Inauguration du centre numérique ATOS Sénégal : Un projet novateur et révolutionnaire en développement digital


Le paysage numérique sénégalais vient de s’enrichir d’une nouvelle offre et pas des moindres, avec l’installation du géant ATOS au Sénégal, qui s’inscrit dans le souci d’accompagner notre pays dans la construction d'infrastructures pérennes capables de supporter notre ambition d’émergence.

En procédant à l’inauguration officielle du Centre Numérique des Services Atos pour l’Afrique de l’Ouest, le Président de la République, Macky Sall ne cache pas son ambition de faire de Dakar un hub numérique. «Nous devons maintenir notre avantage comparatif dans la mise en place d’infrastructures numériques… », a  dit le Chef de l’Etat qui invite par la même occasion les écoles et universités sénégalaises a davantage travailler à l’amélioration de leur curricula pour s’adapter à l’évolution du moment.
Revenant sur la pertinence de la mise en place du parc de technologie numérique de Diamniadio dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE), Macky Sall pense qu’il est nécessaire que le Sénégal s’engage dans l’enseignement scientifique pour mieux répondre aux perspectives d’emplois qui s’offrent dans le monde d'aujourd’hui avec l’écosystème du numérique.
D’où son optimisme affiché quant aux fortes perspectives d’emplois d’Atos Sénégal annoncées portant sur 2000 recrutements d’ingénieurs d’ici 2020. «Oui c’est très possible. Parce que le problème de chômage c’est aussi un problème d’adaptation », se convainc Macky Sall qui se félicite du développement rapide d’Atos après seulement deux ans de présence au Sénégal.
 Le Président Directeur Général Atos, Thierry Breton après avoir vivement remercié le Président de la République de son soutien, a expliqué la présence d’Atos au Sénégal par sa volonté de participer au Plan Sénégal Emergent (PSE).
«Pourquoi ne pas être un des acteurs du PSE  pour contribuer aux grands projets du Chef de l’Etat », a rappelé le PDG d’Atos qui explique le Centre Numérique des Systèmes Atos s’est voulu comme un projet novateur et révolutionnaire. «C’est un centre de compétences pour toute la région de l’Afrique de l’Ouest qui va concevoir des infrastructures technologiques innovantes et capables de mettre à disposition des compétences compétitives », précise Thierry Breton qui marque sa détermination à accompagner le Président Macky Sall dans le PSE.  
Il faut noter, par ailleurs que Atos Sénégal a déjà recruté pas moins de 250 ingénieurs dont  El Hadji Baba Diongue sortant de l’Ecole Supérieure Polytechnique de Dakar et Penda Ndiaye de la diaspora (France) qui ont tous les deux invité l’Etat à former davantage d’ingénieurs. Et ce, justement en vertu des perspectives d’emplois qu’offre le numérique avec notamment Atos Sénégal qui envisage de recruter 2 000 ingénieurs à l’horizon 2020... 


Jeudi 23 Juin 2016
Dakaractu




1.Posté par TRA le 24/06/2016 16:06
voila des sujets dinteret national



Dans la même rubrique :