Il faut dissoudre la milice des « Thiantacounes » ! (Amadou Diaw)


Il faut dissoudre la milice des « Thiantacounes » ! (Amadou Diaw)
Les images choquantes montrant la folie dévastatrice des Thiantacounes, cette milice composée de jeunes endoctrinés, troublent le regard et nous poussent à nous poser d’innombrables questions. De quoi notre citoyenneté est faite ?

Les révolutionnaires de 1789 disaient que la Loi est la même pour tous selon qu’elle protège ou qu’elle punit. En conséquence nul ne peut être au dessus de la loi. Le déchainement de violence observé hier a tétanisé plus d’un devant le spectacle qui s’offrait sous nos yeux : le saccage des biens d’autrui. Cent vingt sept véhicules de particuliers saccagés et deux bus de Dakar Dem Dikk calcinés. Et cela nous pousse à moult interrogations. Quelle est l’avenir d’une démocratie où n’importe quel gourou peut prendre en otage des milliers de jeunes par la simple promesse d’un au-delà meilleur, et dans des circonstances manifestement obscures et / où malgré tout, les familles restent passives et l’Etat laisse faire, au nom du libre principe religieux. Quelle est l’avenir d’une démocratie où n’importe quel quidam peut s’insurger violemment et illégalement contre toute décision administrative ou judiciaire pourvu simplement que celle-ci ne lui soit pas favorable. S’il faut prendre le taureau par les cornes, et s’il faut administrer la thérapie adéquate au mal, la première chose serait de dissoudre la milice des Thiantacounes.

A l’école des Thiantacounes, le discours est décousu, désarticulé et dithyrambique. A l’opposé des politiques, il ne participe pas à la construction d’une opinion publique, forte, saine, base véritable d’une démocratie, où de la contradiction jaillissent les idées lumineuses. Le discours des Thiantacounes n’est fort que de la force d’un café gratuit et…enivrant.

J’ai la conviction que pour le meilleur de notre société, l’endoctrinement des jeunes par certains gourous, à des fins purement personnelles quelles soient d’ordre politique ou religieux, doit être sévèrement puni par la loi parce qu’il sape les fondements même de la famille et au-delà de notre société. Je m’explique.

Il est connu que nos parents exercent sur nous une influence physique, psychologique et sociale. Notre corps tant dans son fonctionnement que dans son apparence, dépend fortement de l’hérédité que nous ont transmis nos parents. Mieux, la confiance que nous avons en nous même, notre façon de gagner ou de perdre, d’aimer ou de détester, de dominer ou d’être dominé dépend des modèles relationnels que nous avons acquis au contact de nos parents. Les choses que nous trouvons importants dans la vie, les buts que nous poursuivons, les causes que nous défendons, les amis que nous avons sont fonction des valeurs acquises dans l’environnement familial.

Mais tout ceci, risque de s’écrouler par cette forme d’endoctrinement qui développe un modèle relationnel quasi absurde parce qu’absolu. Notre conviction profonde est que c’est le savoir qui libère l’homme des ténèbres de l’ignorance qui fait le lit de la violence et de l’intolérance. Or toutes les formes d’expression de l’ignorance se déploient dans une logique destructrice dont la cible privilégiée est autrui qui a une identité et une opinion contraire à la nôtre. Hier, la cible c’était vous et moi. La logique destructive n’avait pas de limite. C’est pourquoi j’en suis arrivé à la conclusion que l’image n’est plus le reflet que nous renvoie le miroir, reflet d’un Sénégal de paix et de concorde. L’image est devenue la réalité nue et têtue : celle d’un Sénégal qui s’installe l’impunité.

Amadou Diaw
Journaliste




Mercredi 24 Octobre 2012
Notez

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

33.Posté par SALIOU le 28/10/2012 17:25
MAI VOU CRITIKEZ CHEIKH BETHIO EN DISAN KIL NS A MARABOUTE TOU SA S SON DES MENSONGE SI VOS MARABOU SAVE KLK CHOZ IL NON KA NOU DETOURNEZ VER EUX VOU PARLEZ BOCOU.............DIEREUDIEF CHEIKH BETHIO DIAMOU S SALIOU

32.Posté par Jamaa jigi le 25/10/2012 13:12
Monsieur Diaw! votre analyse est tout à fait pertinente. Mais, au risque de passer pour être un cynique, je dirai que ces actes de vandalisme s'inscrivent dans l'ordre logique des choses. Car certaines catégories de citoyens ont définitivement acquis la conviction que la tenue d'aucun propos ou la commission d'aucune action ne leur est interdite tant que cela emporte l'assentiment de leurs directeurs de conscience. Elles ont le sentiment qu'elles peuvent violer les lois ou mettre en péril notre commune volonté de vie commune sans conséquence aucune. Monsieur Diaw! nous sommes tous responsables de ce qui s'est passé le 23 octobre 2012, à Dakar et, probablement, de ce qui se passera, ici ou ailleurs, les mois ou les années à venir. Dans la mesure où nous avons perdu, depuis belle lurette, la capacité de nous indigner et de dénoncer haut et fort les travers de notre société. Nous ne savons plus, ou nous feignons de ne plus savoir, faire la différence entre ce qui relève de nos valeurs intrinsèques, y compris celles islamiques, et ce qui relève de la pure perversion. Au nom de quelle religion un chef religieux, ou prétendu comme tel, se permet de marier des jeunes filles et des jeunes gens à l'insu de leurs géniteurs ou d'organiser des scènes d'orgie où le rythme des tambours rivalisent d'ardeur avec les pas de danse endiablés du "Cheikh" lui-même?
En tous les cas il peut s'agir de tout sauf de l'islam, la religion dont les préceptes nous ont été enseignés par la meilleure des créatures: Mouhammad Al Amine (SAWS).
Monsieur Diaw! combien de fois nous avons vu des actes, à la limite de l'indescence, se commettre sous nos yeux, sans que nous ne levons le petit doigt, tant que cela ne nous vise pas directement dans notre intégrité physique. Tenez! des citoyens installent, sur les chaussées, leurs commerces, sous prétexte qu'il doivent gagner leur vie, même si c'est au péril de celle des autres, nous feignons de ne rien voir. Des transporteurs surchargent leurs véhicules de passagers ou de produits de toutes sorte, au nez et à la barbe des forces de l'ordre, cela ne semble déranger personne, sauf si la catastrophe survient. On impose des nuits blanches aux paisibles citoyens, parmi lesquels il y a des enfants et des malades qui ont, plus que tous autres, besoin de repos, nous trouvons cela normal, surtout si c'est à l'occasion d'une manifestation qualifiée de religieuse.Et j'en passe.

31.Posté par Jamaa jigi le 25/10/2012 13:08
Monsieur Diaw! votre analyse est tout à fait pertinente. Mais, au risque de passer pour être un cynique, je dirai que ces actes de vandalisme s'inscrivent dans l'ordre logique des choses. Car certaines catégories de citoyens ont définitivement acquis la conviction que la tenue d'aucun propos ou la commission d'aucune action ne leur est interdite tant que cela emporte l'assentiment de leurs directeurs de conscience. Elles ont le sentiment qu'elles peuvent violer les lois ou mettre en péril notre commune volonté de vie commune sans conséquence aucune. Monsieur Diaw! nous sommes tous responsables de ce qui s'est passé le 23 octobre 2012, à Dakar et, probablement, de ce qui se passera, ici ou ailleurs, les mois ou les années à venir. Dans la mesure où nous avons perdu, depuis belle lurette, la capacité de nous indigner et de dénoncer haut et fort les travers de notre société. Nous ne savons plus, ou nous feignons de ne plus savoir, faire la différence entre ce qui relève de nos valeurs intrinsèques, y compris celles islamiques, et ce qui relève de la pure perversion. Au nom de quelle religion un chef religieux, ou prétendu comme tel, se permet de marier des jeunes filles et des jeunes gens à l'insu de leurs géniteurs ou d'organiser des scènes d'orgie où le rythme des tambours rivalisent d'ardeur avec les pas de danse endiablés du "Cheikh" lui-même?
En tous les cas il peut s'agir de tout sauf de l'islam, la religion dont les préceptes nous ont été enseignés par la meilleure des créatures: Mouhammad Al Amine (SAWS).
Monsieur Diaw! combien de fois nous avons vu des actes, à la limite de indescence, se commettre sous nos yeux, sans que nous ne levons le petit doigt, tant que cela ne nous vise pas directement dans notre intégrité physique. Tenez! des citoyens installent, sur les chaussées, leurs commerces, sous prétexte qu'il doivent gagner leur vie, même si c'est au péril de celle des autres, nous feignons de ne rien voir. Des transporteurs surchargent leurs véhicules de passagers ou de produits de toutes sorte, au nez et à la barbe des forces de l'ordre, cela ne semble déranger personne, sauf si la catastrophe survient. On impose des nuits blanches aux paisibles citoyens, parmi lesquels il y a des enfants et des malades qui ont, plus que tous autres, besoin de repos, nous trouvons cela normal, surtout si c'est à l'occasion d'une manifestation qualifiée de religieuse.Et j'en passe.

30.Posté par Jamaa jigi le 25/10/2012 11:03
Monsieur Diaw! votre analyse est tout à fait pertinente. Mais, au risque de passer pour être un cynique, je dirai que ces actes de vandalisme s'inscrivent dans l'ordre logique des choses. Car certaines catégories de citoyens ont définitivement acquis la conviction que la tenue d'aucun propos ou la commission d'aucune action ne leur est interdite tant que cela emporte l'assentiment de leurs directeurs de conscience. Elles ont le sentiment qu'elles peuvent violer les lois ou mettre en péril notre commune volonté de vie commune sans conséquence aucune. Monsieur Diaw! nous sommes tous responsables de ce qui s'est passé le 23 octobre 2012, à Dakar et, probablement, de ce qui se passera, ici ou ailleurs, les mois ou les années à venir. Dans la mesure où nous avons perdu, depuis belle lurette, la capacité de nous indigner et de dénoncer haut et fort les travers de notre société. Nous ne savons plus, ou nous feignons de ne plus savoir, faire la différence entre ce qui relève de nos valeurs intrinsèques, y compris celles islamiques, et ce qui relève de la pure perversion. Au nom de quelle religion un chef religieux, ou prétendu comme tel, se permet de marier des jeunes filles et des jeunes gens à l'insu de leurs géniteurs ou d'organiser des scènes d'orgie où le rythme des tambours rivalisent d'ardeur avec les pas de danse endiablés du "Cheikh" lui-même?
En tous les cas il peut s'agir de tout sauf de l'islam, la religion dont les préceptes nous ont été enseignés par la meilleure des créatures: Mouhammad Al Amine (SAWS).
Monsieur Diaw! combien de fois nous avons vu des actes, à la limite de indescences, se commettre sous nos yeux, sans que nous ne levons le petit doigt, tant que cela ne nous vise pas directement dans notre intégrité physique. Tenez! des citoyens installent, sur les chaussées, leurs commerces, sous prétexte qu'il doivent gagner leur vie, même si c'est au péril de celle des autres, nous feignons de ne rien voir. Des transporteurs surchargent leur véhicules de passagers ou de produits de toutes sorte, au nez et à la barbe des forces de l'ordre, cela ne semble déranger personne, sauf si la catastrophe survient. On impose des nuits blanches aux paisibles citoyens, parmi lesquels il y a des enfants et des malades qui ont, plus que tous autres, besoin de repos, nous trouvons cela normal, surtout si c'est à l'occasion d'une manifestation qualifiée de religieuse.Et j'en passe.

29.Posté par IL SUFFIT le 25/10/2012 09:14
DESOLE ABDOULAYE DIALLO, TU N'AS RIEN COMPRIS. JE NE PARLE DE PERSONNE D'AUTRE SINON QUE DE VOUS LES THIANTAKOUNES. JE DIS QUE JE NE ME LAISSERAI PLUS JAMAIS AGRESSER ENCORE MOINS TOUCHER A MON BIEN. JE JURE SUR LA BIBLE QUE LE PREMIER THIANTACOUNE QUI S'ATTAQUERA ENCORE A MA PERSONNE OU A MON BIEN, JE L'ENVOIE EN ENFER ! AVEC TOUT LE RESPECT QUE J'AI POUR LES FORCES D L'ORDRE ET LA LOI ! CE SERA OEIL POUR OEIL, DENT POUR DENT !

28.Posté par abdoulaye diallo le 25/10/2012 02:07
tu sais que ton discours est très amusant. Si nous les thiantakones sont violents que dire donc de ces gens qui sont aujourd'hui au pouvoir et qui sont les acteurs principaux du mouvement du 23 juin et du saccage des biens de plusieurs marchants ambulants, c'est vraiment honteux quand je vous lis tes propos :"Les révolutionnaires de 1789 disaient que la Loi est la même pour tous selon qu’elle protège ou qu’elle punit. En conséquence nul ne peut être au dessus de la loi " donc que dire du cas barthélémy diaz qui est inscrit sur les liste des députés alors que la justice ne c'est même pas encore prononcé sur son cas. Alors te crois pas plus conscient que nous thiantakones. J'ai 25 ans et je gère mon propre entreprise de développement informatique. Donc c'est pas à toi de nous donner une leçon.

27.Posté par IL SUFFIT ! le 24/10/2012 19:59
UNE CHOSE EST CERTAINE : LE PREMIER THIANTACOUNE QUI S'ATTAQUERA ENCORE A MA PERSONNE OU A MON BIEN ME TROUVERA SUR SON CHEMIN ! AVEC TOUT LE RESPECT QUE J'AI POUR LA LOI ET LES FORCES DE L'ORDRE, JE NE LES LAISSERAI PLUS AGIR IMPUNEMENT !

26.Posté par Messie le 24/10/2012 17:43
C'EST TELLEMENT FACILE DE DEMANTELER CETTE BANDE DE CRETINS.
Il faut faire agir la POLICE,la GENDARMERIE et l'ARMEE,tout ceci en collaboration avec les populations.

25.Posté par Vivien le 24/10/2012 17:38
Les Sénégalais ne se sentiront en sécurité que lorsque ces voyous organisés seront démantelés.
Thiantacounes et autres talibés doivent être matés,quitte à y associer l'Armée Nationale.

24.Posté par teral le 24/10/2012 14:27
moshita je te respecte. ton analyse est acceptable
il faut inviter diaw a une seance de thiantacoune. mais il a kan meme souiligné des aspects importants

23.Posté par lay le 24/10/2012 13:50
C'est vrai qu'il faut dissoudre les Thiantakounes. Suis d'accord mais ce ne sont pas là les seules milices qu'ils faut dissoudre. Votre article est intéressant mais limitatif. Pensez-vous que si c'était Kara qui était en prison ses talibés( ses soldats comme ils les appelle) ne feront pas la même chose que les thiantakounes? C'est la même remarque pour "soldats" Niassènes.
Refusons tout, pas seulement ceux qui sèment le bordel maintenant.

22.Posté par moshita le 24/10/2012 13:49
je suis vraiment désolée sir diaw mais avez vous bien analysé les tenants et aboutissants de cette nouvelle société sénégalaise? En vérité dans un pays à majorité musulmane on se permet chaque seconde de parler de viol d'homosexualité de libertinage de vol et tant d'autres choses qui font peur pour nos générations futures croyez vous que votre analyse ne serait pas pertinente si vous l'aviez axée sur ces failles de cette société en péril? au lieu de s'attaquer a une creation divine qu'est Cheikh Béthio!!! je crois en fait que vous vous lancez dans un domaine qui vous est carrément inconnu. En réalité Cheikh Béthio ne donne à personne du café ou des mets enivrants? Croyez vous qu'il ne craint pas SERIGNE SALIOU pour ces genres de choses je crois que vous avez oublié le jour ou il était à la radio scandant que SERIGNE SALIOU était dieu! meme les petits fils de serigne saliou étaient étonnés et en ce temps la c'est SERIGNE SALIOU lui meme qui leur disait de faire comme lui car c'est lui Cheikh béthio qui détient la vérité! Monsieur DIAW pour ne etre tès théorique je vous invite à vous rapprocher du khassaide ROUMNA SHUKUR dans lequel SERIGNE TOUBA nous montre les vertus de l'action de grace que fait Cheikh Béthio! il n'y a aucun homme a part lui dans ce monde qui immole tant de betes pour rendre grace des bienfaits d'allah moi je peux te dire que cela fait une année que je suis thiantacone et j'ai appris a etre plus calme plus véridique plus curieuse et à avoir plus de talibé avec mon prochain Cheikh Béthio par la grace de SERIGNE SALIOU m'a appris la vie en société les bonnes manières, comment vivre avec ma famille et comment respecter son prochain et se faire respecter c'est grace à lui que j'apprends les khassaides de SERIGNE TOUBA que j'ai appris à cotoyer le Coran à avoir une éducation spirituelle basée sur les principes de l'islam et la sounnah du prophète il m'a appris a parler dans une assistance à maitriser les connaisssances klivresques des grands poles de l'islam et à mieux connaitre Serigne touba!!! aujourd'hui je rends grace à SERIGNE SALIOU d'avoir fait de moi une disciple du CHEIKH appréciée par toute ma famille et mon milieu scolaire; Je vous exhorte MR DIAW à voir de plus près quel est l'objectif de ce saint homme sachant qu'inchallah nous danserons pour dieu le jour de la résurrection nous thiantacones sur les airs de la flute de david et n'oublie pas que monts et montagnes danseront avec nous cf versets coraniques!!!! CHEIKH BETHIO DIAMOU SERIGNE SALIOU YAL NAFI SAKH!!!! ma ngui toubeul nieup tey diegalou bou weer wayé di diégal nieup

21.Posté par asslesirou le 24/10/2012 11:40
bien dit. tout a fait daccord avec cette analyse

20.Posté par reuss guine le 24/10/2012 11:22
trés bonne analyse. Mais dissoudre ce serait trop. je connais Diaw le grand. ya pas plus libre desprit et plus droit que lui. Dont care grand.

19.Posté par kpdp123 le 24/10/2012 11:22
Icarus, c'est koi ce nom.
T'es ni Sénégalais, ni Musulman.
Sénégalais Réveillez vous.

18.Posté par Icarus le 24/10/2012 11:08
Il faut une LOI ANTI SECTES dans ce pays, et le problème sera vite réglé.

17.Posté par dubitatif le 24/10/2012 10:57
heu...je suis pas tiant.je suis meme pas Talibé Mouride mais je considere en toute honneteté que l'on doit laisser Cheikh betio rentrer chez lui.

je ne suis pas dans le secret des Dieu, je suis éloigné du dossier mais:

-si des talibes se sont leves pour avouer ce crime,
-si le Cheikh est une personnalité publique qui habite ici qui a des talibes ici et qui ne peut en aucun cas s'echapper,
-s'il est malade au point de ne plus pouvoir marcher damané il faut le laisser aller se faire soigner.

Aujourd hui le remarque que j ai fait est qu' au lieu de parler de ce prisonnier malade qui git a reubeuss le pouvoir et la prese ne fait que parler de casses de vehicules...bizarrrrr

16.Posté par kpdp123 le 24/10/2012 10:42
Yaw Amadou Diaw,

KataL Sa Ndéye Feulé, en 1789 Sa Mame Esclave la Wone vendu par ses propres frères.

Aujourd'hui Franc-macons yi Mép Nanou Sénégal et c'est vous Domaram yi qui êtes les nouveaux traitres. Vous n'avez même pas Honte. Qui trompez vous à part vous même , Bande de Laches !

MaCky Sall et son Gouvernement ne sont que des marionnettes de ces Lobbies Sionistes, traitres de L'afrique avec les Ali Obami, Alassane Wattara et autres. Thieuy Nitt Kou GnouL

Mais Alakhira deugue la. Vous vous prenez pour des malins? journalistes corrompus ! J'ai pitié de VOUS

CHEIKH Béthio Serigne SALIOU moko Tanne.

Guène Koy Khékh nakh franc-maçons yi diléne Fay ... Chacun devra assumer son Choix.

15.Posté par kpdp123 le 24/10/2012 10:42
Yaw Amadou Diaw,

KataL Sa Ndéye Feulé, en 1789 Sa Mame Esclave la Wone vendu par ses propres frères.

Aujourd'hui Franc-macons yi Mép Nanou Sénégal et c'est vous Domaram yi qui êtes les nouveaux traitres. Vous n'avez même pas Honte. Qui trompez vous à part vous même , Bande de Laches !

MaCky Sall et son Gouvernement ne sont que des marionnettes de ces Lobbies Sionistes, traitres de L'afrique avec les Ali Obami, Alassane Wattara et autres. Thieuy Nitt Kou GnouL

Mais Alakhira deugue la. Vous vous prenez pour des malins? journalistes corrompus ! J'ai pitié de VOUS

CHEIKH Béthio Serigne SALIOU moko Tanne.

Guène Koy Khékh nakh franc-maçons yi diléne Fay ... Chacun devra assumer son Choix.

14.Posté par kpdp123 le 24/10/2012 10:34
Yaw Amadou Diaw,

KataL Sa Ndéye Feulé, en 1789 Sa Mame Esclave la Wone vendu par ses propres frères.

Aujourd'hui Franc-macons yi Mép Nanou Sénégal et c'est vous Domaram yi qui êtes les nouveaux traitres. Vous n'avez même pas Honte. Qui trompez vous à part vous même , Bande de Laches !

MaCky Sall et son Gouvernement ne sont que des marionnettes de ces Lobbies Sionistes, traitres de L'afrique avec les Ali Obami, Alassane Wattara et autres. Thieuy Nitt Kou GnouL

Mais Alakhira deugue la. Vous vous prenez pour des malins? journalistes corrompus ! J'ai pitié de VOUS

CHEIKH Béthio Serigne SALIOU moko Tanne.

Guène Koy Khékh nakh franc-maçons yi diléne Fay ... Chacun devra assumer son Choix.

1 2


Dans la même rubrique :