Il avait traité le Chef de l’Etat de « mécréant » : l’Imam Ibrahima Sèye est sorti de prison


Condamné à un an de prison après plus de sept mois de détention, l'imam Ibrahima Sèye, 38 ans, par ailleurs professeur d'histoire-géographie dans un lycée de Kolda, est sorti de prison aujourd’hui.
Le procureur avait requis le 11 mai 2016, cinq ans de prison contre M. Sèye, qui fait partie de la dizaine de personnes, dont plusieurs imams, arrêtées en octobre, pour affinités avérées avec Aqmi (Al-Qaïda au Maghreb islamique) et l'Etat islamique (EI).
A l'audience du 11 mai, le prévenu avait assuré seul sa défense, s'exprimant en langue locale wolof entrecoupée de français et d'arabe.
Interrogé par le président du tribunal sur ses propos lors d'un prêche prononcé en septembre 2015 dans un lieu de culte, il avait affirmé avoir agi au nom de l'islam et contre « l'impérialisme occidental et américain », évoquant « le choc des civilisations et des religions ».
Dans ce sermon, dont un enregistrement sur CD avait été présenté à l'audience, il avait affirmé que « tous les militaires envoyés au Mali sont des mécréants », en référence notamment au contingent sénégalais de la force de l'ONU dans ce pays. 
Mercredi 18 Octobre 2017
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :