Idrissa Diop se défausse sur les deux fugitifs de la bande : "Youssouf Gassama et Abdoulaye Diouf m'ont dit qu'ils avaient la possibilité de sortir des visas Schengen!"


Idrissa Diop se défausse sur les deux fugitifs de la bande :  "Youssouf Gassama et Abdoulaye Diouf m'ont dit qu'ils avaient la possibilité de sortir des visas Schengen!"

Devant les gendarmes en charge de l'enquête, le chanteur Idrissa Diop a déchargé sa responsabilité dans cette affaire qui a fini d'avilir sa réputation : "J'ai eu à rencontrer Youssef et Abdoulaye Diouf qui m'ont dit qu'ils avaient la possibilité de sortir des visas Schengen. J'ai eu confiance et j'ai appelé Libasse Diop pour qu'il me trouve des personnes intéressées. Il m'a apporté une dizaine de passeports. Libasse a apporté le 21 novembre 2014, les passeports et la somme de 530.000 CFA chez moi. Je les ai remis à Abdoulaye Diop et Youssef Gassama. Lorsque les passeports ont recueilli chacun le visa pour l'Espagne, je les ai transmis à Libasse. C'est Youssef Gassama, Abdoulaye Diop et Mor Talla Seck qui se sont arrangés pour sortir les passeports. C'est en vérifiant au niveau de l'aéroport que j'ai découvert leur caractère frauduleux. Je ne sais pas combien les prétendants devaient payer. Mais je pense que dans ce genre d'opération chacun touche une commission. J'ai cru entendre que chaque demandeur devait finalement payer 3.000.000 CFA" a déclaré Idrissa Diop.

   L'oncle d'un des candidats au voyage l'enfonce 

Malheureusement pour Idy Diop, le sieur Mamadou Sall l'enfoncera à travers sa déclaration devant les enquêteurs. En effet, l'oncle de Thierno Diongue au nombre des postulants dira : "deux semaines avant le sommet de la Francophonie, un de mes amis m'a informé que le nommé Idrissa Diop, musicien reconnu, parvient à trouver le visa à toute personne désireuse. C'est ainsi que j'ai pris contact avec lui par le canal d'un certain Libasse Diop. Ils m'ont demandé de les trouver à la cathédrale de Dakar. Je me suis rendu à ce lieu et c'est ainsi que j'ai vu Idrissa Diop en compagnie d'autres personnes dont j'ignore l'identité. Idrissa Diop, prenant la parole, a expliqué son projet avant de nous rassurer sur sa faisabilité. Après cette explication du musicien, j'étais tout à fait d'accord et j'ai remis le passeport de mon prétendant au visa à Libasse, en sus de la somme de 106.000 CFA. Après le sommet de la Francophonie, on m'a appelé pour me dire que les visas sont sortis; mais j'ai demandé que l'on se rende à l'aéroport pour vérification du fait qu'à aucun moment, mon neveu Thierno n'a été convoqué à l'ambassade d'Espagne, encore moins ses empreintes relevées comme cela se fait. C'est après vérification que j'ai découvert la supercherie. On a arrêté Idrissa Diop et Mor Talla Seck qui faisait partie du groupe, mais les autres ont disparu. Je devais verser la somme de trois millions CFA pour le visa (...)"

Mercredi 10 Décembre 2014
Dakaractu




1.Posté par dragon le 10/12/2014 08:23
deja que tu chante comme une merde ta ka rester en taule



Dans la même rubrique :