"Il ne peut y avoir que la paix au Sénégal", déclare Wade à la sortie de la mosquée [Audio]


"Il ne peut y avoir que la paix au Sénégal", déclare Wade à la sortie de la mosquée [Audio]
Le président de la République, Abdoulaye Wade, a invité les Sénégalais à cultiver la paix et à inscrire toutes leurs actions dans ce sens, affirmant que "rien d’autre que la paix ne pourra arriver au Sénégal". ‘’Je salue tous les Sénégalais et leur demande de prier pour que la paix perdure dans ce pays et qu’on fête la Tabaski ensemble l’année prochaine’’, a-t-il dit lundi à l’issue de la prière de l’Aïd el Kabîr ou Tabaski qu’il a effectuée à la Mosquée Massalikoul Jinaan à Dakar. Le chef de l’Etat s’exprimait dans une brève allocution en langue ouolof après le rite du sacrifice du mouton auquel il a assisté devant l’imam Mouhamadou Moustapha Mbacké Ibn Abdoul Khadre. ‘’Le Sénégal est un havre de paix qui nous a été légué par nos devanciers qui ont tous cultivé la paix. Donc, tous les Sénégalais doivent souhaiter la paix et inscrire toutes leurs actions dans la paix parce que rien à part la paix ne peut prospérer dans ce pays’’, a-t-il dit. Le président Wade s’est en outre réjoui de la stabilité dans le pays, avant de grâce à Dieu qui a jusqu’ici préservé le Sénégal en y instaurant la paix. Il a invité ses compatriotes à prier en ce jour de fête pour la préservation de cette situation. ‘’Dieu nous a préservés jusqu’ici et a fait de notre Sénégal un pays exemplaire. En ce jour de Tabaski, nos prières portent sur la pérennisation de la paix pour qu’on puisse avancer ensemble et tous les Sénégalais doivent prier pour le pays’’, a-t-il ajouté. Les électeurs sénégalais sont convoqués le 26 février 2012 pour élire un président de la République. Le président sortant, Me Wade, est candidat à nouveau mandat qui lui est contesté par son opposition et la société civile. Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, a prié à la Mosquée mouride de Dakar, à l’instar du président du Sénat, Pape Diop, et du président du Conseil économique et social, Ousmane Masseck Ndiaye, tandis que le Premier ministre était à la Grande mosquée de Dakar. La Tabaski a été fêté ce lundi par la majorité des musulmans sénégalais et plusieurs prières ont rythmé les différents lieux affectés à ce rite musulman à travers les quartiers de la capitale. Avec APS
Lundi 7 Novembre 2011




1.Posté par Jeanne Marie DIENG GUEYE le 07/11/2011 15:46
Paroles de sagesse d'un homme responsable. Jusqu'en septembre dernier, je n'étais pas des supporters de Monsieur Macky SALL mais j'ai pu constater une certaine constance dans la démarcge de cet homme. Aujourd'hui en compagnie de beaucoup de jeunes et surtout de nombreuses femmes, nous avons décidé de battre campagne pour lui à travers le Sénégal. Nous nous ferons connaitre bientôt du grand public mais pour le moment, nous travaillons dans le silence et la plus grande discrétion pour ne pas tomber dans le piège du triomphalisme suicidaire. Nou suivi et observé tous les potentiels candidats à la présidentielle mais j'avoue que nous avons été surpris par Monsieur Macky SALL : patriote, calé, posé, pondéré et très courtois dans ses interventions publiques même à l'égard de ses ex-frères libéraux qui lui avaient fait avaler toutes les couleuvres. Nous n'avons même pas cherché à le rencontrer car notre démarche est désintéressée. seul l'intérêt du Sénégal nous incombe. Tous les autres candidats sont respectables et nous ne doutons pas un seul instant de la sincérité de leurs motivations mais pour nous Macky Sall fait la différence et nous allons travailler en conséquence pour faire de lui le prochain chef de l'Etat sénégalais. Avec lui, c'est la sérénité personnifiée et le Sénégal en a besoin pour restaurer les valeurs républicaines et asseoir une paix sociale durable sans laquelle il est impensable de mettre en application une stratégie de dveloppement gagnante. Vive la République ! Vive le Sénégal ! Vive Macky Sall !

2.Posté par awa fall le 08/11/2011 21:03
MR LE PRESIDENT ! cette paix est entre vos mains . Ce pays vous a tout donné et à votre tour surtout apres un certain bilan politique et apres un certain age c'est pas joli de tirer sur la corde aujourdhui il est question de respecter ce vous meme vous aviez dit ( j'ai bloqué ,je pourrai pas participer aux elections de 2012)
QUE DIEU VOUS ASSISTE A PRENDRE LA BONNE



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016