Il faut casser la spirale infernale de la mort (le commentaire du jour de Cheikh Yérim Seck).


Il faut casser la spirale infernale de la mort (le commentaire du jour de Cheikh Yérim Seck).
DAKARACTU.COM  Lundi, après que déjà un jeune policier a trouvé la mort dans des conditions atroces, ce sont un jeune et une femme qui ont été abattus par des gendarmes qui ont fait usage de leurs armes en tirant sur une manifestation avec des balles réelles. Le drame s’est déroulé à Podor et, en cette journée de deuil, il flottait comme un voile de brume triste, comme une chape de plomb sur ce pays qui avait l’air triste et le vent lourd. Ces morts ne choquent plus personne. Elles arrivent comme les confirmations de craintes généralisées, je n’ose dire de vœux, qui tombent juste, comme des pronostics gagnants. Nul étonnement lorsqu’on apprend ces morts d’innocents, qu’on va peut-être appeler des martyrs après que les leaders politiques, toujours à l’abri de leurs gardes musclés, aient menés ces jeunes sous les balles des policiers. Nul écœurement lorsqu’on sait qu’un jeune policier meurt de n’avoir pas été formé suffisamment. Nous sommes dans une spirale de la violence qui appelle la violence et qui a débuté par un « œil pour œil dent pour dent » présidentiel pour finir par un «  nous irons avec lui là où il voudra, jusqu’à la mort » de notre opposition guindée et « torpédoisée », les jours de manifs et de dissipation politique post soixant’huitarde. De grâce, ne nous familiarisons pas avec la mort. On commence par un, puis deux, puis quatre et, quand on nous parlera de charniers dans un de nos quartiers, il sera bien trop tard. Il ne suffit pas de se dire à tout bout de champ que notre pays a reçu les prières de saints hommes. La Syrie en a connu bien plus que nous et qui y ont déposé bien plus de prières et de vœux. C’est aujourd’hui un pays où la mort est banalisée. La Paix. La Vie. La Foi. Oui, mais la mort, de grâce, tuons-la !!!
Mardi 31 Janvier 2012




1.Posté par Vérité le 31/01/2012 07:12
Voilà bien ce qu'on attend d'un journaliste: la responsabilité pour le peuple et uniquement pour le peuple. Je ne sais pas si tout le monde aura la chance de lire ce message, en tout cas ça m'a touché moi. respect!!!!
Dans ce jeu de "Dëgër bopp" on verra qui finira avec qui!

2.Posté par papi le 31/01/2012 08:56 (depuis mobile)
bien di en cas ça n'arrange persone k ce pays tombe dans la violence,un peu de retenu, c tout ce k nous demandons.

3.Posté par TRISTAN le 31/01/2012 08:59
Voilà, là au moins on sent votre sens de l'intérêt général, ce qui est différent lorsque vous prédisez l'implosion du M23 ou la fin du régime en place. Notre seul parti, nous c'est le Sénégal

4.Posté par Ousseynou le 31/01/2012 09:20
Message de paix, toujours bienvenue.
Ceci dit bien des internautes commencent à etre vigilents quant à la ligne éditoriale de Dakaractu.
Je suis CYS depuis plus de 7 ans et depuis lors je note avec admiration son sens de l'équidistance mais il ya des tournures ou des choix d'articles qui en disent long.
J'avoue que je continue à lire Dakaractu, mais plus de la même façon depuis le 26 janvier (suivez mon regard)

5.Posté par JACQUES le 31/01/2012 09:39
Merci des propos qui sont de nature à apaiser la tension .Je suppute rien du tout mais CYS est très tendre avec les tenants du pouvoir.J'espère que rien ne se cache derrière cet article dans lequel vous avez revêtu le grand boubou d'un sage averti en bon moraliste.ENGAGEMENT ou LOI DU MARCHE ?

6.Posté par Témoin le 31/01/2012 10:57
" Nul étonnement lorsqu’on apprend ces morts d’innocents, qu’on va peut-être appeler des martyrs après que les leaders politiques, toujours à l’abri de leurs gardes musclés, aient menés ces jeunes sous les balles des policiers " Ce ne sont pas des propos de kelkun ki prône la paix, cé un parti pris, les gens ont le droit de marcher et ont marché. Les forces de l'ordre n'ont pas le droit d'user de balles réelles et de tirer en direction des manifestants, la vieille a été atteinte au niveau de la nuque, donc par derrière, kel danger pouvait elle constituer pour les gendarmes ?

7.Posté par KAZZ le 31/01/2012 12:14
VIVE LA JUSTICE-VIVE LA VERITE-VIVE LE SENEGAL. jugeons les hommes de loi responsables de ces bavures.C'est mieux Quand un policier meurt la justice se léve et fait le necessaire alors que si un civil est assassiné rien n'est fait. le pouvoir = la police. la police=le pouvoir.

8.Posté par KAZZ le 31/01/2012 12:16
VIVE LA JUSTICE-VIVE LA VERITE-VIVE LE SENEGAL.

jugeons les hommes de loi responsables de ces bavures.C'est mieux

Quand un policier meurt la justice se léve et fait le necessaire alors que si un civil est assassiné rien n'est fait.

le pouvoir = la police. la police=le pouvoir.

tristan: est ce que avoir le sens de l'interet général c'est cautionné le mensonge exécutif et de vivre dans le wax waxet

9.Posté par lustig le 31/01/2012 16:45
Je lance un appel à la police et à la gendarmerie et meme à l'armée. Ne vous laissez pas manipuler par ces hommes politiques. l'argent qu'il vous donne ce wade là c'est l'argent du peuple. Vous etes les sauveurs de la nation. n'acceptez jamais de taper et de blesser les sénégalais pour un homme qui se dédit. Les forces de sécurité ont toujours été cités à l'étranger par leur professionnalisme. Pensez au Général Waly FAYE, au Général Mansour SECK , au Général Amadou Abdoulaye Dieng,au Général Da Souza etc. N'acceptez pas que le pays se divise. Parlez fermement à ce président



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016