Idy et la tragédie en « P » ( par Ndèye Soukèye Guèye)


Idy et la tragédie en « P » ( par Ndèye Soukèye Guèye)
Les marqueurs indélébiles du caractère d’Idrissa Seck sont l’hypocrisie et le sophisme. Aussi sa volonté forcenée de convaincre par le truchement des versets coraniques, procède de la conjonction de ces deux facettes de son être. L’ « adversaire le plus irréductible de Macky Sall » a-t-il médité cette parole divine affichée dans le Saint Coran : « Dieu jettera les hypocrites au plus bas niveau de l’existence ».


Aujourd’hui, l’itinéraire tragique de l’homme confirme le théorème existentiel des quatre « P » ont balisé cet itinéraire de la perdition : La Primature, qui augurait des lendemains qui chantent, la Prison, le signal de la déchéance, le Protocole de Rebeuss, signe et aveu de sa culpabilité, enfin la Poubelle qui sanctionne un présent qui désenchante.


Nous, honorables membres de l’APR, qu’avons-nous à fouiller dans une poubelle, en ignorant le programme politique de notre leader et ses réalisations ? C’est cela la bonne question.


Son rêve de quatrième Président du Sénégal, à l’encontre des décrets, même divins, transformé en cauchemar, n’aura été que la prémonition de l’avènement de celui que Dieu et les Sénégalais ont choisi pour présider aux destinées de notre Nation, le Président Macky Sall. L’heure a sonné pour nous apéristes : après avoir bien rendu grâce à Dieu pour ses bienfaits à notre endroit, de penser aux choses sérieuses : vider la poubelle au dépotoir de l’histoire, et nous concentrer sur les urgences sociales. Maintenant à défaut de 5éme « P » de Président de la République, Idy est tombé dans la Palilalie.
 
Ndèye Soukèye Guèye ( Coordonnatrice des femmes républicaines Unies de Thiès)
Lundi 18 Juillet 2016
Dakaractu




1.Posté par Deug le 18/07/2016 11:53
personne ne va te donner de l’importance à tes paroles et tu te décrit toi mème. Ndeysane

2.Posté par Diop talla le 18/07/2016 13:00
Ne généralise pas, mon cher. Dis pas toi, mais beaucoup d'autres, le plus grand nombre d'ailleurs, accorderont un gd intérêt à ce texte concis bien écrit. Surtout que cette brave dame, à mon sens, dit la Vérité. La Vérité, chose à laquelle Dieu accorde une importance à nulle autre pareille. Méditons les dites de Mme Guèye sans chauvinisme ou esprit partisan.



Dans la même rubrique :