«Il suivait des films pornographiques devant nous et emmenait des prostituées» (Le fils de Serigne Mbacké Ndiaye)


«Il suivait des films pornographiques devant nous et emmenait des prostituées» (Le fils de Serigne Mbacké Ndiaye)
Ce jour-là, vers 2 heures du matin, en compagnie des gendarmes, Serigne Mbacké Ndiaye, ancien ministre et porte-parole sous Wade, a tapé à la porte de celui qui a détourné son fils, B.M Ndiaye. En fin de compte, le garçon de 15 ans et son cousin C.S Dia ont été retirés de l’autorité de Cheikh Tidiane Sarr, qui serait un jeune marabout. Arrêté, puis placé sous mandat de dépôt depuis le 30 octobre 2013, Cheikh Tidiane Sarr qui accuse l’ancien ministre d’être venu chez lui «avec un pistolet», après plusieurs renvois de son procès, a enfin fait face au tribunal des flagrants délits de Dakar pour répondre des trois délits qui lui sont reprochés. Accusé de tentative d’escroquerie, de charlatanisme et de détournement de mineurs, il a écouté le récit de l’ado, B.M Ndiaye, qui dit l’avoir  connu via un certain Omar.

Le fils de Serigne Mbacké qui soupçonne le mis en cause d’avoir mis quelque chose dans le repas pour les attirer a aussi fait savoir : «Il suivait des films pornographiques devant nous et emmenait des prostituées. Mais, à chaque fois que des prostituées venaient, il nous demandait de sortir. A la question de savoir s’il avait des contacts maçonniques, il dit «Non». Mais une révélation de taille a été lâchée lorsqu’on lui a, encore, demandé son âge. «J’ai 27 ans, mais sur mes papiers, mon année de naissance est 1982.» Comment ça ? Le marabout s’explique : «En réalité, je m’appelle Mohamed Sarr, j’ai utilisé l’extrait de naissance de mon défunt grand-frère.» Mais pourquoi ? «A cette période, je devais récupérer de l’argent envoyé par mon grand-frère Abdou Fata Sarr. J’étais son bras droit.» Le tribunal, devant cette révélation de taille, a renvoyé le procès pour vérification. «On risque de condamner un homme mort», dira le juge.


L'Observateur
Samedi 23 Novembre 2013
Dakaractu




1.Posté par pahoum kania le 22/11/2013 21:30
Tu as utilisé 2 prenoms qu'il ne faut pas assoçiés au banditisme et à de la saleté c pour cela que la police n'a pas eu de probleme a t'apprehender

2.Posté par Ferlo le 25/11/2013 18:02
De grâce sauvez ma fille , et d'autres car un marabout soit disant nommé Cheikhouna résidant à Diamalaye a les mêmes pratiques que celui cité dans cet article.

3.Posté par yetou le 26/11/2013 15:30
Ferlo il faut aller a la DIC pour leurs dire ca

4.Posté par Zeus le 26/11/2013 15:53
Le mal se paie cache et nourrissez vos enfants avec de choses licites, vous obtiendrez là une vraie protection.



Dans la même rubrique :