Idrissa Seck devrait être le dernier politicien à parler d'honneur. ! (Convention des Cadres Républicains)


Idrissa Seck devrait être le dernier politicien à parler d'honneur. ! (Convention des Cadres Républicains)
Suite à la décision du Président Macky Sall de respecter les recommandations du Conseil constitutionnel, Idrissa Seck se signale à l'opinion par son style habituel, grossier et vindicatif.
ll est bon de rappeler que lui Idrissa Seck a longtemps perdu son honneur dans les geôles de Rebeuss où il fut incarcéré pendant 8 mois pour détournement de nos deniers publics. Idrissa Seck n'a, à l'époque, dû son salut qu'au fameux protocole de Rebeuss dans lequel il s'est engagé à rendre à Abdoulaye Wade nos milliards pour lesquels ils s'étaient  disputés. Idrissa Seck doit vraiment être le dernier politicien à parler d'honneur! Concernant la réduction du mandat présidentiel,  le Président Macky Sall a fait tout ce qu'il devait faire et il a respecté sa parole. Nous félicitons le Président Macky Sall pour les révisions constitutionnelles qu'il propose et qui sont incontestablement de nature à renforcer notre démocratie.  Si la réforme est adoptée, plus jamais il ne sera possible de changer la durée du mandat de 5 ans renouvelable une fois,  les pouvoirs de l'Assemblée nationale et les droits des justiciables seront renforcés et l'opposition aura un statut institutionnel. Ceci sont des avancées incontestables et nous appelons les sénégalais à voter massivement le 20 mars pour un large triomphe du "oui". Quant à  Idrissa Seck  qui visiblement ne peut se départir de son éternelle obsession présidentielle, nous lui conseillons de  prendre son mal en patience et surtout  de faire montre de dignité et décence eu égard aux fonctions étatiques qu'il a eues  à occuper dans le pays.

Fait à Dakar le 18 février 2016
La Coordination des Cadres Républicains de Dakar
Jeudi 18 Février 2016
Dakar actu




1.Posté par Niit le 18/02/2016 02:48
Et encore qu'il avait annoncé sa retraite politique en 2022 à moins qu'il ne fasse du wax waxet

2.Posté par St le 18/02/2016 03:43
Oui les cadres republicains vous avez raison que Idrissa Seck a perdu son honneur a rebeus sauf que vous oubliez de mentionnee que c'est votre leader qui etait l instigateur de ce dossier vraiment vous devriez avoir honte de parler de rebeuss

3.Posté par jules le 18/02/2016 08:40
du bla bla koi

4.Posté par welainde le 18/02/2016 12:28
Béni soit celui qui respecte la voie de la Sagesse en ne s’enflant pas d’orgueil.
Le président Macky Sall a respecté sa promesse. Ceux qui sont tristes sont ceux qui voulaient que le président Macky Sall, malgré la Décision ou l’Avis du Conseil Constitutionnel, s’enfle d’orgueil et démissionne pour respecter la parole donnée. Pourquoi ? Parce que lui, il est Sam Mariam Moolo Barogo.
S’il le fait, il sait qu’il perdra définitivement le pouvoir parce qu’il aura insulté ceux qui ont voté pour lui malgré les sarcasmes, les souffrances, les menaces et les insultes du pouvoir d’Abdoulaye Wade.
Comment se fait-il qu’un homme doué de raison qui a eu la confiance du peuple pour un mandat de sept ans, le rejette et revient demander au même peuple un autre suffrage, alors que son régime n’est ni menacé de l’intérieur et ni de l’extérieur ? Pour faire tendance ? Ou le Buzz ?
Les engagements que le président a pris vis-à-vis du peuple sénégalais ainsi que les traités internationaux sont importants et ne saurait être un amusement.
Le président Macky Sall est le premier président du Sénégal né après les indépendances et il n’ yaura pas un autre premier jusqu’à la fin des temps. Il est déjà dans l’histoire. Son étoile brille et illumine le Sénégal.
Il parait qu’un certain imam a démissionné parce que le président Macky Sall n’a pas respecté sa parole. Je dis à cet imam politicien de la 25eme heure, qu’il fait partie des hypocrites et il est pire qu’Abdallah Ibn Obeid.Et j’affirme ici, que tout celui qui prend ce monsieur comme imam doit recommencer la prière, parce qu’il est INAPTE.Ici même Mamadou Massaly, l’enfant terrible de la politique, lui a damé le pion, en demandant au président Sall de respecter le choix du peuple.C’est tellement rare que cela vaut d’être souligné.
Face à la Décision du Conseil Constitutionnel, le président Macky Sall avait deux choix : ou avoir l’attitude d’Ibliss en s’enflant d’orgueil, ou avoir l’attitude du prophète Mohamed-PSL à Houdeybiya, qui a renoncé cette année là à faire le pèlerinage malgré l’insistance de ses compagnons parce que la route est barrée et que c’est ALLAH qui le lui a ordonné. Un imam qui, prend parti pour Ibliss et réfute le prophète est un pur hypocrite s’il est vraiment un digne religieux puisque tous ces actes doivent être conformes aux Recommandations et Interdictions d’ALLAH. Vouloir plaire aux hommes et déplaire à ALLAH conduit tout celui qui le fait en enfer, étant entendu que les premiers qui peupleront l’enfer sont les « savants » qui dévient les hommes du Droit Chemin.
Le Sénégal Exotique, première démocratie africaine, teranga n’est pas le même Sénégal avec le gaz et le pétrole ou les enjeux économiques et géostratégiques sont si importants qu’il faille avoir un homme de poigne comme le président Macky Sall.Ces adversaires savent très bien que les importantes ressources financières qui seront tirées de ces gisements consolideront le pouvoir et renforceront plus que jamais cette coalition BBY qui tient encore la route et que les interêts égoistes des uns et des autres ne viennent perturber la marche du Sénégal qui a besoin de sa cohésion nationale pour barrer la route aux jaloux et aux envieux.
Dans le domaine de la politique, je salue la manœuvre du président Macky Sall, qui est leur maitre de dans le domaine dela politique, en mettant K.O debout tous ces petits mesquins qui voulaient le caresser dans le sens des poils pour qu’il démissionne. Ils ont jeté l’éponge mais le combat continue puisque le chemin est long et très long et que les ennemis du Sénégal de l’intérieur et comme de l’extérieur ne dorment pas et nous aussi, nous n’avons jamais sommeil.

5.Posté par Djah Kh.Oumpeu Njie le 18/02/2016 14:12
Idrissa Seck a le DROIT d'aspirer a la magistrature supreme. Senegalais pur -sang-pur-dur, Il n'y-a pas un seul Senegalais plus meritant. Chaque personne a des hauts et des bas. Tout ce qui s'est passe dans le passe, est derriere Lui, Il est devenu un nouveau homme avec des ambitions legitimes APR, vous nous en "kikinez". Notre democratie ne vous appartient pas. Elle appartient aux Senegalais du Senegal et de l'exterieur. Certains ont vote Macky la derniere fois, en 2019, ils voteront pour qui ils veulent, vous n'y pourriez absolument rien du tout, de meme que votre maitre. Zut alors, et vive la revolution des mentalites, j'allais dire l'emergence des mentalites.

6.Posté par moussa le 18/02/2016 16:36
Le candidat MS avait promis de réduire la mandat de 7 à 5 ans. Élu, il l'a réitéré à plusieurs reprises. Il a même demandé à ses partisans réticents de ne plus en parler car il va réduire le mandat en cours....
Des pressions, un conseiller juridique zélé IMF, un bilan lamentable et sa frilosité l'ont amené à renier sa parole.
IDY, blanchit par la justice, est tout à fait crédible et il n'a fait que dire tout haut ce que la majorité des sénégalais pensent.
Le peuple souverain, appréciera en.....2017



Dans la même rubrique :