le maire Ndiagne Diop s’est lancé dans la création d’un  territoire de développement local au niveau de sa commune où il a déjà construit plusieurs infrastructures comme des foyers de jeunes, des terrains de football et de basket, des marchés ainsi que des postes de santé entre autres réalisations. Mais également, le maire s’est engagé dans des travaux d’électrification et d’adduction d’eau dans certaines zones de la localité, et pour leur désenclavement. C’est pourquoi il a remercié le bureau du conseil municipal dont la majorité adhère au programme de développement local initié par son équipe. Mais pour le directeur de la santé, « la réalisation d’un tel projet renseigne sur le niveau de prise en charge par le maire, des questions liées à la décentralisation ». Il faut préciser que l’absence du ministre de la santé Eva Marie Coll Seck s’explique par le drame survenu au  DAKKA de Médina Gounass. Mais elle a tenu à doter le personnel du nouveau poste de santé, de lots de moustiquaires imprégnées  et autres produits d’hygiène. Cela, en plus du montant d’un (1) million F Cfa que Ndiagne Diop a mis à la disposition du comité de gestion pour son fonctionnement. Pour sa part, le ministre Oumar Guèye considère que le maire de Bambilor est en train de traduire concrètement l’émergence de sa localité à travers les actes qu’il ne cesse de poser pour l’intérêt des administrés. En outre, le Plan Sénégal émergent avec ses 3 axes, représente selon le ministre, une réponse aux préoccupations des Sénégalais.  En termes d’acquis, Oumar Guèye a rappelé les 30 milliards F Cfa qui ont été dégagés par le chef de l’Etat dans le cadre d’une politique de solidarité à travers les bourses de sécurité familiale. C’est le cas avec le PUDC également et la pêche où dit-il, le président de la République a défini un programme destiné à accompagner les acteurs en termes de motorisation des pirogues, de leur équipement en gilets de sauvetage et l’appui financier des pêcheurs.
Vendredi 14 Avril 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :